Équipe de France de football à la Coupe du monde 2018

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Équipe de France de football à la Coupe du monde 2018

Fédération FFF

Class. FIFA / Elo 2e (01 juillet 2019)
Classement Médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur (1er)
Organisateur(s) Russie
Participation 15e
Meilleure performance Médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur en 1998
Sélectionneur Didier Deschamps
Capitaine Hugo Lloris
Meilleur buteur Antoine Griezmann (4)

Kylian Mbappé (4)

Maillots
Domicile
Extérieur
Équipe de France de football à la Coupe du monde
Sous la pluie, mais aussi les paillettes, les joueurs de l'équipe de France soulèvent le trophée.

Cet article relate le parcours de l’équipe de France de football lors de la Coupe du monde de football de 2018 organisée en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018, à l'issue de laquelle elle devient championne du monde pour la deuxième fois de son histoire.

Le 6 juillet 2018, en battant l'Uruguay en quart de finale 2-0 à Nijni Novgorod, l'équipe de France atteint l'objectif fixé au départ : être présente dans le dernier carré de la compétition[1]. C'est la sixième demi-finale de l'histoire des Bleus (coupes du monde de 1958, 1982, 1986, 1998, 2006 et 2018)[2].

Le 10 juillet, les joueurs se qualifient 1-0 face à la Belgique pour la finale de la Coupe du monde. Les Français sont la seule équipe à s’être qualifiée pour trois finales lors des six dernières éditions (en 1998, 2006 et 2018)[3]. Le 15 juillet, ils remportent la finale sur le score de 4 buts à 2 face à la Croatie, 20 ans après le titre mondial de la génération Zinédine Zidane.

La France est la première équipe depuis le Brésil en 2002, à traverser la phase à élimination directe de la Coupe du monde sans jouer de prolongations et la première à marquer quatre buts en finale depuis le Brésil en 1970. Didier Deschamps, capitaine lors de l'édition 1998 disputée en France, devient alors le troisième joueur de l'histoire à remporter la compétition la plus prestigieuse en tant que joueur et en tant que sélectionneur. Cette victoire permet à l'équipe de France de prendre la première place du Classement mondial de la FIFA au 16 août 2018.

Préparation de l'événement[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Après un très bel Euro 2016, où elle perd en finale face au Portugal (défaite 1-0 après les prolongations), l'équipe de France se qualifie directement pour la Coupe du monde en terminant à la première place du Groupe A de la zone européenne, ce qui lui permet de disputer sa quinzième phase finale.

Maillots[modifier | modifier le code]

Pendant la Coupe du Monde 2018, l'équipe de France porte un maillot confectionné par l'équipementier Nike. Le maillot domicile comporte deux nuances de bleu, avec un ton plus clair sur les manches que la couleur présente sur le reste de la tenue[4]. Le maillot extérieur est de couleur blanche avec un effet moucheté[5].

Tenues de l'équipe de France pour le Mondial 2018.

Qualification[modifier | modifier le code]

Groupe de qualification[modifier | modifier le code]

Lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, les vice-champions d'Europe sont placés dans le groupe A avec pour principaux adversaires les Pays-Bas et la Suède. La France commence ces qualifications en faisant un match nul en Biélorussie (0-0) avant d'enchaîner quatre victoires consécutives face aux autres équipes du groupe. La phase retour des éliminatoires est plus compliquée, les Bleus s'inclinent d'abord en Suède en encaissant un but dans le temps additionnel de la seconde période à la suite d'un dégagement raté de Lloris. Ensuite, malgré une nette victoire face aux Pays-Bas (4-0), ils concèdent un match nul face à la modeste équipe du Luxembourg (0-0), une première depuis 1914. Finalement, l'équipe de France décroche son billet pour la Russie en remportant ses deux derniers matchs face à la Bulgarie (1-0) et la Biélorussie (2-1). L'équipe termine ainsi en tête de son groupe et se qualifie directement pour sa sixième Coupe du monde consécutive.

