Équipe du Sénégal de football à la Coupe du monde 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Équipe du Sénégal de football à la Coupe du monde 2018

Fédération FSF

Organisateur(s)  Russie
Participation 2e
Meilleure performance Quart de finale 2002
Sélectionneur Aliou Cissé
Capitaine Sadio Mané
Maillots
Domicile
Extérieur
Équipe du Sénégal de football à la Coupe du monde

L’équipe du Sénégal de football participe à sa deuxième coupe du monde en 2018. Elle est éliminée au 1er tour, après une victoire, un match nul et une défaite.

Qualifications [modifier | modifier le code]

Lors des qualifications, le Sénégal a éliminé Madagascar au 2e tour, puis a terminé en tête du groupe D au 3e tour. Ce dernier tour a été marqué par la confrontation en Afrique du Sud. Les Bafana Bafana s'étaient imposés 2-1 à domicile le 12 novembre 2016, en inscrivant notamment un penalty « imaginaire ». La FIFA a ensuite suspendu à vie l'arbitre Joseph Lamptey pour cette erreur[1] et a donné le match à rejouer[2]. Le Sénégal s'est finalement imposé 2-0, assurant ainsi sa qualification.

Deuxième tour[modifier | modifier le code]


Troisième tour[modifier | modifier le code]

Classement du groupe D
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)
1 Sénégal 14 6 4 2 0 10 3 +7 Sénégal 0-0 2-0 2-1
2 Burkina Faso 9 6 2 3 1 10 6 +4 Burkina Faso 2-2 4-0 1-1
3 Cap-Vert 6 6 2 0 4 4 12 -8 Cap-Vert 0-2 0-2 2-1
4 Afrique du Sud 4 6 1 1 4 7 10 -3 Afrique du Sud 0-2 3-1 1-2







Statistiques[modifier | modifier le code]

34 joueurs ont participé à la campagne de qualification. Parmi eux, seuls le capitaine Cheikhou Kouyaté et le milieu Idrissa Gueye ont pris part aux 9 rencontres. 10 joueurs différents ont inscrit au moins un but.

Matchs joués[modifier | modifier le code]
Nombre de matchs joués en qualification
MJ Joueurs
9 Cheikhou Kouyaté, Idrissa Gueye
8 Kara Mbodj, Sadio Mané, Saliou Ciss
7 Cheikh Ndoye, Kalidou Koulibaly
6 Lamine Gassama, Salif Sané
5 Keita Baldé, Moussa Konaté
4 Abdoulaye Diallo, Papa Alioune N'Diaye, Khadim N'Diaye, Moussa Sow, Moussa Wagué
3 Mame Biram Diouf, M'Baye Niang
2 Alfred N'Diaye, Diafra Sakho, Henri Saivet, Ismaïla Sarr, Ludovic Sané, Mohamed Diamé, Opa Nguette, Younousse Sankharé, Youssouf Sabaly
1 Adama Mbengue, Alfred Gomis, Assane Dioussé, Oumar Niasse, Papakouli Diop, Pape Seydou N'Diaye, Zargo Touré
Buteurs[modifier | modifier le code]
Nombre de buts marqués en qualification
Buts Joueurs
2 Cheikh Ndoye, Diafra Sakho, Mame Biram Diouf, Sadio Mané
1 Cheikhou Kouyaté, Ismaïla Sarr, Kara Mbodj, Keita Baldé, Moussa Sow, Opa Nguette

Préparation[modifier | modifier le code]

La préparation a commencé à la fin du mois de mars 2018 avec une série de deux matchs amicaux joués au Maroc et en France. A cette occasion, Aliou Cissé a convoqué 30 joueurs dont un nouveau, Santy Ngom[3]. Les rencontres se soldent par deux matchs nuls contre des équipes non qualifiées pour la coupe du monde : l'Ouzbékistan (1-1) et la Bosnie-Herzégovine (0-0).

Un stage de préparation se déroule du 21 au 26 mai dans les installations de Diambars à Saly, en l'absence de Sadio Mané retenu pour la finale de la ligue des champions. Le président Macky Sall remet le drapeau à la sélection le jeudi 24 mai[4]. Enfin, un dernier entraînement public est organisé le 25 mai, au stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, afin de compenser l'absence de match de préparation au Sénégal[5].

