2e bataillon de tirailleurs sénégalais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le 2e bataillon de tirailleurs sénégalais d'Algérie (2e BTS) est un bataillon français des troupes coloniales.

Création[modifier | modifier le code]

Le 2e bataillon de tirailleurs sénégalais d'Algérie s'est formé le 1er mai 1913, au camp de Thiaroye (Sénégal) en présence du Chef de Bataillon Cazeaux, délégué du général commandant supérieur des troupes de l'A.O.F. et du sous-intendant militaire Level[1].

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

1913 : Chef de bataillon Debieuvre

Historique des garnisons, combats et batailles du 2e BTS[modifier | modifier le code]

La 2e BTS débarque à Marseille le 17 septembre 1914[2] afin de prendre part à la campagne de France contre l'Allemagne.

Le bataillon est désigné pour faire partie du Régiment Colonial Mixte de la 1re Division du Maroc.

Il est dissout le 24 novembre 1914 puis il est rattaché au 4e Régiment mixte de Marche et cesse de s'administrer isolément le 1er mars 1915.

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au bataillon[modifier | modifier le code]

État chronologique des pertes (tués ou disparus) :

Bataille de la Marne (1914)[modifier | modifier le code]

  • 3-12 octobre : 7
  • 13-14 octobre : 37
  • 20 octobre : 1

Front de l'Yser (1914)[modifier | modifier le code]

  • 1er novembre : 1
  • 2 novembre : 65
  • 3 novembre : 1
  • 4 novembre : 3
  • 5 novembre : 2
  • 6-9 novembre : 50

Devise[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Journaux des marches et opérations des corps de troupe », sur memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr (consulté le 1er septembre 2017)
  2. « 2e Bataillon JMO », sur mémoire des hommes, p. 9 / 25
  • Portail de l’Armée et de l’histoire militaire françaises