Auxitec Ingénierie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auxitec Ingénierie

Création 1964
Forme juridique S.A.S
Slogan Partager le progrès
Siège social Le Havre, France
Direction Pierre Michel
Activité Ingénierie industrielle, bâtiment et génie civil, systèmes d’information
Effectif 900 collaborateurs
Site web http://www.auxitec-ingenierie.com/

Chiffre d’affaires 80 millions d'euros

Auxitec Ingénierie est une société d'ingénierie française qui intervient pour la maîtrise d’œuvre et la gestion globale des projets dans les domaines du bâtiment et du génie civil, de l’industrie, et des systèmes d’information.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Bureau d’études Auxitec (Auxitec comme Auxiliaire technique) a été créé en 1964 au Havre par un technicien de 24 ans, Marcel Pimont[1] Dans un premier temps, le groupe s’est développé essentiellement dans le secteur du pétrole et de la pétrochimie. En 1994, l’ouverture du capital aux salariés a eu lieu au travers de la création de la société Hoc Participations[2]. Au total, 4 LBO seront organisés en 1994, 1997, 2003 et 2007. L’évolution du positionnement depuis le bureau d'études vers celui d’ingénierie globale s’est effectuée de manière progressive depuis 1964[réf. souhaitée].

En 2017, AUXITEC rejoint le Groupe Artelia[3].

Marchés[modifier | modifier le code]

Les marchés abordés sont le pétrole, le raffinage, la chimie, l'offshore, le cosmétique, l'aéronautique, la sidérurgie, la pharmacie, la mécanique, la métallurgie-sidérurgie, l'automobile, le ferroviaire, le naval, l'agroalimentaire, le nucléaire, le gaz, les énergies renouvelables, la défense, le tertiaire, le déploiement multi-sites, etc.[4]

Organisation[modifier | modifier le code]

Capital[modifier | modifier le code]

Une partie du capital de l’entreprise est détenu par des salariés sociétaires depuis 1994. En 2015, 130 collaborateurs qui détiennent 65 % de celui-ci, au côté d’un fonds d’investissements[5] (CM-CIC Investissement[6] : 35%).

Implantations[modifier | modifier le code]

Auxitec Ingénierie est implantée sur 22 sites[7],[8] en France, en Belgique et en Suisse.

Données financières[modifier | modifier le code]

CA 2016 (consolidé) : 80 M d’euros. En 2015, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 73,7 millions d’euros contre 72,1 millions d’euros en 2014[9], 71,8 millions d'euros en 2013[10], 73,2 millions d'euros en 2012[11], 76,6 millions d'euros en 2011, 72,1 millions d'euros en 2010[12], 65,3 millions d'euros en 2009[13], 73 millions d'euros en 2008[14] et 70 millions d'euros en 2007[15],[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], Auxitec, Art utile, le 15 mars 2014
  2. [2], HOC Participations, Société.com, le 10 septembre 2015
  3. Martine Robert, « Artelia se renforce dans l'ingénierie de l'industrie », sur Les Echos,
  4. [3], Gouvernance, Les clients d'Auxitec Ingénierie
  5. [4], Auxitec multiplie les acquisitions de bureaux d'études, La Tribune, le 30 octobre 2008
  6. [5], CMC-CIC Investissement
  7. [6], Implantations d'Auxitec Ingénierie
  8. [7], Auxitec au Havre : l'ingénierie sur mesure, Paris Normandie, le 26 mai 2016
  9. « Excellents résultats d'Auxitec », Le Moniteur,‎ (lire en ligne)
  10. [8], Fiche informationnelle d'Auxitec Ingénierie de 2013
  11. « Auxitec, l'ingénierie d'avenir au Havre », Paris Normandie,‎ (lire en ligne)
  12. « Le Havre : Chiffre d'affaires en hausse pour Auxitec Ingénierie », Paris Normandie]], le 12 mars 2012
  13. « Auxitec efface les mauvais résultats de 2009 », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  14. « Haute-Normandie : la société d'ingénierie Auxitec rachète Ipelium », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  15. « Auxitec multiplie les acquisitions de bureaux d'études », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  16. [9], Fiche informationnelle d'Auxitec Ingénierie sur les chiffres de 2004 à 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Portail des entreprises
  • Portail de la France
  • Portail de la production industrielle