Église catholique du Pays de Vaud

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
L'interieur de l'abbatiale de Romainmôtier, église de l'ancien monastère bénédictin, temple réformé depuis 1536.

L'histoire de l'Église catholique du Pays de Vaud est complexe.

Si jusqu'à la fin du Moyen Âge, sa réalité a été la même que celle d'un grand nombre de diocèses de Suisse et d'Europe, la situation a changé en 1528 puis 1536 lorsque les terres qui sont actuellement celles du canton de Vaud depuis 1789-1803, sont toutes passées sous domination bernoise. En effet, dès 1536, le Pays de Vaud, à l'instigation des autorités du canton de Berne, adopte la Réforme protestante à l'exception du district d'Orbe-Échallens qui va connaître une forme de mixité et de tolérance confessionnelle.

Au début du XIXe siècle, le catholicisme refait son apparition dans le canton de Vaud. Il faudra néanmoins attendre la nouvelle Constitution vaudoise pour qu'une parfaite égalité financière, juridique et constitutionnelle place l'Église catholique vaudoise et la communauté israélite à égalité avec l'Église évangélique réformée du canton de Vaud.

Histoire[modifier | modifier le code]

L' Église catholique avant la Réforme protestante[modifier | modifier le code]

La Réforme protestante[modifier | modifier le code]

En 1476, le Duché de Savoie perd de son influence dans ce qui constitue aujourd'hui le Chablais suisse. Profitant de cette situation, le canton du Valais et le canton de Berne envahissent le Chablais. Si de Martigny à Massongex, le Chablais devient valaisan, Berne s'installe dans les Madements d'Aigle, Ollon, Bex et les Ormonts[1]. Si au cours de ce conflit, la paroisse de Bex se met sous protection bernoise[2], le Madement d'Ollon est quant à lui conquis par le canton de Berne en 1476[3]. En 1528, c'est donc logiquement que les autorités bernoises imposent la Réforme protestant[4] à ce Mandement tout comme à l'ensemble des territoires bernois[5].

Dans le Mandement bernois d'Aigle[6], le culte catholique a donc été interdit en 1528. La messe a été supprimée à Ollon le 2 mars 1528.

Conquête du Pays de Vaud et du pourtours du Lac Léman : 1536[modifier | modifier le code]

Après l'instauration de la Réforme protestante dans le Mandement bernois d'Aigle, le canton de Berne va poursuive son extension territoriale tout autour du bassin lémanique et en direction du canton de Fribourg. En 1536, en même temps que les avancées de l'armée bernoise, la Réforme protestante est étendue à tous le Pays de Vaud[7], une partie du Pays de Chablais et le Pays de Gex[8]. An final, dans le Pays de Vaud, le culte catholique ne fut maintenu que dans le bailliage d'Orbe-Échallens[9] (soit dans les paroisses d'Assens[10], de Bottens[11] et d'Échallens[12]) qui était un des bailliages communs de Berne et Fribourg[13].

Réforme protestante dans le Pays de Vaud : 1536[modifier | modifier le code]

Vue de la ville de Lausanne vers 1725 (artiste inconnu).

Les réformateurs[modifier | modifier le code]

L'évêque de Lausanne[modifier | modifier le code]

La Dispute de Lausanne[modifier | modifier le code]

Les Bailliages communs[modifier | modifier le code]

La Seigneurie d’Échallens[modifier | modifier le code]

Le culte catholique dans l'ensemble du canton de Vaud[modifier | modifier le code]

Avant l'Indépendance vaudoise de 1798 : Échallens-Assens-Bottens[modifier | modifier le code]

L'Acte de Médiation[modifier | modifier le code]

Naissance des paroisses catholiques hors du district d’Échallens[modifier | modifier le code]

Il est important de noter que la Constitution vaudoise liés à de l'Acte de Médiation de 1803, ne garantissait la liberté de culte qu'aux communions établies dans le canton.

Dans le Canton de Vaud, à la suite de l'émigration de l'intérieur et de l'extérieur du territoire cantonal, le culte catholique est à nouveau autorisé en 1810 pour autant que les lieux de culte ne soient pas trop visibles – donc sans clocher ni cloches[14] - mais il n'est pas encore question de tolérance religieuse[15].

Sous le régime de cette loi de 1810, l'Église catholique fonda de nombreuses paroisses situées sur le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg mais aussi sur le diocèse de Sion[16].

