Alexia Stresi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Trouillard.
Alexia Stresi
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Alexia Trouillard Stresi est une scénariste et actrice française née le à Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexia Stresi appartient à une famille d’artistes : sa mère, danseuse classique, son grand-père, chanteur d’opéra et sa grand-mère, pianiste d’orchestre[1].

Après de brillantes études de « classe prépa  » à Henri IV, elle obtient une licence d’allemand et une licence en philosophie.

Elle découvre le cinéma par hasard, grâce à un tout petit rôle que lui propose Costa-Gavras, alors qu’elle travaille chez le réalisateur pour payer ses études.

Après la « révolution de velours », elle part étudier l’écriture de scénarios à la fameuse Académie du film de Prague, la FAMU, et en profite pour apprendre à parler couramment le tchèque. Sur les conseils de Miloš Forman, rencontré à Prague, elle parfait son apprentissage de scénariste en obtenant le Master of Screenwriting de la ''Columbia University School of the Arts'' (en) à New-York. En 1995, elle est admise sur dossier (équivalent au « Prix de Rome ») à l’Académie de France à Rome (« villa Médicis ») comme pensionnaire pour la section cinéma, pour un an d’études (1995-1996).

Alexia Stresi, prend des cours d’art dramatique à la FAMU à Prague, qu’elle complète avec une formation aux cours Florent  à Paris, sous la direction d’Yves Le Moign’.

Elle co-écrit des scénarios de longs-métrages, pas forcément tournés, avec le cinéaste d’origine tchèque, Miloš Forman ou Bernard Verley, et en 2000, le scénario de Sans Plomb de Muriel Teodori, réalisatrice et co-scénariste, puis elle travaille en 2002 sur le scénario de The Piano Player. Elle écrit en solo, des scénarios de courts-métrages, des téléfilms (Courrier posthume, réalisé par Franck Appréderis en 1996 et Amour fou, tourné en 1997).

Elle travaille comme assistante à la mise en scène de la comédie d’Eugène Labiche Le Prix Martin dirigé par le metteur en scène tchèque Jiri Menzel en 1993 à la Comédie française.

Depuis 1992, elle œuvre surtout comme actrice dans de nombreux films. A ses débuts, les films dans lesquels elle joue ne font pas de bonnes entrées, ce qui ne la fait peu remarquer : La Petite Apocalypse par Costa-Gavras sorti en 1993, Grande Petite par Sophie Fillières, sorti en 1994… Elle est révélée en 1998 par Trop (peu) d'amour de Jacques Doillon[2].

En 2017, elle publie son premier roman, Looping, qui est retenu dans la sélection finale du prix Goncourt du premier roman[3].

Elle est la compagne de François Berléand depuis 2004, 4 ans après leur rencontre sur le tournage de Promenons nous dans les bois [4]. Le couple a deux vraies jumelles, Adèle et Julie. Alexia Stresi a deux enfants d'une précédente union.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Looping (+ vidéo de présentation du livre par l'auteur ; 5:10) (roman), Paris, édition Stock, coll. « bleue », , 254 p. (ISBN 9782234081970, présentation en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La discrète La double vie d'Alexia », sur humanite.fr/, (consulté le 12 juillet 2017)
  2. « Encyclopédie contemporaine du cinéma », sur sitecon.free.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  3. Actualité des prix Goncourt du premier roman sur le site de l'Académie Goncourt.
  4. « François Berléand raconte son coup de foudre au premier regard pour son épouse Alexia », sur gala.fr, (consulté le 12 juillet 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Portail du cinéma français
  • Portail de la télévision française