Classement du groupe A
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)
1 France 23 10 7 2 1 18 6 +12 France 2-1 4-0 4-1 0-0 2-1
2 Suède 19 10 6 1 3 26 9 +17 Suède 2-1 1-1 3-0 8-0 4-0
3 Pays-Bas 19 10 6 1 3 21 12 +9 Pays-Bas 0-1 2-0 3-1 5-0 4-1
4 Bulgarie 13 10 4 1 5 14 19 -5 Bulgarie 0-1 3-2 2-0 4-3 1-0
5 Luxembourg 6 10 1 3 6 7 25 -18 Luxembourg 1-3 0-1 1-3 1-1 1-0
6 Biélorussie 5 10 1 2 7 6 21 -15 Biélorussie 0-0 0-4 1-3 2-1 1-1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques des joueurs de l'équipe de France
Joueur
Gardiens de but
Hugo Lloris 90 90 90 90 90 90 90 90 90
Steve Mandanda 90
Défenseurs
Djibril Sidibé 90 63 90 90 62 90 90 90 90 90
Samuel Umtiti 90 90 90 90 90
Laurent Koscielny 90 90 90 90 90 90 90 90
Raphaël Varane 90 90 90 90 90 90 90
Layvin Kurzawa 90 90 90 90 90
Lucas Digne 90 90
Benjamin Mendy 90 90
Christophe Jallet 28
Patrice Évra 90
Bacary Sagna 27
Milieux de terrain
Paul Pogba 90 90 90But inscrit 90 But inscrit 90 90 90
Blaise Matuidi 90 90 90 83 90 90 But inscrit 90
N'Golo Kanté 90 1 2 90 90 90 34
Dimitri Payet 33 90 But inscrit 67 90 But inscrit 78 76 14 7
Thomas Lemar 14 90 But inscrit But inscrit 90 83
Moussa Sissoko 69 90 90 90 90 12
Corentin Tolisso 90 90
Adrien Rabiot 78 7 56
Attaquants
Antoine Griezmann 90 83 But inscrit 90 88 90 But inscrit 76 89 But inscrit 81 90 78 But inscrit
Olivier Giroud 83 90 90 But inscrit But inscrit 90 But inscrit 75 59 6 90 But inscrit
Kylian Mbappé 12 14 15 But inscrit 59 84 29
Ousmane Dembélé 21 90
Anthony Martial 57 23
Alexandre Lacazette 10 31 76
Nabil Fekir 7 1 9
Kevin Gameiro 7 72 But inscrit But inscrit 79 63
Kingsley Coman 80 31 61
André-Pierre Gignac 18 11

Préparation[modifier | modifier le code]

Matchs de préparation à la Coupe du monde[modifier | modifier le code]

À la fin de l'année 2017, l'équipe de France dispute deux matchs amicaux contre le Pays de Galles et l'Allemagne en vue de la préparation pour le Mondial. Les Bleus entament leur préparation avec deux matchs convaincants : une victoire face aux Gallois (2-0) et un match nul arraché en fin de match par les Allemands (2-2). La France entame la ligne droite vers le Mondial en mars par une surprenante défaite face aux Colombiens alors qu'ils menaient 2-0 après 25 minutes de jeu (2-3). Les Bleus se rassurent ensuite par une victoire acquise par l'intermédiaire de Kylian Mbappé et Paul Pogba face à la Russie, hôte du Mondial en juin (1-3). Le 28 mai au Stade de France, la France bat la République d'Irlande 2-0 avec des buts d'Olivier Giroud et de Nabil Fékir[6]. Les Bleus confirment ensuite leur montée en puissance à deux semaines de la compétition, avec une victoire face à l'Italie à Nice (3-1). La préparation se termine par un match nul compliqué face aux États-Unis (1-1).

Détail des matchs amicaux






Effectif[modifier | modifier le code]

Le , Didier Deschamps annonce une liste de 23 joueurs, plus les 10 réservistes suivants[7] : Benoît Costil (Girondins de Bordeaux), Mathieu Debuchy (AS Saint-Etienne), Kurt Zouma (Stoke City), Mamadou Sakho (Crystal Palace), Lucas Digne (FC Barcelone), Moussa Sissoko (Tottenham Hotspur), Kingsley Coman (Bayern Munich), Anthony Martial (Manchester United), Wissam Ben Yedder (Séville FC) et Alexandre Lacazette (Arsenal FC). Également nommé par Didier Deschamps, Adrien Rabiot (Paris Saint-Germain) refuse pour sa part ce statut de réserviste[8].

Parmi les joueurs qui auraient pu figurer dans la liste sont déclarés forfaits pour cause de blessure Laurent Koscielny (Arsenal FC)[9] contre l'Atletico de Madrid en Ligue Europa et Dimitri Payet (Olympique de Marseille)[10], tous deux présents à l'Euro 2016.