Les Lions poursuivent leur préparation dans la cité thermale de Vittel, en France, du 26 mai au 6 juin[6]. Au cours de ce stage, ils se rendent au Luxembourg, où les rejoint Sadio Mané[7] qui était retenu par le club de Liverpool pour la finale de la ligue des champions. Ils y concèdent le nul face à l'équipe nationale locale (0-0).

Le 6 juin, les Lions quittent Vittel pour Osijek (Croatie) où ils affrontent la Croatie le 8 juin[8]. Ils s'inclinent 2-1, mettant fin à plus de deux ans d'invincibilité[9]. Ils disputent ensuite un dernier match amical, en Autriche, le 11 juin, et battent la Corée du Sud (2-0).

Le 12 juin, l'équipe du Sénégal rejoint son camp en base en Russie, situé à Kalouga, à 159 kilomètres au sud-ouest de Moscou[10].

Matchs de préparation à la Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Détail des matchs amicaux




Statistiques[modifier | modifier le code]

Temps de jeu en matchs de préparation
Joueur TT But inscrit MJ MT Légende
Gardiens Abréviations et symboles :

TT : Total de minutes jouées

MJ : Nombre de matchs joués

MT : Matchs joués en tant que titulaire

But inscrit  : but

Entré  : joueur entré

Remplacé : joueur remplacé

 : capitaine

Exclu temporairement : carton jaune

Carton rouge : carton rouge

Abdoulaye Diallo 0 90 0 90 0 1 1
Alfred Gomis 0 0 0 0 0 0 0
Khadim N'Diaye 90 0 90 180 0 2 2
Défenseurs
Kalidou Koulibaly 45 82 90 217 0 3 3
Kara Mbodj 0 8 0 9 0 1 0
Lamine Gassama 45 90 0 135 0 2 1
Moussa Wagué 90 0 90 180 0 2 2
Youssouf Sabaly 0 90 90 180 0 2 2
Saliou Ciss 45 0 0 45 0 1 1
Milieux
Papa Alioune N'Diaye 45 15 0 60 0 2 0
Cheikh Ndoye 21 2 0 23 0 2 0
Cheikhou Kouyaté 90 0 90 180 0 2 2
Idrissa Gueye 45 88 0 133 0 2 2
Salif Sané 45 90 90 225 0 3 2
Alfred N'Diaye 69 75 90 234 0 3 3
Attaquants
Keita Baldé 45 27 0 72 0 2 1
Sadio Mané 0 90 90 180 0 2 2
Ismaïla Sarr 65 74 90 229 1 3 3
Moussa Sow 0 4 0 4 0 1 0
Pape Moussa Konaté 90 0 44 135 1 2 1
Diafra Sakho 35 86 90 211 0 3 2
M'Baye Niang 90 63 45 198 0 3 3
Mame Biram Diouf 45 16 0 61 0 2 0

Compétition[modifier | modifier le code]

Tirage au sort[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort de la Coupe du monde a lieu le vendredi 1er décembre 2017 au Kremlin à Moscou[11]. C’est le classement d’octobre qui est pris en compte, la sélection se classe 32e du classement FIFA[12], et le Sénégal est placé dans le chapeau 3[13]. La délégation sénégalaise est composée notamment du sélectionneur Aliou Cissé, du président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, et du Ministre des Sports Matar Bâ[14]. Le tirage au sort donne alors comme adversaire des Lions la Pologne (chapeau 1, 6e au classement FIFA), la Colombie (chapeau 2, 13e au classement FIFA) et le Japon (chapeau 4, 44e au classement FIFA) dans le groupe H.

Effectif[modifier | modifier le code]

Le sélectionneur Aliou Cissé

La liste des 23 joueurs retenus est annoncée par Aliou Cissé le 17 mai 2018[15]. Cette liste est complétée par quatre réservistes : Fallou Diagne, Famara Diédhiou, Adama Mbengue et Henri Saivet[16]. Cette liste de 23 est confirmée auprès de la FIFA le 4 juin.

Parmi les joueurs retenus, aucun n'évolue au Sénégal. Seul Khadim Ndiaye, gardien du Horoya AC en Guinée, joue dans un championnat africain[17].

Le 17 juin, deux jours avant le premier match du Sénégal, Adama Mbengue est appelé pour remplacer Saliou Ciss qui s'est blessé lors du match amical face au Luxembourg[18]

L'encadrement est principalement constitué d'anciens joueurs, quart-de-finaliste en 2002. Aliou Cissé, ex-capitaine, est le sélectionneur national depuis 2015. Il est assisté de Omar Daf (adjoint) et Tony Sylva (entraîneur des gardiens). Lamine Diatta occupe le poste de manager de l'équipe[19].

