Élections cantonales partielles françaises en 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Six élections cantonales partielles ont eu lieu en France en 2011.

Synthèse[modifier | modifier le code]

Département Canton Conseiller sortant Parti Conseiller élu Parti
Hauts-de-Seine Levallois-Perret-Sud Danièle Dussaussois UMP Arnaud de Courson DVD
Bas-Rhin Strasbourg-9 Armand Jung PS Éric Elkouby PS
Mayotte Sada Ibrahim Aboubacar PS Ibrahim Aboubacar PS
Corrèze Corrèze Bernadette Chirac UMP Bernadette Chirac UMP
Creuse Aubusson Jean-Marie Massias DVD Jean-Marie Massias DVD
Meurthe-et-Moselle Bayon Maurice Villaume PCF Christophe Sonrel PCF

Résultats[modifier | modifier le code]

Canton de Levallois-Perret-Sud, Hauts-de-Seine (92)[modifier | modifier le code]

À la suite de la démission de la conseillère générale Danièle Dussaussois (UMP)[1], l'élection cantonale partielle s'est déroulée en même temps que le renouvellement de la moitié des conseillers généraux, les 20 et 27 mars 2011. Arnaud de Courson (DVD) a été élu au second tour.

Résultats[2]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Isabelle Balkany UMP 2 945 37,38 3 580 44,05
Arnaud de Courson DVD 1 823 23,14 4 547 55,95
Jean-Laurent Turbet PS 1 207 15,32
Geoffroy Rondepierre FN 958 12,16
Dominique Cloarec EÉLV 722 9,16
Nicolas Codron PCF 224 2,84
Inscrits 19 536 100,00 19 536 100,00
Abstentions 11 512 58,93 10 954 56,07
Votants 8 024 41,07 8 582 43,93
Blancs et nuls 145 0,74 455 2,33
Exprimés 7 879 40,33 8 127 41,60

Canton de Strasbourg-9, Bas-Rhin (67)[modifier | modifier le code]

À la suite de la démission du conseiller général Armand Jung (PS)[3], l'élection cantonale partielle s'est déroulée en même temps que le renouvellement de la moitié des conseillers généraux, les 20 et 27 mars 2011. Éric Elkouby (PS) a été élu au second tour.

Résultats[4]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Éric Elkouby PS 1 743 35,36 3 025 59,70
Jean-Emmanuel Robert UMP 1 038 21,06 2 042 40,30
Dominique Humbert FN 1 013 20,55
Pierre Ozenne EÉLV 605 12,27
Jacques Barthel PLD 221 4,48
Jean-Claude Meyer DVG 185 3,75
Gilles Bramant PCF 124 2,52
Inscrits 15 207 100,00 15 207 100,00
Abstentions 10 197 67,05 9 819 64,57
Votants 5 010 32,94 5 388 35,43
Blancs et nuls 81 0,53 321 2,11
Exprimés 4 929 32,41 5 067 33,32

Canton de Sada, Mayotte (976)[modifier | modifier le code]

Le conseil d'État ayant confirmé, le 30 décembre 2010, l'annulation, par le tribunal administratif de Mamoudzou, de l'élection partielle du 9 août 2009, il est procédé à une nouvelle élection partielle qui se tient en même temps que le renouvellement de la moitié des conseillers généraux le 21 mars 2011. Ibrahim Aboubacar (PS) est réélu au premier tour.

Résultats[5]
Candidat Étiquette Premier tour
Voix %
Ibrahim Aboubacar* PS 1 512 50,76
Soufou Ali UMP 1 467 49,24
Inscrits 4 696 100,00
Abstentions 1 666 35,48
Votants 3 030 64,52
Blancs et nuls 51 1,68
Exprimés 2 979 98,32
* sortant

Canton de Corrèze, Corrèze (19)[modifier | modifier le code]

L'élection de la conseillère générale sortante, Bernadette Chirac (UMP), élue dès le premier tour à une voix près lors des élections cantonales de 2011, ayant été invalidée[6], une élection cantonale partielle est organisée le . Bernadette Chirac (UMP) est réélue au premier tour.

Résultats[7]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Bernadette Chirac* UMP 1 153 60,81
Rémy Runfola PS 392 20,67
Sylvain Roch PCF 228 12,02
Muriel Padovani-Lorioux EÉLV 62 3,27
Zoran Rioucourt FN 61 3,22
Inscrits 2 941 100,00
Abstentions 994 33,80
Votants 1 947 66,20
Blancs et nuls 51 1,73
Exprimés 1 896 64,47
* sortant

Canton d'Aubusson, Creuse (23)[modifier | modifier le code]

À la suite de la démission du conseiller général sortant, Jean-Marie Massias (DVD), son élection du 21 mars 2011 ayant été remportée à une voix près[8], une élection cantonale partielle est organisée le . Jean-Marie Massias (DVD) est réélu au premier tour.

Résultats[9]
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
Jean-Marie Massias* DVD 1 643 55,85
Michel Moine PS 1 299 44,15
Inscrits 5 079 100,00
Abstentions 1 995 39,28
Votants 3 084 60,72
Blancs et nuls 142 2,80
Exprimés 2 942 57,92
* sortant

Canton de Bayon, Meurthe-et-Moselle (54)[modifier | modifier le code]

À la suite du décès du conseiller général et maire de Damelevières, Maurice Villaume (PCF)[10], et de la démission de sa suppléante, Évelyne Mathis, une élection cantonale partielle est organisée les 4 et . Christophe Sonrel (PCF) est élu au second tour.

Résultats[11]
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Christophe Sonrel FG (PCF) 1 507 42,50 1 925 60,33
Philippe Daniel DVD 897 25,30 1 266 39,67
Jean Renaud PS-EELV 760 21,43
Pascal Bauche FN 382 10,77
Inscrits 10 048 100,00 10 045 100,00
Abstentions 6 436 64,05 6 762 67,32
Votants 3 612 35,95 3 283 32,68
Blancs et nuls 66 0,66 92 0,92
Exprimés 3 546 35,29 3 191 31,77

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la politique française