Effectif et encadrement de l'équipe de France[11],[12]
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Lloris, HugoHugo Lloris  11 883 26/12/1986 (31 ans) 98 0 Tottenham Hotspur 2008
16 G Mandanda, SteveSteve Mandanda 12 521 28/3/1985 (33 ans) 27 0 Olympique de Marseille 2008
23 G Areola, AlphonseAlphonse Areola 9 628 27/2/1993 (25 ans) 0 0 Paris Saint-Germain 2015
2 D Pavard, BenjaminBenjamin Pavard 8 503 28/3/1996 (22 ans) 6 1 VfB Stuttgart 2017
3 D Kimpembe, PresnelPresnel Kimpembe 8 731 13/8/1995 (22 ans) 2 0 Paris Saint-Germain 2018
4 D Varane, RaphaëlRaphaël Varane 9 571 25/4/1993 (25 ans) 42 2 Real Madrid 2013
5 D Umtiti, SamuelSamuel Umtiti 9 368 14/11/1993 (24 ans) 19 2 FC Barcelone 2016
17 D Rami, AdilAdil Rami 12 247 27/12/1985 (32 ans) 35 1 Olympique de Marseille 2010
19 D Sidibé, DjibrilDjibril Sidibé 9 841 29/7/1992 (25 ans) 17 1 AS Monaco 2016
21 D Hernandez, LucasLucas Hernandez 8 546 14/2/1996 (22 ans) 5 0 Atlético Madrid 2018
22 D Mendy, BenjaminBenjamin Mendy 9 123 17/7/1994 (23 ans) 7 0 Manchester City 2017
6 M Pogba, PaulPaul Pogba 9 612 15/3/1993 (25 ans) 60 9 Manchester United 2013
12 M Tolisso, CorentinCorentin Tolisso 9 106 03/8/1994 (23 ans) 9 0 Bayern Munich 2017
13 M Kanté, N'GoloN'Golo Kanté 10 329 29/3/1991 (27 ans) 24 1 Chelsea FC 2016
14 M Matuidi, BlaiseBlaise Matuidi 11 779 09/4/1987 (31 ans) 67 9 Juventus 2010
15 M Nzonzi, StevenSteven Nzonzi 11 163 15/12/1988 (29 ans) 4 0 Séville FC 2018
7 A Griezmann, AntoineAntoine Griezmann 10 337 21/3/1991 (27 ans) 54 20 Atlético Madrid 2014
8 A Lemar, ThomasThomas Lemar 8 640 12/11/1995 (22 ans) 12 3 AS Monaco 2018
9 A Giroud, OlivierOlivier Giroud 11 970 30/9/1986 (31 ans) 74 31 Chelsea FC 2011
10 A Mbappé, KylianKylian Mbappé 7 506 20/12/1998 (19 ans) 15 4 Paris Saint-Germain 2017
11 A Dembélé, OusmaneOusmane Dembélé 8 090 15/5/1997 (21 ans) 12 2 FC Barcelone 2016
18 A Fekir, NabilNabil Fekir 9 487 18/7/1993 (24 ans) 12 2 Olympique lyonnais 2015
20 A Thauvin, FlorianFlorian Thauvin 9 660 26/1/1993 (25 ans) 4 0 Olympique de Marseille 2017
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Grégory Dupont
Entraîneur(s) des gardiens
  • Franck Raviot
Kinésithérapeute(s)
  • Jean-Yves Vandewalle
  • Christophe Geoffroy
  • Alexandre Germain
  • Guillaume Vassout
  • Denis Morcel
Médecin(s)
  • Franck Le Gall

Directeur administratif

  • Philippe Brocherieux

Chef de presse

  • Phillipe Tournon

Légende


NB : Les âges sont calculés au début de la Coupe du monde 2018, le 14 juin 2018.

Compétition[modifier | modifier le code]

Format et tirage au sort[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort de la Coupe du monde a lieu le vendredi 1er décembre 2017 au Kremlin à Moscou[13]. C’est le classement d’octobre qui est pris en compte, la sélection se classe 7e du classement FIFA[14], et la France est placée dans le chapeau 1[15]. La délégation française est composée du sélectionneur Didier Deschamps, de ses adjoints Guy Stephan et Franck Raviot ainsi que du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët. Le tirage au sort donne alors comme adversaire des Bleus le Pérou (chapeau 2, 10e au classement FIFA), le Danemark (chapeau 3, 19e au classement FIFA) et l'Australie (chapeau 4, 43e au classement FIFA) dans le groupe C.

Emmené par son brillant meneur de jeu Christian Eriksen, le Danemark s'est qualifié en passant par les barrages des éliminatoires, après avoir terminé deuxième de son groupe derrière la Pologne puis éliminé l'Irlande. La France a déjà été opposée par deux fois en poule face au Danemark, une fois en 1998, et une autre fois en 2002.

De son côté, le Pérou revient dans la compétition après trente-six ans d'absence et est porté par son attaquant expérimenté Jefferson Farfán. Les Péruviens se sont qualifiés en battant la Nouvelle-Zélande en barrage inter-continental après avoir terminé cinquièmes des éliminatoires Sud-Américains devant le Chili notamment. La France n'a rencontré qu'une seule fois le Pérou, en amical à Paris en 1982 (victoire 0-1 du Pérou).

Enfin, l'Australie, portée par son attaquant vétéran Tim Cahill, s'est qualifiée en barrage inter-continental face au Honduras. La dernière rencontre entre la France et l'Australie s'était soldée par une nette victoire française à Paris en amical en 2013 (6-0).

Ce tirage au sort est jugé clément par les observateurs[16].