Effectif et encadrement de l'équipe du Sénégal
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Diallo, AbdoulayeAbdoulaye Diallo 9 705 30/3/1992 (26 ans) 15 0 Stade rennais FC 2015
16 G Ndiaye, KhadimKhadim Ndiaye 12 382 30/11/1984 (33 ans) 13 0 Horoya AC 2010
23 G Gomis, AlfredAlfred Gomis 9 181 05/9/1993 (24 ans) 1 0 SPAL 2013 2017
2 D Mbodj, KaraKara Mbodj 10 564 22/11/1989 (28 ans) 39 4 Anderlecht 2011
3 D Koulibaly, KalidouKalidou Koulibaly 9 989 20/6/1991 (26 ans) 21 1 Naples 2015
4 D Mbengue, AdamaAdama Mbengue 9 094 1/12/1993 (24 ans) 999 999 SM Caen
12 D Sabaly, YoussoufYoussouf Sabaly 9 365 05/3/1993 (25 ans) 2 0 Bordeaux 2017
21 D Gassama, LamineLamine Gassama 10 597 20/10/1989 (28 ans) 31 0 Alanyaspor 2011
22 D Wagué, MoussaMoussa Wagué 7 326 04/10/1998 (19 ans) 7 0 KAS Eupen 2017
5 M Gueye, Idrissa GanaIdrissa Gana Gueye 10 621 26/9/1989 (28 ans) 53 1 Everton FC 2011
6 M Sané, SalifSalif Sané 10 288 25/8/1990 (27 ans) 13 0 Hanovre 96 2013
8 M Kouyate, CheikhouCheikhou Kouyate 10 535 21/12/1989 (28 ans) 42 2 West Ham 2012
11 M Ndoye, CheikhCheikh Ndoye 11 898 29/3/1986 (32 ans) 20 3 Birmingham 2014
13 M N'Diaye, AlfredAlfred N'Diaye 10 460 06/3/1990 (28 ans) 13 1 Wolverhampton 2013
17 M Ndiaye, Pape AliounePape Alioune Ndiaye 10 225 27/10/1990 (27 ans) 14 1 Stoke City 2015
7 A Sow, MoussaMoussa Sow 11 967 19/1/1986 (32 ans) 45 16 Bursaspor 2009
9 A Diouf, Mame BiramMame Biram Diouf 11 271 16/12/1987 (30 ans) 42 10 Stoke City 2009
10 A Mané, SadioSadio Mané 9 694 10/4/1992 (26 ans) 50 14 Liverpool FC 2012
14 A Konaté, Pape MoussaPape Moussa Konaté 8 240 03/4/1996 (22 ans) 24 8 Amiens 2012
15 A Sakho, DiafraDiafra Sakho 10 532 24/12/1989 (28 ans) 8 3 Stade rennais FC 2014
18 A Sarr, IsmaïlaIsmaïla Sarr 7 547 25/2/1998 (20 ans) 10 2 Stade rennais FC 2016
19 A Niang, MbayeMbaye Niang 8 711 19/12/1994 (23 ans) 4 0 Torino 2017
20 A Baldé, KeitaKeita Baldé 8 632 08/3/1995 (23 ans) 16 3 AS Monaco 2016
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Teddy Pellerin
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute(s)
  • Mor Diouf
  • Mama Sougou Goumbala
  • Pierre Vespignani
Médecin(s)
  • Abdourahmane Fédior

Manager


Légende


Premier tour - Groupe H[modifier | modifier le code]

Villes des matchs du 1er tour du Sénégal (rouge) et camp de base (bleu)

Au premier tour, le Sénégal affronte, dans l'ordre, la Pologne, le Japon et la Colombie. Ces matchs se jouent respectivement à Moscou, Iekaterinbourg et Samara. Au total, les Lions parcourent 5235 km pendant cette phase de poule[20].

Le Sénégal remporte son premier match face à la Pologne 2-1, sur des buts de Cionek (contre son camp) et M'Baye Niang, Grzegorz Krychowiak réduisant le score en fin de match[21]. Les Lions signent à cette occasion la première victoire africaine de la compétition après les défaites des quatre autres pays engagés[22].

