Art pariétal des monts Helan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pétroglyphe représentant l'esprit (ou dieu) du soleil

L'art pariétal des monts Helan (chinois simplifié : 贺兰山岩画 ; pinyin : hèlán shān yánhuà) est constitué d'un ensemble de pétroglyphes et des peintures pariétales datant de la période des Printemps et Automnes et de la période des Royaumes combattants à la dynastie des Xia Occidentaux[1],[2],[3].

Le site est protégé et classé Sites historiques et culturels majeurs protégés au niveau national par le Conseil des affaires de l'État de la République populaire de Chine.

Ces œuvres ont été observées par des chercheurs pour la première fois en 1969 par Li Xiangdan (李祥石)[4]. Une grande quantité d'autres œuvres ont été découvertes entre 1983 et 1984.

Deux sortes de techniques sont utilisées pour graver les pétroglyphes, la découpe au burin ou l'usure par frottement.

Le principal sujet qui constitue environ 2/3 des représentation est fait de visages humains, semblables à ceux que l'on trouve sur les poteries du néolitique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Portail de la peinture
  • Portail de la gravure et de l'estampe
  • Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la Chine