Albert Joseph de Rouvroy de Fournes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Rouvroy et Fournes.
Albert Joseph de Rouvroy de Fournes
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Activité
Autres informations
Distinction

Albert-Joseph de Rouvroy, Lille - ✝ , Lille), baron de Fournes, est un militaire français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert-Joseph de Rouvroy commanda en chef la 1re légion des gardes nationales du Nord mobilisées sous le premier Empire.

Le , il quitta le camp de Saint-Omer pour se rendre en Hollande, à la tête de ses troupes, auxquelles se joignirent les canonniers sédentaires, huit compagnies de chasseurs et de grenadiers et cinq cents hommes des compagnies du centre de la garde nationale de Lille, et prit part avec ces contingents à la malheureuse campagne de Flessingue, qui fut fatale à de nombreux Français.

Echappé aux atteintes de la fièvre des polders, le colonel de Rouvroy fut créé baron de l'Empire[1], puis fait comte par Louis XVIII, en 1817.

Il avait épousé, le , Marie-Joseph-Agathe Rouvroy de la Mairie (1771 - Lille), sa cousine germaine. Trois enfants, ci-après nommés, sont nés de cette union :

  1. Louis-Charles-Léon (né à Bruxelles, le ), comte de Rouvroy de Fournes ;
  2. Marie-Ernestine-Alix-Zoé ( - Hambourg1844 ou 1851 - Périgueux), mariée le avec Félix-Louis de Narp de Saint Hélix (1786-1844), maréchal de camp, dont deux filles ;
  3. Marie-Louise-Clotilde ( - Lille1834), femme de Monsieur Henri de Waresquiel (1787-1840), écuyer, dont un fils unique.

Titre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement

Armes de la famille Rouvroy  de Fournes

« Les Rouvroy de Fournes ont obtenu de Louis XIV de porter les armes des de Rouvroy de Saint-Simon (de sable à la croix d'argent, chargé de cinq coquilles oreillées de gueules) Mais leurs véritables armes étaient d'azur au chevron rompu d'or, accompagné de trois roses de gueules, au chef de gueules chargé de trois couronnes antiques d'or.[4] »

Armes du baron de Fournes et de l'Empire

De sable à la croix d'argent chargée de cinq coquilles de gueules, franc-quartier des barons tirés de l'armée.[5],[6]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tulard 2001, p. 278
  2. « (N.° 9673. ) EXTRAIT de Lettres-patentes portant institution de Majorât.
    Lettres-patentes portant collation du titre de Baron à M. Albert-Joseph Rouvroy, chef de la première légion des gardes nationales du département du Nord, avec institution du majorât dont la dotation consiste dans les biens ci-après désignés, situés à Fournes, canton de La Bassée, arrondissement de Lille, savoir : un grand château avec son parc et ses cours et avenues, de cinq hectares, et cinq hectares de pâtures, dix hectares de bois taillis, une sablière de deux hectares, une blanchisserie d'environ cent quarante-un ares, et vingt-neuf hectares vingt-cinq ares en terres labourables, jardins, vergers et pâtures, le tout contrgu ; plus, une chapelle sépulcrale, avec caveau, érigée sur douze centiares de terrain, dans le cimetière de Fournes : lesdites terres et bois produisant cinq mille quatre cent quarante-sept francs quatre-vingts centimes.

    Signées par sa Majesté l'Impératrice-Régente, au nom de sa Majesté l'Empereur et Roi, au palais de Saint-Cloud, le  ; et scellées, en présence du Conseil du sceau, le 16 du même mois.
     »

    — Pour extrait conforme :
    Le Secrétaire général du Conseil du sceau des titres,
    Signé Régnier, Comte de Gronau., Bulletin des lois de l'Empire français (4e série) : contenant les lois rendues pendant le second semestre de l'année 1813, t. 19, Imprimerie impériale, (lire en ligne)

  3. « Cote LH/2409/50 », base Léonore, ministère français de la Culture
  4. Eléonore Paul Constant, baron du Chambge de Liessart, Notes historiques relatives aux offices et aux officiers du Bureau des finances de la généralité de Lille, L. Leleu, , 165 p. (lire en ligne)
  5. a et b « BB/29/1004 pages 243-245. », Institution de majorat attaché au titre de baron au profit de Albert, Joseph Rouvroy, accordée par lettres patentes du , à Saint-Cloud., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  6. Michel Laisnez, « [[Héraldique napoléonienne]] », département du Nord, sur passepoil.fr, (consulté le 15 juillet 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire
  • Portail de la métropole européenne de Lille