La deuxième rencontre oppose le Sénégal et le Japon, co-leaders du groupe[23]. Les Lions prennent deux fois l'avantage, par Sadio Mané (11e) et Moussa Wagué (71e), mais les Japonais reviennent à chaque fois au score (Inui 34e et Honda 78e). Les deux équipes se neutralisent finalement (2-2)[24].

Le Sénégal aborde la dernière rencontre, face à la Colombie, avec l'objectif d'obtenir au moins un match nul pour s'assurer de la qualification sans dépendre du résultat de l'autre match, opposant le Japon à la Pologne[25]. Il se retrouve mené 1-0 sur un but de Yerry Mina sur un corner à un quart de la fin du match[26]. Dans le même temps, les Japonais, informés du résultat, arrêtent de jouer afin d'assurer la défaite 1-0 qui les qualifient[27]. Les scores des deux rencontres n'évoluant plus, la Colombie obtient la première place du groupe avec 6 points, tandis que le Sénégal et le Japon sont à égalité de points (4) et de buts marqués et encaissés. Conformément au règlement, ils sont départagés au classement du fair-play, favorable au Japon (4 cartons jaunes contre 6)[28]. Le Sénégal devient le premier pays éliminé au nombre de cartons[29].

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Colombie 6 3 2 0 1 5 2 +3
2 Japon 4 3 1 1 1 4 4 0
3 Sénégal 4 3 1 1 1 4 4 0
4 Pologne 3 3 1 0 2 2 5 -3
15 19 juin 2018 Pologne 1 - 2 Sénégal
16 19 juin 2018 Colombie 1 - 2 Japon
31 24 juin 2018 Pologne 0 - 3 Colombie
32 24 juin 2018 Japon 2 - 2 Sénégal
47 28 juin 2018 Japon 0 - 1 Pologne
48 28 juin 2018 Sénégal 0 - 1 Colombie

Pologne - Sénégal[modifier | modifier le code]

Match 16 Pologne 1 - 2 Sénégal Stade du Spartak, Moscou

18:00 (UTC+3)
Historique des rencontres
(Passe décisive Kamil Grosicki) Grzegorz Krychowiak But inscrit après 86 minutes 86e (0 - 1) Inscrit contre son camp après 37 minutes 37e (csc) Thiago Rangel Cionek
But inscrit après 60 minutes 60e M'Baye Niang
Spectateurs : 44 190
Arbitrage : Nawaf Shukralla
Rapport
Pologne
Sénégal

POLOGNE :
01 Wojciech Szczęsny
20 Łukasz Piszczek Remplacé après 83 minutes 83e
04 Thiago Rangel Cionek
02 Michał Pazdan
13 Maciej Rybus
10 Grzegorz Krychowiak Averti après 12 minute(s) 12e
19 Piotr Zieliński
16 Jakub Błaszczykowski Remplacé après 46 minutes 46e
07 Arkadiusz Milik Remplacé après 73 minutes 73e
11 Kamil Grosicki
09 Robert Lewandowski
Remplaçants :
05 Jan Bednarek Entré après 46 minutes 46e 
23 Dawid Kownacki Entré après 73 minutes 73e 
18 Bartosz Bereszyński Entré après 83 minutes 83e 
Sélectionneur :
Adam Nawałka

SÉNÉGAL :
16 Khadim N'Diaye
22 Moussa Wagué
03 Kalidou Koulibaly
06 Salif Sané Averti après 49 minute(s) 49e
12 Youssouf Sabaly
10 Sadio Mané
13 Alfred N'Diaye Remplacé après 87 minutes 87e
05 Idrissa Gueye Averti après 72 minute(s) 72e
18 Ismaïla Sarr
09 Mame Biram Diouf Remplacé après 62 minutes 62e
19 M'Baye Niang Remplacé après 75 minutes 75e
Remplaçants :
11 Cheikh Ndoye Entré après 62 minutes 62e 
14 Pape Moussa Konaté Entré après 75 minutes 75e 
08 Cheikhou Kouyaté Entré après 87 minutes 87e 
Sélectionneur :
Aliou Cissé

Assistants :
Yaser Tulefat
Taleb Al Maari
Quatrième arbitre :
Abdulrahman Al-Jassim
Cinquième arbitre :
Mohamed Al Hammadi
Arbitre vidéo :
Artur Soares Dias
Assistants arbitre vidéo :
Tiago Martins
Hernán Maidana
Wilton Sampaio