  • Lausanne
  • Nord Vaudois
  • La Côte
Est vaudois : Riviera vaudoise et Chablais vaudois[modifier | modifier le code]

Dans le district d'Aigle, les érections d'églises et de paroisses sont les suivantes : Aigle, Leysin, Les Diablerets, Villars-sur-Ollon, Gryon, Roche, Bex, Lavey, Ollon et les Plans-sur-Bex[17].

Érection de lieux de culte et sonneries des cloches[modifier | modifier le code]

En 1878, une loi autorisa les catholiques à construire des clochers et faire sonner les cloches. Mais cette autorisation était souvent accompagnée de restrictions et il fallait au préalable demander l’autorisation du pasteur ou des autorités politiques de la commune[18]. Et, contrairement à ce que beaucoup croient, ce n’est pas l’église du Valentin de Lausanne qui fut la première église à actionner ses cloches (en 1948), mais l’église catholique d’Aigle. C’est en effet en 1878 que le Père Becque et ses paroissiens ont envoyé une pétition au Grand Conseil vaudois afin de pouvoir installer et faire sonner leur cloche « Béatrix ». C’est ainsi qu’en 1879, Mgr Adrien Jardin, évêque du diocèse de Sion, put la bénir et les fidèles l’entendre sonner[19]. Il fallut attendre 1970 pour que le statut des catholiques change profondément[20] et ce n’est qu’en 2003 (Constitution vaudoise de 2003[21]) que l’église catholique obtient une totale égalité de droit avec l’église évangélique réformée du canton de Vaud[22]. En 2007, une nouvelle législation précise les relations entre les églises et l'État de Vaud[23].

Statut des catholiques vaudois de 1970[modifier | modifier le code]

Constitutions vaudoise de 2003[modifier | modifier le code]

Les catholiques dans le canton de Vaud : un canton, deux diocèses[modifier | modifier le code]

Charles Morerod, dominicain et évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (né en 1961, nommé en 2011).

L’Évêché de Lausanne, Genève et Fribourg[24] (LGF) et l’Évêché de Sion[25] ont la responsabilité des 54 paroisses catholiques du canton de Vaud. Les paroisses de l’Evêché LGF sont regroupées en 16 Unités pastorales et celles du Chablais vaudois réunies dans le secteur d’Aigle. Ces 17 regroupements sont placés sous la responsabilité directe d’un curé-modérateur et d’une Équipe pastorale de prêtres et laïcs. Administrativement, les 54 paroisses sont membres de la Fédération ecclésiastique catholique romaine du canton de Vaud (FEDEC-VD)"[26].

Liste des paroisses du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg[modifier | modifier le code]

Église catholique d'Ollon, dite église Saint-Victor, construite en 1950.

À l'exception du décanat d'Aigle, l'ensemble des paroisses catholiques vaudoises dépendent du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg et du Vicariat épiscopal de Lausanne[27].

En 2015, l'ensemble des secteurs paroissiaux est[28] :

Liste des paroisses du diocèse de Sion[modifier | modifier le code]

Seul de décanat d'Aigle relève de la juridiction du diocèse de Sion et, en 2015, ces paroisses[29] sont desservies par les chanoines réguliers de l'Abbaye de Saint-Maurice.

La FEDEC[modifier | modifier le code]

La vie religieuse dans la canton de Vaud[modifier | modifier le code]

Sœurs de Saint Maurice[modifier | modifier le code]

Clarisse[modifier | modifier le code]

Chanoine réguliers de Saint-Maurice[modifier | modifier le code]

Diaconesse de Saint-Loup[modifier | modifier le code]

L'œcuménisme dans la canton de Vaud[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Protestantisme[modifier | modifier le code]

  • M. W. Bruening, Le Premier Champ de bataille du clavinisme, Lausanne, éditions Antipodes, 2011, 309 p.
  • F. M. Burgy, Iconoclasme et Réforme chez les chroniqueurs de Genève et du Pays de Vaud, in : Nos Monuments d'art et d'histoire, 35/2(1984)323-330.
  • R. Centlivres, Histoire de l'Église réformée vaudoise sous le régime helvétique 1798-1803, Lausanne, 1975, 149 p. (Bibliothèque historique vaudoise no 55).
  • R. Centlivres et J.-J. Fleury, De l'Église d'État à l'Église nationale 1839-1863, Lausanne, 1963, 231 p. (Bibliothèque historique vaudoise no 35).
  • M. Fontannaz, Les cures vaudoises, Lausanne, 1978, 455 p. (Bibliothèque historique vaudoise no 84).
  • M. Grandjean, Les temples vaudois, Lausanne, 1988, 667 p. (Bibliothèque historique vaudoise no 89).
  • H. Vuilleumier, Histoire de l'Église réformée du canton de Vaud sous le régime bernois, Lausanne, 1927-1933, 4 volumes.