Premier tour[modifier | modifier le code]

Classement
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 France 7 3 2 1 0 3 1 +2
2 Danemark 5 3 1 2 0 2 1 +1
3 Pérou 3 3 1 0 2 2 2 0
4 Australie 1 3 0 1 2 2 5 -3
5 16 juin 2018 France 2 - 1 Australie
6 16 juin 2018 Pérou 0 - 1 Danemark
21 21 juin 2018 France 1 - 0 Pérou
22 21 juin 2018 Danemark 1 - 1 Australie
37 26 juin 2018 Danemark 0 - 0 France
38 26 juin 2018 Australie 0 - 2 Pérou

France - Australie[modifier | modifier le code]

Match 5 France 2 - 1 Australie Kazan Arena, Kazan

13h00 (UTC+3)
Historique des rencontres
Antoine Griezmann But inscrit après 58 minutes 58e (pén.)
Aziz Behich But inscrit après 81 minutes 81e (csc)
(0 - 0) But inscrit après 62 minutes 62e (pén.) Mile Jedinak Spectateurs : 41 279
Arbitrage : Andrés Cunha
Rapport
France
Australie

FRANCE :
01 Hugo Lloris
02 Benjamin Pavard
04 Raphaël Varane
05 Samuel Umtiti
21 Lucas Hernandez
06 Paul Pogba
13 N'Golo Kanté
12 Corentin Tolisso Averti après 76 minute(s) 76e Remplacé après 78 minutes 78e
07 Antoine Griezmann Remplacé après 70 minutes 70e
10 Kylian Mbappé
11 Ousmane Dembélé Remplacé après 70 minutes 70e
Remplaçants :
09 Olivier Giroud Entré après 70 minutes 70e 
18 Nabil Fekir Entré après 70 minutes 70e 
14 Blaise Matuidi Entré après 78 minutes 78e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

AUSTRALIE :
01 Mathew Ryan
19 Josh Risdon Averti après 57 minute(s) 57e
20 Trent Sainsbury
05 Mark Milligan
16 Aziz Behich Averti après 87 minute(s) 87e
15 Mile Jedinak
23 Tom Rogić Remplacé après 72 minutes 72e
13 Aaron Mooy
07 Mathew Leckie Averti après 13 minute(s) 13e
11 Andrew Nabbout Remplacé après 64 minutes 64e
10 Robbie Kruse Remplacé après 84 minutes 84e
Remplaçants :
09 Tomi Jurić Entré après 64 minutes 64e 
22 Jackson Irvine Entré après 72 minutes 72e 
17 Daniel Arzani Entré après 84 minutes 84e 
Sélectionneur :
Bert van Marwijk

Assistants :
Nicolás Tarán
Mauricio Espinosa
Quatrième arbitre :
Julio Bascuñán
Cinquième arbitre :
Christian Schiemann
Arbitre vidéo :
Mauro Vigliano
Assistants arbitre vidéo :
Tiago Martins
Carlos Astroza
Jair Marrufo

Homme du Match :
Antoine Griezmann

France - Pérou[modifier | modifier le code]

Match 22 France 1 - 0 Pérou Iekaterinbourg Arena, Iekaterinbourg

20h00 (UTC+5)
Historique des rencontres
Kylian Mbappé But inscrit après 34 minutes 34e (1 - 0) Spectateurs : 32 789
Arbitrage : Mohammed Abdulla Hassan Mohamed
Rapport
France
Pérou

FRANCE :
01 Hugo Lloris
02 Benjamin Pavard
04 Raphaël Varane
05 Samuel Umtiti
21 Lucas Hernandez
06 Paul Pogba Averti après 86 minute(s) 86e Remplacé après 89 minutes 89e
13 N'Golo Kanté
10 Kylian Mbappé Remplacé après 75 minutes 75e
07 Antoine Griezmann Remplacé après 80 minutes 80e
14 Blaise Matuidi Averti après 16 minute(s) 16e
09 Olivier Giroud
Remplaçants :
11 Ousmane Dembélé Entré après 75 minutes 75e 
18 Nabil Fekir Entré après 80 minutes 80e 
15 Steven Nzonzi Entré après 89 minutes 89e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

PÉROU :
01 Pedro Gallese
17 Luis Advíncula
15 Christian Ramos
02 Alberto Rodríguez Remplacé après 46 minutes 46e
06 Miguel Trauco
23 Pedro Aquino Averti après 81 minute(s) 81e
19 Yoshimar Yotún Remplacé après 46 minutes 46e
18 André Carrillo
08 Christian Cueva Remplacé après 82 minutes 82e
20 Edison Flores
09 Paolo Guerrero Averti après 23 minute(s) 23e
Remplaçants :
10 Jefferson Farfán Entré après 46 minutes 46e 
04 Anderson Santamaría Entré après 46 minutes 46e 
11 Raúl Ruidíaz Entré après 82 minutes 82e 
Sélectionneur :
Ricardo Gareca

Assistants :
Mohamed Al Hammadi
Hasan Al Mahri
Quatrième arbitre :
Janny Sikazwe
Cinquième arbitre :
Jerson Dos Santos
Arbitre vidéo :
Daniele Orsato
Assistants arbitre vidéo :
Abdulrahman Al-Jassim
Taleb Al Maari
Szymon Marciniak

Homme du Match :
Kylian Mbappé

Danemark - France[modifier | modifier le code]

Match 37 Danemark 0 - 0 France Stade Loujniki, Moscou

17h00 (UTC+3)
Historique des rencontres
(0 - 0) Spectateurs : 78 011
Arbitrage : Sandro Ricci
Rapport
Danemark
France