Homme du Match :
M'Baye Niang

Japon - Sénégal[modifier | modifier le code]

Match 32 Japon 2 - 2 Sénégal Iekaterinbourg Arena, Iekaterinbourg

20:00 (UTC+5)
Historique des rencontres
(Passe décisive Yūto Nagatomo) Takashi Inui But inscrit après 34 minutes 34e
(Passe décisive Takashi Inui) Keisuke Honda But inscrit après 78 minutes 78e
(1 - 1) But inscrit après 11 minutes 11e Sadio Mané
But inscrit après 71 minutes 71e Moussa Wagué (M'Baye Niang Passe décisive)
Spectateurs : 32 572
Arbitrage : Gianluca Rocchi
Rapport
Japon
Sénégal

JAPON :
01 Eiji Kawashima
19 Hiroki Sakai
22 Maya Yoshida
03 Gen Shōji
05 Yūto Nagatomo
17 Makoto Hasebe Averti après 90+4 minute(s) 90+4e
07 Gaku Shibasaki
08 Genki Haraguchi Remplacé après 75 minutes 75e
10 Shinji Kagawa Remplacé après 72 minutes 72e
14 Takashi Inui Averti après 68 minute(s) 68e Remplacé après 87 minutes 87e
15 Yuya Osako
Remplaçants :
04 Keisuke Honda Entré après 72 minutes 72e 
09 Shinji Okazaki Entré après 75 minutes 75e 
11 Takashi Usami Entré après 87 minutes 87e 
Sélectionneur :
Akira Nishino

SÉNÉGAL :
16 Khadim N'Diaye
12 Youssouf Sabaly Averti après 90 minute(s) 90e
03 Kalidou Koulibaly
06 Salif Sané
22 Moussa Wagué
17 Papa Alioune N'Diaye Remplacé après 81 minutes 81e
13 Alfred N'Diaye Remplacé après 65 minutes 65e
05 Idrissa Gueye
18 Ismaïla Sarr
19 M'Baye Niang Averti après 59 minute(s) 59e Remplacé après 86 minutes 86e
10 Sadio Mané
Remplaçants :
08 Cheikhou Kouyaté Entré après 65 minutes 65e 
11 Cheikh Ndoye Averti après 90+1 minute(s) 90+1e Entré après 81 minutes 81e 
09 Mame Biram Diouf Entré après 86 minutes 86e 
Sélectionneur :
Aliou Cissé

Assistants :
Elenito Di Liberatore
Mauro Tonolini
Quatrième arbitre :
Abdulrahman Al-Jassim
Cinquième arbitre :
Taleb Al Maari
Arbitre vidéo :
Massimiliano Irrati
Assistants arbitre vidéo :
Tiago Martins
Hernán Maidana
Paolo Valeri

Homme du Match :
Sadio Mané

Sénégal - Colombie[modifier | modifier le code]

Match 48 Sénégal 0 - 1 Colombie Cosmos Arena, Samara

18:00 (UTC+4)
Historique des rencontres
(0 - 0) But inscrit après 74 minutes 74e Yerry Mina (Juan Fernando Quintero Passe décisive) Spectateurs : 41 970
Arbitrage : Milorad Mažić
Rapport
Sénégal
Colombie

SÉNÉGAL :
16 Khadim N'Diaye
21 Lamine Gassama
06 Salif Sané
03 Kalidou Koulibaly
12 Youssouf Sabaly Remplacé après 74 minutes 74e
18 Ismaïla Sarr
08 Cheikhou Kouyaté
05 Idrissa Gueye
10 Sadio Mané
20 Keita Baldé Remplacé après 80 minutes 80e
19 M'Baye Niang Averti après 51 minute(s) 51e Remplacé après 86 minutes 86e
Remplaçants :
22 Moussa Wagué Entré après 74 minutes 74e 
14 Moussa Konaté Entré après 80 minutes 80e 
15 Diafra Sakho Entré après 86 minutes 86e 
Sélectionneur :
Aliou Cissé

COLOMBIE :
01 David Ospina
04 Santiago Arias
23 Davinson Sánchez
13 Yerry Mina
17 Johan Mojica Averti après 45 minute(s) 45e
15 Mateus Uribe Remplacé après 83 minutes 83e
06 Carlos Sánchez
11 Juan Cuadrado
20 Juan Fernando Quintero
10 James Rodríguez Remplacé après 31 minutes 31e
09 Radamel Falcao Remplacé après 89 minutes 89e
Remplaçants :
14 Luis Muriel Entré après 31 minutes 31e 
16 Jefferson Lerma Entré après 83 minutes 83e 
19 Miguel Borja Entré après 89 minutes 89e 
Sélectionneur :
José Pékerman

