Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient

Insigne de l'Armée rouge

Création 1929
Pays  Union soviétique
Type Armée de terre
Fait partie de Forces armées soviétiques
Surnom OKVDA ОКДВА(comme Особая Краснознамённая Дальневосточная Армия)
Anniversaire 6 août
Guerres Conflit sino-soviétique
Commandant Vassili Blücher

L'Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient (en russe : Особая Краснознамённая Дальневосточная армия) ou OKVDA (ОКДВА comme Особая Краснознамённая Дальневосточная Армия), est une formation des forces militaires de l'Armée rouge en 1929-1938.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Armée spéciale d'Extrême-Orient est formée par la décision du Conseil militaire révolutionnaire, n° 227/41 du 6 août 1929. Le haut commandement de cette formation est donné au maréchal de l'Union soviétique Vassili Blücher[1],[2],[3].

Un ordre de la Bannière rouge est décerné à cette unité après qu'elle se soit distinguée lors du conflit sino-soviétique[4].

Le 28 juin 1938, sur la base de l'Armée d'Extrême-Orient on forme le Front d'Extrême-Orient sous le commandement de Vassili Blücher[2], puis de Grigori Chtern à partir du 22 juin 1940.

Depuis le 10 novembre 1929, l'OKDVA publie le quotidien Trevoga [Alerte]. L'ancien journaliste de Trevoga - Nikolaï Vassilievitch Likhatchev (1905-1965), émigré en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale et devenu là-bas secrétaire de la revue Posev (1955) éditée par l'Union des solidaristes russes, puis de mai 1958 à sa mort - son rédacteur en chef, a écrit un livre sous le pseudonyme Andrei Svetlanine Conspiration extrême-orientale consacré à l'OKDVA et au maréchal Blücher[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Jonathan Haslam, The Soviet Union and the Threat from the East, 1933-41: Volume 3: Moscow, Tokyo and the Prelude to the Pacific War, Springer, coll. « Studies in Soviet History and Society », (ISBN 9781349056798, lire en ligne), p. 26
  2. a et b (en)Georgi Samoilovich Isserson, G.S. Isserson and the War of the Future: Key Writings of a Soviet Military, McFarland, (ISBN 9781476623900, lire en ligne), p. 319
  3. (en)Jamie Bisher, White Terror: Cossack Warlords of the Trans-Siberian, Routledge, (ISBN 9781135765958, lire en ligne), p. 298
  4. (en)Richard Wich, Sino-Soviet Crisis Politics: A Study of Political Change and Communication, Harvard University Asia Center, (ISBN 9780674809352, ISSN 0073-0483, lire en ligne), chap. 96 de Harvard East Asian monographs, p. 186
  5. (ru) « «Дальневосточный заговор» Наука, История, Образование, СМИ | Дебри-ДВ », debri-dv.com (consulté le 9 octobre 2018)
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’URSS