DANEMARK :
01 Kasper Schmeichel
14 Henrik Dalsgaard
04 Simon Kjær
06 Andreas Christensen
17 Jens Stryger Larsen
08 Thomas Delaney Remplacé après 90+2 minutes 90+2e
13 Mathias Jørgensen Averti après 45+3 minute(s) 45+3e
10 Christian Eriksen
23 Pione Sisto Remplacé après 60 minutes 60e
21 Andreas Cornelius Remplacé après 75 minutes 75e
11 Martin Braithwaite
Remplaçants :
15 Viktor Fischer Entré après 60 minutes 60e 
12 Kasper Dolberg Entré après 75 minutes 75e 
18 Lukas Lerager Entré après 90+2 minutes 90+2e 
Sélectionneur :
Åge Hareide

FRANCE :
16 Steve Mandanda
19 Djibril Sidibé
04 Raphaël Varane
03 Presnel Kimpembe
21 Lucas Hernandez Remplacé après 50 minutes 50e
13 N'Golo Kanté
15 Steven Nzonzi
11 Ousmane Dembélé Remplacé après 78 minutes 78e
07 Antoine Griezmann Remplacé après 68 minutes 68e
08 Thomas Lemar
09 Olivier Giroud
Remplaçants :
22 Benjamin Mendy Entré après 50 minutes 50e 
18 Nabil Fekir Entré après 68 minutes 68e 
10 Kylian Mbappé Entré après 78 minutes 78e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

Assistants :
Emerson de Carvalho
Marcelo Van Gasse
Quatrième arbitre :
Gianluca Rocchi
Cinquième arbitre :
Mauro Tonolini
Arbitre vidéo :
Mauro Vigliano
Assistants arbitre vidéo :
Tiago Martins
Hernán Maidana
Jair Marrufo

Homme du Match :
N'Golo Kanté

Phase à élimination directe[modifier | modifier le code]

Huitième de finale : France - Argentine[modifier | modifier le code]

L'équipe de France rencontre l'équipe d'Argentine lors de son huitième de finale de la Coupe du monde de football de 2018. Le match est remporté par l'équipe de France sur le score final de 4 à 3.

Ce match est l'un des plus spectaculaires de cette coupe du monde en raison du nombre de buts marqués ainsi que des rebondissements dans son scénario. Il est marqué par l'éclosion de Kylian Mbappé aux yeux des observateurs du monde entier.

Historique

Il s'agit de la troisième rencontre entre les deux nations en Coupe du Monde[17]. La France s'est jusqu'alors toujours inclinée face aux Argentins, respectivement sur le score de 1-0 lors de la coupe du monde de football de 1930 à Montevideo, en Uruguay, et de 2-1 lors de la coupe du monde de football de 1978 à Buenos Aires, en Argentine[17].

Match

L'équipe de France se qualifie pour les huitièmes de finale avec difficulté en ne produisant pas un jeu flamboyant.

L'Argentine, finaliste en titre de la coupe du monde précédente et deux fois vainqueur du trophée n'est pas dans une grande forme au moment d'aborder son huitième de finale. Elle s'est qualifiée à la 86e minute de son dernier match de poule grâce à un but de Rojo. Le match a lieu à la Kazan Arena.

Le début du match est à l'avantage des Français qui se veulent très pragmatiques et opèrent en contre-attaque grâce, notamment, à la vitesse de Kylian Mbappé qui provoque en première mi-temps trois coup-francs dangereux et un pénalty transformé par Antoine Griezmann[18]. Néanmoins, l'Albiceleste parvient à renverser la situation en menant 2-1 au bout de 50 minutes grâce à Ángel Di María (d'un tir des 25 m) et Gabriel Mercado (qui dévie une frappe de Lionel Messi et prend Hugo Lloris à contre-pied), sur un manque d'attention de la défense tricolore. Finalement les Bleus remontent au score : Benjamin Pavard égalise d'une reprise en demi-volée aux 20 m de l'extérieur du pied droit sur un centre de Lucas Hernandez[19], qui sera à l'issue de la compétition élu le plus beau but de la Coupe du Monde 2018[20], puis Mbappé marque deux buts en l'espace de quatre minutes, le premier en crochetant dans la surface pour se dégager un angle de tir, le deuxième à l'arrivée d'une action collective partant d'une relance de Hugo Lloris pour aboutir à une passe décisive d'Olivier Giroud[21]. Kylian Mbappé est le plus jeune joueur à inscrire un doublé en match éliminatoire de la Coupe du monde depuis Pelé en 1958[22]. L'Équipe de France sort ainsi vainqueur de la confrontation, malgré une tête victorieuse de Sergio Agüero dans le temps additionnel sur un centre de Lionel Messi.