Assistants :
Milovan Ristić
Dalibor Đurđević
Quatrième arbitre :
Bamlak Tessema Weyesa
Cinquième arbitre :
Hasan Al Mahri
Arbitre vidéo :
Danny Makkelie
Assistants arbitre vidéo :
Bastian Dankert
Elenito Di Liberatore
Gianluca Rocchi

Homme du Match :
Yerry Mina

Statistiques[modifier | modifier le code]

Temps de jeu [modifier | modifier le code]

Temps de jeu des joueurs du Sénégal
Joueur TT But inscrit MJ MT Légende
Gardiens Abréviations et symboles :

TT : Total de minutes jouées

MJ : Nombre de matchs joués

MT : Matchs joués en tant que titulaire

But inscrit  : but

Entré  : joueur entré

Remplacé : joueur remplacé

 : capitaine

Exclu temporairement : carton jaune

Carton rouge : carton rouge

Abdoulaye Diallo - - - - - - -
Alfred Gomis - - - - - - -
Khadim N'Diaye 90 90 90 270 - 3 3
Défenseurs
Kalidou Koulibaly 90 90 90 270 - 3 3
Kara Mbodj - - - - - - -
Salif Sané 90 Exclu temporairement 90 90 270 - 3 3
Lamine Gassama - - 90 90 - 1 1
Moussa Wagué 90 90 But inscrit Entré  16 196 1 3 2
Youssouf Sabaly 90 90 Exclu temporairement Remplacé 74 254 - 3 3
Adama Mbengue - - - - - - -
Milieux
Papa Alioune N'Diaye Entré  28 Remplacé 81 - 109 - 2 1
Cheikh Ndoye - Entré  9 Exclu temporairement - 9 - 1 -
Cheikhou Kouyaté Entré  3 Entré  25 90 118 - 3 1
Idrissa Gueye 90 Exclu temporairement 90 90 270 - 3 3
Alfred N'Diaye Remplacé 87 Remplacé 65 - 152 - 2 2
Attaquants
Keita Baldé - - Remplacé 80 80 - 1 1
Sadio Mané 90 90 But inscrit 90 270 1 3 3
Ismaïla Sarr 90 90 90 270 - 3 3
Moussa Sow - - - - - - -
Moussa Konaté Entré  15 - Entré  10 25 - 2 -
Diafra Sakho - - Entré  4 4 - 1 -
M'Baye Niang Remplacé 75 But inscrit Remplacé 86 Exclu temporairement Remplacé 86 Exclu temporairement 247 1 3 3
Mame Biram Diouf Remplacé 62 Entré  4 - 66 - 2 1

Buteurs[modifier | modifier le code]

Buteurs de l'équipe du Sénégal
Buts Joueurs Adversaires
1 M'Baye Niang Pologne
1 Sadio Mané Japon
1 Moussa Wagué Japon

Passeurs décisifs[modifier | modifier le code]

Passeurs décisifs de l'équipe du Sénégal
Passes Joueurs Adversaires
1 M'Baye Niang Japon

Image et soutien[modifier | modifier le code]

Maillots[modifier | modifier le code]

Sabaly avec le maillot extérieur

Après l'obtention de la qualification, la fédération signe un contrat de cinq ans avec l'équipementier allemand Puma, qui remplace Romai Sports[30]. Les maillots sont dévoilés à la mi-mars, avant les premiers matchs de préparation. Ils reprennent les couleurs traditionnelles de la sélection : maillot blanc à domicile et vert à l'extérieur, avec une tête de lion en filigrane[31]. Le maillot domicile est blanc avec un col rond vert et des bandes vertes sur les manches et les épaules. Les couleurs sont inversées sur le maillot extérieur.

Hymne[modifier | modifier le code]

La chanson Gainde (« Lion » en wolof) est l'hymne de l'équipe du Sénégal pour la coupe du monde. Elle est chantée par le rappeur français Black M et Youssou Ndour[32]. Le clip a été tourné au mois de mars 2018 au Havre avec les joueurs, à l'occasion du match amical face à la Bosnie-Herzégovine[33].

