8e division d'infanterie (France)

8e division d'infanterie (France) - Wikipédia

8e division d'infanterie (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

8e Division d'Infanterie

insigne d'épaule de la 8e DI.
Période -1993
Pays  France
Type Division d'Infanterie
Garnison Amiens
Guerres Première Guerre mondiale

La 8e division d'infanterie a été dissoute en 1993. Son état-major était situé à Amiens à la caserne Dejean et ses régiments répartis dans la région Picardie.

Sommaire

Les chefs de la 8e division d’infanterie

  • 1873 - 1878: Général Garnier
  • 22/01/1878 - 21/11/1881: Général Jeanningros
  • 29/11/1881 - 31/03/1890: Général Bonnet
  • 03/04/1890: Général de Verdière
  • 20/09/1890: Général de Saint-Mars
  • 25/08/1892 - 26/11/1894: Général de Verdière
  • 22/12/1894: Général de Saint Julien
  • 07/10/1902: Général Herson
  • 17/12/1903 - 06/01/1904: Général O'Connor
  • 1902 - 1907: Général Merson
  • 06/01/1904 - 26/06/1908: Général Hardy de Perini
  • 15/07/1908: Général Mercier-Milon
  • 22/05/1909: Général Perreaux
  • 27/03/1912 - 05/11/1912: Général Massiet du Biest
  • 23/11/1912: Général Chailley
  • 22/12/1913: Général de Lartigue
  • 06/10/1914: Général Rozée d'Infreville
  • 02/01/1917 - 1918: Général Aldebert
  • 24/08/1918: Général Têtart
  • 15/12/1919 - 05/04/1921: Général Nourrisson
  • 1921 - 1923: Général Mesple
  • 1923 - 1925: Général Mallier
  • 1925 - 1927: Général Gascouin
  • 1927 - 1928: Général Pablo
  • 01/04/1940 - 26/04/1940: Général Dody
  • 16/08/1940 - 10/11/1940: Général Decamp
  • 1943: Général Richard
  • 1943 - 1944: Général Noël du Payrat
  • 1951 - 1954: Général Jacquot
  • 1954 - 1957: Général Vézinet
  • 1957: Général de Brebisson
  • 1962 - 1964: Général Goujon
  • 1964 - 1966: Général Lagarde
  • 1966 - 1968: Général Lecointe
  • 1968 - 1970: Général Goubard
  • 1970 - 1972: Général Richter
  • 1972 - 1974: Général Mery
  • 1974 - 1976: Général Marty
  • 1976 - 1978: Général Crousillac
  • 1978 - 1980: Général Bizard
  • 1980 - 1982: Général Philipponnat
  • 1982 - 1984: Général de Tonquedec
  • 1984 - 1986: Général Bonduelle
  • 1986 - 1988: Général Anglard
  • 1988 - 1990: Général La Capelle
  • 1990 - 1993: Général de Percin Northumberland

La Première Guerre mondiale

Composition au cours de la guerre

1914

Mobilisée dans la 4e région

5 - 8 août

  • Transport par V.F. dans la région de Verdun.

8 - 21 août

21 - 24 août

24 août - 2 septembre

2 - 6 septembre

6 - 13 septembre

13 - 19 septembre

19 septembre - 27 décembre

27 décembre 1914 - 16 février 1915

  • Retrait du front, et transport par VF, de la région d’Ailly-sur-Noye, vers celle de Sarry; repos.
  • 15 janvier 1915, mouvement vers la région Courtisols, Cuperly; repos et instruction.

1915

16 février - 16 mars

16 - 22 mars

  • Retrait du front et repos vers Suippes.

22 mars - 23 septembre

  • Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers la ferme des Marquises et la ferme de Moscou.

23 - 25 septembre

  • Retrait du front; stationnement vers Sept-Saulx.

25 septembre - 22 octobre

  • Mouvement vers le front : tenue prête à intervenir, le 25 septembre, dans la région de Saint-Hilaire-le-Grand.
  • Engagée, à partir du 27 septembre, dans la 2e Bataille de Champagne : attaques françaises vers l’Épine de Vedegrange.
  • A partir du 1er octobre, occupation d’un secteur vers l’Épine de Vedegrange, et à l’est: 6 octobre, attaque française vers l’Épine de Vedegrange.

22 octobre - 21 décembre

1916

21 décembre 1915 - 28 juin 1916

  • Mouvement vers le front; à partir du 25 décembre, occupation d’un secteur vers la Main de Massiges et Maisons de Champagne:
    • 9 janvier 1915, attaque allemande vers le mont Têtu.
    • 2 et 22 juin 1916, attaques allemandes dans la même région.