Catholicisme[modifier | modifier le code]

  • B. Andenmattent, L. Ripart (sous la direction de ), L'Abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (515-2015), Volume 1 : Histoire et archéologie, Berne, 2015, 503 p.
  • P. A. Mariaux (sous la direction de ), L'Abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (515-2015), Volume 2 : Le Trésor, Berne, 2015, 440 p.
  • G. Bedouelle, F. Walter, Histoire religieuse de la Suisse : la présence des catholiques, Paris/Fribourg, 2000.
  • E. Bessi, Étude de l'ouvrage du P. Charles de Genève "Les trophées sacrés ou missions des capucins en Savoie, dans l'Ain, la Suisse romande et la vallée d'Aoste, à la fin du XVIe et au XVIIe siècle", Fribourg, 2002, 116 p.
  • R. Campiche, I. Becci, Les relations entre les Églises et l'État en modernité tardive, Lausanne et Berne, 1999, 15 f.
  • Commission catholique pour l’œcuménisme, comité de dialogue protestants catholique de l’Église évangélique réformé du canton de Vaud, Un pour tous, tous pour un ! Réflexions sur l'œcuménisme en terre vaudoise, [Lausanne], 1997, 78 p.
  • Convention arrêtant les directives sur l'utilisation des lieux de culte entre l'Église évangélique réformée du canton de Vaud au nom de laquelle agit son Conseil synodale d'une part, et l'Église catholique romaine au nom de laquelle agit le vicariat épiscopal pour le canton de Vau d'autre part, Lausanne, 1984, [5] p.
  • C. G. d'Egliseneuve, Justification de l'Église catholique, apostolique et romaine : conséquences rigoureusement nécessaires des principes de M. le Ministre Curtat, consacrés par le Grand Conseil du canton de Vaud, 1826, 31 p.
  • M. C. Duru, Mes conseils à l'abbé Nicod, d'Echallens, docteur en théologie, concernant une seconde pétition à présenter au Grand-Conseil du L. Canton de Vaud, pour suppléer à l'absence de conclusions de celle qui fut écartée à ce défaut, le 20 mai 1929, Rougemont, 1830, 16 p.
  • Église catholique dans la canton de Vaud, Guide des profession en église, Lausanne, 2014, [12] p.
  • Église catholique et État en Suisse, Libero Gerosa, René Pahud de Mortanges (éds), Coll. : Freiburger Veröffentlichungen zum Religionsrecht no 25, Zürich, 2010, 330 p.
  • FEDEC-VD, Relai : journal de réflexions et d'informations de l'Église catholique dans le canton de Vaud, Lausanne.
  • A. Catto [et al.], L'Église catholique en pays de Vaud, Lausanne, 1984, 79 p.
  • FEDEC, Structures de l'Église catholique romaine dans le canton de Vaud à partir de Vatican II, des options préférentielles et de la planification pastorale diocésaines, en application de la nouvelle Constitution vaudoise, document approuvé par Mgr Genoud, 2005, 20 p.
  • Fédération ecclésiastique catholique romaine du canton de Vaud : 1964-2014 [Lausanne], 2014, 83 p.
  • P. Gonzales, Faire parler les chiffres : analyse de la situation socio-pastorale de l'Église catholique dans le canton de Vaud, [Fribourg[, [1995], 118 f.
  • PH. Gradaz, Le statut de l'Église catholique romaine dans le canton de Vaud, in Église catholique et État en Suisse, Zürich, 2010, p. 241-252.
  • A. Hengartner, Contribution à l'étude du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg et l'Église catholique romaine dans le canton de Vaud , Lausanne, 1929, 120 p.
  • A. Hengartner, Le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg et l'Église catholique romaine dans le Canton de Vaud, 1929, 120 p.
  • A. Loretan (sous la direction de), Rapports Église-État en mutation : la situation en Suisse romande et au Tessin, Fribourg Suisse, Coll. : Freiburger Veröffentlichungen aus dem Gebiete von Kirche und Staat no 49 1997, 226 p.
  • L. Marcel, Un mot sur la liberté du culte catholique dans le Canton de Vaud, Nyon, 1844, 22 p.
  • Pastorale d'animation jeunesse de l'église catholique dans le canton de Vaud (PASAJ), A toi la parole. 48 jeunes du canton de Vaud se racontent : extraits choisis, Lausanne, 2013, 330 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martine Piguet, « Mandement », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 3 novembre 2015)
