Émile Lardier

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Émile Lardier
Fonctions
Député 1936-1940
Gouvernement Troisième République
Groupe politique Fédération républicaine
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 69 ans)
Résidence Territoire de Belfort

Émile Lardier est un avocat et un homme politique français né le et décédé le à Giromagny dans le Territoire de Belfort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat, mutilé de guerre, il entre en politique en 1912 en devenant conseiller municipal de sa ville natale en 1912, maire en 1919, puis conseiller général. Devenu président du conseil général du Territoire-de-Belfort en 1931, il se présente aux élections législatives de 1936 au siège jusque-là détenu par André Tardieu, qui ne se représente pas. Il rejoint le groupe conservateur de la Fédération républicaine après son élection.

Le 10 juillet 1940, il ne prend pas part au vote sur la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain mais reste maire de Giromagny jusqu'en novembre 1944. Il quitte alors la ville, peut-être pour échapper à l'épuration. Arrêté en janvier 1945, il est poursuivi pour collaboration sur demande du Comité départemental de Libération, mais est finalement acquitté en mai 1945. Il meurt en 1954 dans sa ville natale sans avoir retrouvé de mandat parlementaire.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Émile Lardier », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960
  • Portail du Territoire de Belfort
  • Portail de la politique française