Match 50 France 4 - 3 Argentine Kazan Arena, Kazan

17:00 (UTC+3)
Historique des rencontres
Antoine Griezmann But inscrit après 13 minutes 13e (pén.)
(Passe décisive Lucas Hernandez) Benjamin Pavard But inscrit après 57 minutes 57e
Kylian Mbappé But inscrit après 64 minutes 64e
(Passe décisive Olivier Giroud) Kylian Mbappé But inscrit après 68 minutes 68e
(1 - 1) But inscrit après 41 minutes 41e Ángel Di María (Éver Banega Passe décisive)
But inscrit après 48 minutes 48e Gabriel Mercado (Lionel Messi Passe décisive)
But inscrit après 90+3 minutes 90+3e Sergio Agüero (Lionel Messi Passe décisive)
Spectateurs : 42 873
Arbitrage : Alireza Faghani
Rapport
France
Argentine

FRANCE :
01 Hugo Lloris
02 Benjamin Pavard Averti après 73 minute(s) 73e
04 Raphaël Varane
05 Samuel Umtiti
21 Lucas Hernandez
13 N'Golo Kanté
06 Paul Pogba
10 Kylian Mbappé Remplacé après 89 minutes 89e
07 Antoine Griezmann Remplacé après 83 minutes 83e
14 Blaise Matuidi Averti après 72 minute(s) 72e Remplacé après 75 minutes 75e
09 Olivier Giroud Averti après 90+3 minute(s) 90+3e
Remplaçants :
12 Corentin Tolisso Entré après 75 minutes 75e 
18 Nabil Fekir Entré après 83 minutes 83e 
20 Florian Thauvin Entré après 89 minutes 89e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

ARGENTINE :
12 Franco Armani
02 Gabriel Mercado
17 Nicolás Otamendi Averti après 90+3 minute(s) 90+3e
16 Marcos Rojo Averti après 11 minute(s) 11e Remplacé après 46 minutes 46e
03 Nicolás Tagliafico Averti après 19 minute(s) 19e
15 Enzo Pérez Remplacé après 66 minutes 66e
14 Javier Mascherano Averti après 43 minute(s) 43e
07 Éver Banega Averti après 50 minute(s) 50e
22 Cristian Pavón Remplacé après 75 minutes 75e
10 Lionel Messi
11 Ángel Di María
Remplaçants :
06 Federico Fazio Entré après 46 minutes 46e 
19 Sergio Agüero Entré après 66 minutes 66e 
13 Maximiliano Meza Entré après 75 minutes 75e 
Sélectionneur :
Jorge Sampaoli

Assistants :
Reza Sokhandan
Mohammadreza Mansouri
Quatrième arbitre :
Julio Bascuñán
Cinquième arbitre :
Christian Schiemann
Arbitre vidéo :
Massimiliano Irrati
Assistants arbitre vidéo :
Paweł Gil
Carlos Astroza
Paolo Valeri

Homme du Match :
Kylian Mbappé

Quart de finale : Uruguay - France[modifier | modifier le code]

Match 57 Uruguay 0 - 2 France Stade de Nijni Novgorod, Nijni Novgorod

17:00 (UTC+3)
Historique des rencontres
(0 - 1) But inscrit après 40 minutes 40e Raphaël Varane (Antoine Griezmann Passe décisive)
But inscrit après 61 minutes 61e Antoine Griezmann (Corentin Tolisso Passe décisive)
Spectateurs : 43 319
Arbitrage : Néstor Pitana
Rapport
Uruguay
France

URUGUAY :
01 Fernando Muslera
22 Martín Cáceres
02 José Giménez
03 Diego Godín
17 Diego Laxalt
08 Nahitan Nández Remplacé après 73 minutes 73e
14 Lucas Torreira
15 Matías Vecino
06 Rodrigo Bentancur Averti après 36 minute(s) 36e Remplacé après 59 minutes 59e
09 Luis Suárez
11 Cristhian Stuani Remplacé après 59 minutes 59e
Remplaçants :
18 Maxi Gómez Entré après 59 minutes 59e 
07 Cristian Rodríguez Averti après 69 minute(s) 69e Entré après 59 minutes 59e 
20 Jonathan Urretaviscaya Entré après 73 minutes 73e 
Sélectionneur :
Óscar Tabárez

FRANCE :
01 Hugo Lloris
02 Benjamin Pavard
04 Raphaël Varane
05 Samuel Umtiti
21 Lucas Hernandez Averti après 33 minute(s) 33e
13 N'Golo Kanté
06 Paul Pogba
10 Kylian Mbappé Averti après 69 minute(s) 69e Remplacé après 88 minutes 88e
07 Antoine Griezmann Remplacé après 90+3 minutes 90+3e
12 Corentin Tolisso Remplacé après 80 minutes 80e
09 Olivier Giroud
Remplaçants :
15 Steven Nzonzi Entré après 80 minutes 80e 
11 Ousmane Dembélé Entré après 88 minutes 88e 
18 Nabil Fekir Entré après 90+3 minutes 90+3e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

Assistants :
Hernan Maidana
Juan Pablo Belatti
Quatrième arbitre :
Alireza Faghani
Cinquième arbitre :
Reza Sokhandan
Arbitre vidéo :
Massimiliano Irrati
Assistants arbitre vidéo :
Carlos Astroza
Mauro Vigliano
Paolo Valeri