  2. Jean-Jacques Bouquet, « Bex (seigneurie, mandement) », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 3 novembre 2015)
  3. « Ollon », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 3 novembre 2015)
  4. Danièle Tosato-Rigo, « Vaud : Histoire politique du Moyen Age à 1798 et Société et économie du Moyen Age à 1798 », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 3 novembre 2015)
  5. Emmanuelle Bessi, Étude de l'ouvrage du P. Charles de Genève Les trophées sacrés ou missions des capucins en Savoie, dans l'Ain, la Suisse romande et la vallée d'Aoste, à la fin du XVIe et au XVIIe siècle, Fribourg, Mémoire de licence, , 135 p., p. 15-21
  6. Jean-Jacques Bouquet, « Aigel (gouvernement, district) », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  7. Bernard Andenmatten, « Vaud (canton) : La fin du Pays de Vaud savoyard et de l’État épiscopal », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  8. François de Capitani, « Berne (canton) : Affaires intérieures et Berne dans le concert européen », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  9. Jean-Jacques Bouquet, « Echallens (bailliage, district) », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  10. Marianne Stubenvol, « Assens », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  11. Marianne Stubenvoll, « Bottens », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  12. Marianne Stubenvoll, « Echallens », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  13. André Holenstein, « Bailliages communs », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  14. « 1810 : une loi pour les catholiques », sur 24 heures, (consulté le 4 novembre 2015)
  15. Danièle Tosato-Rig, « Tolérance religieuse », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 4 novembre 2015)
  16. En effet, les paroisses catholiques du district d'Aigle sont situées dans le diocèse de Sion.
  17. Dans le décanat d'Aigle :
    • Aigle : en 1853.
    • Bex : en 1884, construction d'une chapelle qui est transformée entre 1937 et 1949.
    • Gryon : en 1960.
    • Ollon : en 1950.
    • Lavey : en 1901.
    • Les Diablerets : Chapelle construite en 1902 puis construction d'un nouvel édifice en 1970.
    • Leysin-Fédey en 1911.
    • Leysin-Village en 1965.
    • Les Plans-sur-Bex : La chapelle Notre-Dame-des-Neiges a été construite en 1908 et entièrement reconstruite en 2001.
    • Roche : en 1938.
    • Villars-sur-Ollon : Premier lieu de culte en 1888 puis construction de l'église en 1955. Cette dernière sera consacrée en 1977.
  18. Chanoine A. Catt, « Une passionnante histoire », sur Extrait de l'annuaire de l’Église catholique, (consulté le 4 novembre 2015)
  19. « Comprendre comment les cloches se font sonner » (consulté le 4 novembre 2015)
  20. « LOI 180.21 sur l'exercice de la religion catholique dans le canton de Vaud (LERC) », (consulté le 4 novembre 2015)
  21. « Constitution du canton de Vaud du 14 avril 2003 (État le 11 mars 2015) », (consulté le 4 novembre 2015)
  22. J.-R. Moret, « Rapport entre Église et État dans le canton de Vaud », (consulté le 4 novembre 2015)
  23. « LOI 180.05 sur les relations entre l’État et les Églises reconnues de droit public (LREEDP) du 9 janvier 2007 », (consulté le 4 novembre 2015)
  24. « Accueil », sur Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (consulté le 4 novembre 2015)
  25. « Bienvenue sur le site du diocèse de Sion », sur Diocèse de Sion (consulté le 4 novembre 2015)
  26. « Paroisses et Unités Pastorales », sur Église catholique du Canton de Vaud, (consulté le 4 novembre 2015)
  27. « Vicariat épiscopal », sur Catholique dans le Canton de Vaud, (consulté le 4 novembre 2015)
  28. « Paroisses et Unités pastorales », sur Église catholique dans le Canton de Vaud, (consulté le 4 novembre 2015)
  29. « Paroisses de la partie francophone du Diocèse de Sion », sur Diocèse de Sion (consulté le 4 novembre 2015)
  30. « Paroisses et Unités Pastorales », sur Église catholique dans le Canton de Vaud, (consulté le 4 novembre 2015)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du catholicisme
  • Portail du canton de Vaud