Soutien[modifier | modifier le code]

Supporteurs sénégalais lors du match face à la Pologne

Plusieurs centaines de supporteurs des groupes « 12e Gaïndé » (« 12e lion » en wolof) et « Allez Casa » (comité de soutien des équipes nationales de football et de basket-ball, ainsi que de Casa Sport) sont présents en Russie pour soutenir les Lions[34].

Le président Macky Sall a quant à lui annoncé prendre 12 jours de congés pour soutenir l'équipe en Russie[35].

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Diffusion télévisée[modifier | modifier le code]

La diffusion de la coupe du monde sur le territoire sénégalais fait l'objet d'un conflit entre la télévision publique RTS et le groupe privé Futurs Médias, chacun affirmant avoir acquis les droits exclusifs pour la diffusion gratuite auprès d'Econet Media[36],[37]. En effet, la chaîne publique a acquit les droits de diffusion auprès d'Econet pour 380 000 euros tandis que le groupe de Youssou Ndour aurait obtenu la diffusion de Kwesé Free Sports (filiale d'Econet) et de 32 rencontres par l'intermédiaire de la société African Networks TV[38]. Le 11 juillet, entre les deux demi-finales, Econet dénonce le non-respect du contrat par ANTV et demande l'arrêt de la diffusion par la TFM en saisissant le Conseil national de régulation de l'audiovisuel[39].

Par ailleurs, le groupe Canal + dispose des droits pour la diffusion payante de tous les matchs[40].

Primes[modifier | modifier le code]

Tous les joueurs ayant participé à la phase de qualification ont reçu une prime. Selon le président de la fédération Augustin Senghor, son montant est de l'ordre de 30 millions de Francs CFA (env. 45000€) par joueur, en fonction du nombre de matchs joués[41].