Homme du Match :
Antoine Griezmann

Demi-finale : France - Belgique[modifier | modifier le code]

Match 61 France 1 - 0 Belgique Stade de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg

21:00 (UTC+3)
Historique des rencontres
(Passe décisive Antoine Griezmann) Samuel Umtiti But inscrit après 51 minutes 51e (0 - 0) Spectateurs : 64 286
Arbitrage : Andrés Cunha
Rapport
France
Belgique

FRANCE :
01 Hugo Lloris
02 Benjamin Pavard
04 Raphaël Varane
05 Samuel Umtiti
21 Lucas Hernandez
06 Paul Pogba
13 N'Golo Kanté Averti après 87 minute(s) 87e
10 Kylian Mbappé Averti après 90+3 minute(s) 90+3e
07 Antoine Griezmann
14 Blaise Matuidi Remplacé après 86 minutes 86e
09 Olivier Giroud Remplacé après 85 minutes 85e
Remplaçants :
15 Steven Nzonzi Entré après 85 minutes 85e 
12 Corentin Tolisso Entré après 86 minutes 86e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

BELGIQUE :
01 Thibaut Courtois
02 Toby Alderweireld Averti après 71 minute(s) 71e
04 Vincent Kompany
05 Jan Vertonghen Averti après 90+4 minute(s) 90+4e
06 Axel Witsel
19 Mousa Dembélé Remplacé après 60 minutes 60e
08 Marouane Fellaini Remplacé après 80 minutes 80e
22 Nacer Chadli Remplacé après 90+1 minutes 90+1e
07 Kevin De Bruyne
09 Romelu Lukaku
10 Eden Hazard Averti après 63 minute(s) 63e
Remplaçants :
14 Dries Mertens Entré après 60 minutes 60e 
11 Yannick Carrasco Entré après 80 minutes 80e 
21 Michy Batshuayi Entré après 90+1 minutes 90+1e 
Sélectionneur :
Roberto Martínez

Assistants :
Nicolas Taran
Mauricio Espinosa
Quatrième arbitre :
Cesar Ramos
Cinquième arbitre :
Marvin Torrentera
Arbitre vidéo :
Massimiliano Irrati
Assistants arbitre vidéo :
Roberto Diaz
Mauro Vigliano
Paolo Valeri

Homme du Match :
Samuel Umtiti

Finale : France - Croatie[modifier | modifier le code]

Match 64 France 4 – 2 Croatie Stade Loujniki, Moscou

18:00 (UTC+3)
Historique des rencontres
Mario Mandžukić But inscrit après 18 minutes 18e (csc)
Antoine Griezmann But inscrit après 38 minutes 38e (pén.)
Paul Pogba But inscrit après 59 minutes 59e
(Passe décisive Lucas Hernandez) Kylian Mbappé But inscrit après 65 minutes 65e
(2 – 1) But inscrit après 28 minutes 28e Ivan Perišić (Domagoj Vida Passe décisive)
But inscrit après 69 minutes 69e Mario Mandžukić
Spectateurs : 78 011
Arbitrage : Néstor Pitana
Rapport
France
Croatie

FRANCE :
01 Hugo Lloris
02 Benjamin Pavard
04 Raphaël Varane
05 Samuel Umtiti
21 Lucas Hernandez Averti après 41 minute(s) 41e
06 Paul Pogba
13 N'Golo Kanté Averti après 27 minute(s) 27e Remplacé après 55 minutes 55e
10 Kylian Mbappé
07 Antoine Griezmann
14 Blaise Matuidi Remplacé après 73 minutes 73e
09 Olivier Giroud Remplacé après 81 minutes 81e
Remplaçants :
15 Steven Nzonzi Entré après 55 minutes 55e 
12 Corentin Tolisso Entré après 73 minutes 73e 
18 Nabil Fekir Entré après 81 minutes 81e 
Sélectionneur :
Didier Deschamps

CROATIE :
23 Danijel Subašić
02 Šime Vrsaljko Averti après 90+2 minute(s) 90+2e
06 Dejan Lovren
21 Domagoj Vida
03 Ivan Strinić Remplacé après 81 minutes 81e
07 Ivan Rakitić
11 Marcelo Brozović
18 Ante Rebić Remplacé après 71 minutes 71e
10 Luka Modrić
04 Ivan Perišić
17 Mario Mandžukić
Remplaçants :
9 Andrej Kramarić Entré après 71 minutes 71e 
20 Marko Pjaca Entré après 81 minutes 81e 
Sélectionneur :
Zlatko Dalić

Assistants :
Hernan Maidana
Juan Belatti
Quatrième arbitre :
Björn Kuipers
Cinquième arbitre :
Erwin Zeinstra
Arbitre vidéo :
Massimiliano Irrati
Assistants arbitre vidéo :
Carlos Astroza
Mauro Vigliano
Danny Makkelie

Homme du Match :
Antoine Griezmann

Statistiques[modifier | modifier le code]

Temps de jeu[modifier | modifier le code]

Temps de jeu des joueurs de la France
Joueur TT But inscrit Passe décisive MJ MT Légende
Gardiens Abréviations et symboles :

