71e division d'infanterie (France)

71e division d'infanterie (France) - Wikipédia

71e division d'infanterie (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sommaire

Les chefs de la 71e division d'infanterie

  • 02/08/1914: Général Kaufmant
  • 13/03/1915: Général Mordrelle
  • 08/06/1917 - : Général Ganter
  • .
  • 28/10/1918 - 22/03/1919: Général Barbier

La Première Guerre mondiale

Composition au cours de la guerre

La 71e DI dispose en outre, jusqu'au 20 mars 1915, de la 21e Brigade de Cavalerie Légère, et du 3 au 20 mars 1915, d'éléments de la 2eDC.

1914

Mobilisée dans la 21e région

14 - 25 août

25 août – 9 septembre

  • Repli sur la Meurthe, mouvement vers Épinal et organisation de la défense d'Epinal.

9 septembre 1914 – 10 juin 1916

  • Poursuite de l'ennemi, par Rambervillers et Baccarat, jusqu'au-delà de la Meurthe, entre la vallée de Celles et la voie ferrée d'Avricourt.
  • A partir du 14 septembre, occupation d'un secteur dans la région de la Chapelotte et la voie ferrée d'Avricourt:
    • 27 février - 8 mars 1915 : combats vers Badonviller et la Chapelotte.
    • 20 mars : front réduit, à gauche, jusqu'à la Vezouze.
    • 22 mars 1915 : attaque française sur la ferme du Chamois.

1915

11 mars: Rattachement au D.A.L.

1916

10 juin – 6 juillet

  • Retrait du front et mouvement vers le camp de Saffais; instruction.
  • A partir du 26 juin, transport par V.F. dans la région de Bar-le-Duc; repos vers Chaumont-sur-Aire ; puis transport par camions dans la région de Verdun.

6 – 15 juillet

  • Engagée dans la bataille de Verdun, vers le bois Fumin et le sud de Damloup: 11 juillet, attaque allemande sur le bois Fumin.

15 – 22 juillet

  • Retrait du front; repos vers Rosnes

22 juillet – 19 décembre

  • Mouvement vers le front et occupation d'un secteur dans la région d'Avocourt, l'Aire.

19 décembre 1916 – 6 janvier 1917 Retrait du front; repos vers Triaucourt, puis le 4 janvier 1917, vers Nixéville.

1917

6 janvier – 27 février

  • Occupation d'un secteur entre la Hayette et la Meuse, vers Charny: 25 janvier, attaque allemande.

27 février – 3 mars

  • Retrait du front; repos vers Triaucourt.

3 – 28 mars

28 mars – 4 juin

  • Occupation d'un secteur entre le Four de Paris et l'Aisne.

4 – 28 juin

28 juin – 15 juillet

15 – 27 juillet

27 juillet – 25 octobre

  • Mouvement vers Chalons-le-Vergeur, puis occupation d'un secteur entre l'Aisne et la Neuville, déplacé à droite, le 17 août, entre Sapigneul et le sud de Godat.

25 octobre – 11 novembre

  • Retrait du front; repos dans la région d'Épernay.

11 novembre 1917 – 23 février 1918

  • Mouvement vers le front, et, à partir du 13 novembre, occupation d'un secteur entre Sapigneul et le sud de Godat.

1918

23 février – 16 mars

  • Retrait du front et travaux au nord-ouest de Reims.

16 mars – 11 mai

  • Occupation d'un secteur entre Sapigneul et la Miette, étendu à gauche, le 31 mars, jusque vers le bois des Buttes.

11 – 29 mai

  • Retrait du front, mouvement vers Fismes; repos.
  • A partir du 22, transport par V.F. dans la région de Lumbres; repos à Steenvoorde.

29 mai – 8 juillet

  • Occupation d'un secteur vers Locre et le château de Locre.
  • Participation à la 3e Bataille des Flandres:
    • Combats des 5 et 6 juin, dans la région de Locre.
    • 7 juin : extension du front, à droite, jusque vers Koutkot.

8 juillet – 13 août

  • Retrait du front (relève par l'A.W.), transport par V.F. dans la région de Châlons-sur-Marne; puis stationnement sur la Vesle.
  • 15 juillet, engagée, au nord-ouest de Prosnes, dans la 4e Bataille de Champagne: arrêt de l'offensive ennemie.
  • A partir du 19 juillet, contre-attaques françaises (2e Bataille de la Marne) ; puis stabilisation et organisation d'un secteur vers la ferme de Moscou et le sud du mont Cornillet.

13 – 19 août

19 août – 27 septembre

27 septembre – 21 octobre

  • Engagée, vers Ville-sur-Tourbe et le bois d'Hauzy, dans la Bataille de Somme-Py (Bataille de Champagne et d'Argonne) et son exploitation: progression jusqu'à Termes et jusqu'au nord de Mouron; nombreux combats.

21 – 25 octobre

  • Retrait du front et repos vers Sainte-Menehould.

25 octobre – 5 novembre

  • Occupation d'un secteur de combat sur l'Aisne, entre Olizy et Falaise, réduit à gauche, le 29, jusqu'à l'ouest d'Olizy: violents combats vers Olizy.
  • Engagée, les 4 et 5 novembre, dans la Bataille du Chesne.

5 – 11 novembre

Rattachements

Affectation organique:

  • isolée d'août 1914 à juin 1917
  • 38e corps d'armée, de juin 1917 à novembre 1918

Ire Armée

2 août – 8 décembre 1914

IIe Armée

26 juin 1916 – 3 mars 1917
27 mars – 10 mai 1917

IVe Armée

3 – 27 mars 1917
10 mai – 15 juillet 1917
14 juillet – 11 novembre 1918

Ve Armée

15 juillet 1917 – 29 mars 1918

VIe Armée

29 mars – 22 mai 1918

IXe Armée

8 – 14 juillet 1918

D.A.L.

11 mars 1915 – 26 juin 1916

D.A.N.

11 mai – 30 juin 1918

D.A.V.

8 décembre 1914 – 11 mars 1915

GQGA

30 juin – 8 juillet 1918

L'entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L'après Seconde Guerre mondiale

Notes et Références

Liens internes

Liens externes

La 71° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la France
  • Portail de la Première Guerre mondiale
© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html