Amabirgina Arri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Amabirgiña arri ou Amabirjina-harria n'est pas à proprement parler un personnage mais un rocher calcaire situé au passage d'Igaratza, près du village d'Amezketa (Guipuscoa).

La légende raconte que la Vierge (Ama Birjina) a laissé sur la pierre un trou ou une empreinte qui est encore préservé.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Amabirgiña arri signifie « rocher de la vierge mère » en basque.

Le suffixe a désigne l'article: arria se traduit donc par « le rocher ».
Il serait plus exact de dire amabirgiñako arria pour « le rocher de la vierge mère ». Le suffixe ko désignant ici l'appartenance.

Note[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque et toutes les lettres se prononcent. Il n'y a donc pas d'association comme pour le français ou QUI se prononce KI.

Exemple : lau (le chiffre "4") se prononce laou et non lo (la lettre u se prononçant comme l'espagnol, ou sauf en souletin, langue parlée en Soule, province française du Pays basque où il se prononce comme en français).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • José Miguel Barandiaran (trad. Olivier de Marliave, préf. Jean Haritschelhar, photogr. Claude Labat), Mythologie basque [« Mitología vasca »], Toulouse, E.S.P.E.R, coll. « Annales Pyrénéennes », , 120 p. (ISBN 2907211056 et 9782907211055, OCLC 489680103)
  • Claude Labat, Libre parcours dans la mythologie basque : avant qu'elle ne soit enfermée dans un parc d'attractions, Bayonne; Donostia, Lauburu ; Elkar, , 345 p. (ISBN 9788415337485 et 8415337485, OCLC 795445010)
  • Anuntxi Arana (trad. Edurne Alegria), De la mythologie basque : gentils et chrétiens [« Euskal mitologiaz : jentilak eta kristauak »], Donostia, Elkar, , 119 p. (ISBN 9788497838214 et 8497838211, OCLC 698439519)
  • Wentworth Webster (trad. Nicolas Burguete, postface Un essai sur la langue basque par Julien Vinson.), Légendes basques : recueillies principalement dans la province du Labourd [« Basque legends »], Anglet, Aubéron, (1re éd. 1879), 328 p. (ISBN 2844980805 et 9782844980809, OCLC 469481008)
  • Jean-François Cerquand, Légendes et récits populaires du Pays Basque : Recueillis dans les provinces de Soule et de Basse-Navarre, Bordeaux, Aubéron, (1re éd. 1876), 338 p. (ISBN 2844980937 et 9782844980939, OCLC 68706678, lire en ligne)
  • Portail de la mythologie basque
  • Portail de la communauté autonome du Pays basque