TT : Total de minutes jouées

MJ : Nombre de matchs joués

MT : Matchs joués en tant que titulaire

But inscrit  : but

Passe décisive : passe décisive

Entré  : joueur entré

Remplacé : joueur remplacé

 : capitaine

Averti : carton jaune

Carton rouge : carton rouge

Hugo Lloris 90 90 - 90 90 90 90 540 - - 6 6
Steve Mandanda - - 90 - - - - 90 - - 1 1
Alphonse Areola - - - - - - - - - - - -
Défenseurs
Raphaël Varane 90 90 90 90 90 But inscrit 90 90 630 1 - 7 7
Adil Rami - - - - - - - - - - - -
Samuel Umtiti 90 90 - 90 90 90 But inscrit 90 540 1 - 6 6
Presnel Kimpembe - - 90 - - - - 90 - - 1 1
Djibril Sidibé - - 90 - - - - 90 - - 1 1
Benjamin Pavard 90 90 - 90 But inscrit Averti 90 90 90 540 1 - 6 6
Benjamin Mendy - - Entré  40 - - - - 40 - - 1 -
Lucas Hernandez 90 90 Remplacé 50 90 Passe décisive 90 Averti 90 90 Passe décisive Averti 590 - 2 7 7
Milieux
Blaise Matuidi Entré  12 90 Averti - Remplacé 75 Averti - Remplacé 86 Remplacé 73 336 - - 5 4
Paul Pogba 90 Remplacé 89 Averti - 90 90 90 90 But inscrit 539 1 - 6 6
N'Golo Kanté 90 90 90 90 90 90 Averti Remplacé 55 Averti 595 - - 7 7
Corentin Tolisso Remplacé 78 Averti - - Entré  15 Remplacé 80 Passe décisive Entré  4 Entré  17 194 - 1 5 2
Steven Nzonzi - Entré  1 90 - Entré  10 Entré  5 Entré  35 141 - - 5 1
Attaquants
Kylian Mbappé 90 Remplacé 75 But inscrit Entré  12 Remplacé 89 But inscrit But inscrit Remplacé 88 Averti 90 Averti 90 But inscrit 534 4 - 7 6
Thomas Lemar - - 90 - - - - 90 - - 1 1
Ousmane Dembélé Remplacé 70 Entré  15 Remplacé 78 - Entré  2 - - 165 - - 4 2
Florian Thauvin - - - Entré  1 - - - 1 - - 1 -
Olivier Giroud Entré  20 90 90 90 Passe décisive Averti Remplacé 90 Remplacé 85 Remplacé 81 546 - 1 7 6
Antoine Griezmann Remplacé 70 But inscrit Remplacé 80 Remplacé 68 Remplacé 83 But inscrit Remplacé 89 But inscrit Passe décisive 90 Passe décisive 90 But inscrit 570 4 2 7 7
Nabil Fekir Entré  20 Entré  10 Entré  22 Entré  7 Entré  1 - Entré  9 69 - - 6 -
Total
Équipe de France 90 90 90 90 90 90 90 630 12 6 7 -

Buteurs[modifier | modifier le code]

Buteurs de l'équipe de France
Buts Joueurs Adversaires
4 Kylian Mbappé Pérou, Argentine (2), Croatie
4 Antoine Griezmann Australie, Argentine, Uruguay, Croatie
1 Benjamin Pavard Argentine
1 Raphaël Varane Uruguay
1 Samuel Umtiti Belgique
1 Paul Pogba Croatie

Passeurs décisifs[modifier | modifier le code]

Passeurs décisifs de l'équipe de France
Passes Joueurs Adversaires
2 Antoine Griezmann Uruguay, Belgique
2 Lucas Hernandez Argentine, Croatie
1 Olivier Giroud Argentine
1 Corentin Tolisso Uruguay

Épilogue[modifier | modifier le code]

Adil Rami, le 15 juillet 2018.

Comme le crâne de Fabien Barthez qui était embrassé avant chaque match par Laurent Blanc à la Coupe du monde de 1998, c'est la moustache d'Adil Rami qui est touchée par ses coéquipiers avant chaque match[23].

Au lendemain de la victoire, les Bleus descendent l'avenue des Champs-Élysées à bord d'un bus à impériale découvert devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, mais à une vitesse (douze minutes en tout) jugée beaucoup trop rapide, y compris par les joueurs[24]. Enfin, des centaines de supporters attendent, en vain devant l’hôtel de Crillon, de voir la Coupe du monde lundi soir[24]. Cette célébration du lendemain sera considérée comme un « fiasco »[25]. Le 9 septembre, à l'occasion du premier match à domicile de la Ligue des nations 2018-2019 contre les Pays-Bas (remporté par la France sur le score de 2 buts à 1), la Fédération organise une cérémonie avec les Bleus et leur encadrement où ils sont fêtés par les 80 000 spectateurs du Stade de France, présentent le trophée et effectuent un tour d'honneur festif[26].

Notes et références[modifier |
© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html