Une prime de participation de 20 millions de FCFA est versée à chacun des 23 joueurs retenus[42].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Afrique du Sud – Sénégal : la Fifa suspend à vie l’arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey », sur jeuneafrique.com, (consulté le 6 mai 2018)
  2. « Le match de qualification Afrique du Sud-Sénégal rejoué en novembre », sur fifa.com, (consulté le 6 mai 2018)
  3. Steven Lavon, « SÉNÉGAL: 30 NOMS DONT NGOM CONTRE L’OUZBÉKISTAN ET LA BOSNIE », sur africatopsports.com, (consulté le 14 mai 2018)
  4. « Les Lions ont reçu le drapeau national », sur rts.sn (consulté le 27 mai 2018)
  5. « Sénégal : Dakar verra les Lions », sur afrik-foot.com, (consulté le 27 mai 2018)
  6. Hervé Toutain, « Vittel : l'équipe sénégalaise de football à l'entraînement dans la cité thermale », sur francebleu.fr, (consulté le 27 mai 2018)
  7. « Luxembourg-Sénégal : Sadio Mané ne sera pas de la partie », sur remwi.com (consulté le 6 juin 2018)
  8. « Amical Croatie-Sénégal: Les Lions quittent Vittel ce mercredi (demain) pour rejoindre Osijek », sur wiwsport:com, (consulté le 6 juin 2018)
  9. Mamoune Tine, « La Croatie met fin à deux ans d’invincibilité des « Lions » », sur senenews.com, (consulté le 11 juin 2018)
  10. Diéry Diallo, « https://senego.com/foot-mondial-2018-les-lions-vont-rejoindre-leur-camp-de-base-a-russie-ce-mardi_709622.html », sur sengo.com, (consulté le 11 juin 2018)
  11. Lineker conduira le tirage au sort à Moscou, sur tdg.ch
  12. « Classement Masculin », sur fifa.com
  13. « Tirage au sort - Mondial: quels adversaires pour le Sénégal ? », sur pressafrik.com, (consulté le 14 mai 2018)
  14. El hadj Mamadou Thiam, « UNE FORTE DELEGATION SENEGALAISE EN RUSSIE », sur seneplus.com, (consulté le 14 mai 2018)
  15. « CM 2018 : Voici la liste de 23 joueurs convoqués par Aliou Cissé », sur dakaractu.com, (consulté le 18 mai 2018)
  16. « Mondial - Aliou Cissé sur les matchs amicaux des Lions : « Nous allons ménager Sadio Mané » », sur lequotidien.sn, (consulté le 18 mai 2018)
  17. « CM 2018 : LA TANIÈRE SEULE SÉLECTION DU GROUPE H SANS JOUEUR LOCAL », sur aps.sn, (consulté le 6 juin 2018)
  18. « LE SÉNÉGAL APPELLE MBENGUE EN RENFORT », sur sofoot.com, (consulté le 17 juin 2018)
  19. Alexis Billebault, « Football : autour d’Aliou Cissé, les vieux Lions sénégalais rugissent toujours », sur lemonde.fr, (consulté le 8 juillet 2018)
  20. « CM 2018 : LES LIONS VONT PARCOURIR 5235 KM AU PREMIER TOUR », sur aps.sn, (consulté le 11 juin 2018)
  21. Camille Belseour, « Mondial 2018 : le Sénégal frappe un grand coup en dominant la Pologne (2-1) », sur jeuneafrique.com, (consulté le 5 juillet 2018)
  22. Salma Niasse, « Mondial 2018 : le Sénégal « sauve l’honneur africain » en battant la Pologne », sur lemonde.fr, (consulté le 5 juillet 2018)
  23. « Présentation : Japon - Sénégal », sur fifa.com, (consulté le 5 juillet 2018)
  24. Alexis Danjon, « Le Sénégal et le Japon se neutralisent », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juillet 2018)
  25. « Coupe du monde: Japon, Sénégal, Colombie… comment ils peuvent se qualifier (et qui passera à la trappe) », sur RMC Sport, (consulté le 5 juillet 2018)
  26. Camille Belsoeur, « Russie 2018 : le Sénégal, battu par la Colombie (0-1), est éliminé du Mondial », sur jeuneafrique.com, (consulté le 5 juillet 2018)
  27. Valentin Althuser, « TOPS/FLOPS JAPON-POLOGNE : GROSICKI OMNIPRÉSENT, LE JAPON DÉCEVANT », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 5 juillet 2018)
  28. « LE SÉNÉGAL ÉLIMINÉ POUR UNE HISTOIRE DE CARTONS », sur lematin.ch, (consulté le 5 juillet 2018)
  29. Jean-Baptiste Caillet, « Le Japon qualifié pour les huitièmes grâce aux cartons jaunes », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juillet 2018)
  30. Thomas Prouteau, « Puma, nouvel équipementier du Sénégal », sur footpack.fr, (consulté le 17 mai 2018)
  31. « Puma : le maillot away du Sénégal pour le Mondial 2018 », sur afrik-foot.com, (consulté le 17 mai 2018)
  32. Théau Berthelot, « "Gainde (Les Lions)" : Black M signe l'hymne officiel du Sénégal pour la Coupe du Monde », sur chartsinfrance.net, 1erjuin 2018 (consulté le 1er juin 2018)
  33. Dorine Besson, « Quand Black M chante l'hymne du Sénégal pour la Coupe du monde... », sur lequipe.fr, (consulté le 1er juin 2018)
  34. Ismaïla Mansaly, « Mondial 2018 : le 12e Gaïndé et Allez-Casa, ensemble en Russie pour pousser les Lions », sur koldanews.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  35. « Le président du Sénégal Macky Sall se prend 12 jours de congé pour supporter son pays au Mondial 2018 en Russie », sur rtl.be, (consulté le 3 juin 2018)
  36. « Retransmission des matchs du Sénégal: la Rts et la Tfm à couteaux tirés », sur actusen.sn, (consulté le 1er juin 2018)
  37. « Droits TV Mondial 2018 : La RTS attaque la TFM », sur senegaldirect.net, (consulté le 1er juin 2018)
  38. Olivier Liffran, « Conflit RTS/RFM sur la diffusion de la Coupe du monde au Sénégal : Econet en appelle au régulateur », sur jeuneafrique.com, (consulté le 14 juillet 2018)
  39. « Diffusion du mondial par la Tfm : Econet saisit la Cnra », sur xalimasn.com, (consulté le 14 juillet 2018)
  40. « Mondial 2018: Canal+ acquiert les droits de diffusion en Afrique », sur rfi.fr, (consulté le 3 juin 2018)
  41. « Sénégal : début du paiement des primes de qualification au Mondial », sur apanews.net, (consulté le 1er juin 2018)
  42. « Coupe du monde 2018 – Une prime de participation de 20 millions pour chaque lion », sur metrodakar.net, (consulté le 1er juin 2018)
  • Portail du Sénégal
  • Portail du football
  • Portail des années 2010
  • Portail de la Russie