28 juin - 5 juillet

5 juillet - 5 août

5 août - 20 octobre

  • Retrait du front; transport par VF et mouvement par étapes vers l’ouest de Sainte-Menehould; regroupement.
  • A partir du 10 août, occupation d’un secteur vers la butte du Mesnil et Maisons de Champagne.

20 octobre - 27 novembre

  • Retrait du front; à partir du 22 octobre, transport par V.F. dans la région de Ville-en-Tardenois: instruction.

27 novembre - 28 décembre

  • Transport par camions dans la région de Mareuil-sur-Ourcq, puis, à partir du 3 décembre, dans celle d’Auneuil; repos.

28 décembre 1916 - 7 février 1917

  • Transport par camions vers le front et occupation d’un secteur vers le sud de Pressoire et la voie ferrée d’Amiens à Chaulnes.
  • 23 janvier, mouvement de rocade, et occupation d’un secteur vers Chaulnes et le sud de Chilly.

1917

7 février - 2 mars

2 mars - 24 avril

  • Mouvement vers le front, puis occupation d’un secteur vers l’étang de Vargévaux et la Meuse.

24 avril – 1er mai

1er - 26 mai

  • Mouvement vers le front; à partir du 3 mai, occupation d’un secteur vers le Casque et le Téton: 20 mai attaque locale.

26 mai - 21 juin

21 juin - 20 juillet

  • Mouvement vers le front, et occupation d’un secteur vers le mont Haut et le mont Cornillet: 14 et 15 juillet, attaques sur le mont Cornillet et le mont Haut (Bataille des Monts)

20 juillet - 20 août

20 août-29 novembre

  • Occupation d’un secteur vers le mont Cornillet et la ferme des Marquises.

29 novembre 1917 - 6 janvier 1918

1918

6 - 17 janvier

  • Mouvement vers la région de Tours-sur-Marne; repos.

17 janvier - 31 mai

  • Occupation d’un secteur vers le mont Haut et le mont Cornillet, étendu à droite, le 30 mars, jusqu’au Téton.

31 mai - 17 juin

  • Retrait du front, puis transport dans la région d’Épernay; repos et instruction. (Du 8 au 30 juin, des éléments de la D.I. sont, avec le 1er C.C., en secteur vers Châtillon-sur-Marne)

17 juin - 18 juillet

  • Occupation d’un secteur sur la rive sud de la Marne, vers Damery et Tréloup: à partir du 3 juillet, occupation d’un nouveau secteur dans la région Cuisles, Vandières-sous-Châtillon, la Marne: 15 juillet, offensive allemande ( 4e Bataille de Champagne)

18 juillet - 12 août

12 août - 26 septembre

  • Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers la ferme de Moscou et le sud du mont Cornillet.

26 septembre - 13 octobre

13 octobre – 5 novembre

  • Organisation d’un secteur vers Rethel et Nanteuil-sur-Aisne, et le 16 octobre, d’Acy-Romance.

5 - 11 novembre

  • Engagée dans la poussée vers la Meuse : franchissement de l’Aisne, puis poursuite au-delà de cette rivière; le 9 novembre, la Meuse est atteinte à Charleville; combats dans cette région.

Rattachements

Affectation organique : 4e Corps d’Armée, d’août 1914 à novembre 1918

Ire Armée

29 novembre – 4 décembre 1916
14 – 19 février 1917

IIe Armée

21 septembre – 27 décembre 1914
22 octobre 1915 – 4 janvier 1916
5 juillet – 7 août 1916
20 février – 26 avril 1917

IIIe Armée

2 août – 1er septembre 1914
5 – 7 décembre 1916
25 janvier – 13 février 1917

IVe Armée

28 décembre 1914 – 21 octobre 1915
5 janvier – 4 juillet 1916
8 août – 21 octobre 1916
27 avril 1917 – 31 mai 1918
2 août – 16 octobre 1918

Ve Armée

22 octobre – 28 novembre 1916
1er juin – 1er août 1918
17 octobre – 11 novembre 1918

VIe Armée

7 – 20 septembre 1914

Xe Armée

8 décembre 1916 – 24 janvier 1917

G.M.P

2 – 6 septembre 1914

L’entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L’après Seconde Guerre mondiale

Elle était composée des régiments suivants :

23 Régiment du Génie de Division d'Infanterie. 8e Régiment d'Infanterie ( Soissons ), dissous 93(?). 7e Régiment de chasseurs ( Arras ), dissous 94 (?)

Notes et Références

Liens internes

Liens externes

La 8° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)


  • Portail de l’histoire militaire
© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html