Église Saint-Pierre-du-Vilar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Saint-Pierre.

Église Saint-Pierre-du-Vilar
Présentation
Nom local Sant Pere del Vilar
Type Prieuré, puis ermitage
Style dominant Art roman
Géographie
Pays  France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Ville Claira
Coordonnées 42° 45′ 43″ nord, 2° 55′ 48″ est

Géolocalisation sur la carte : France

Église Saint-Pierre-du-Vilar

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Église Saint-Pierre-du-Vilar

L'église Saint-Pierre-du-Vilar (catalan : Sant Pere del Vilar) est une église romane située à Claira, dans le département français des Pyrénées-Orientales[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est possible que l'église ait été construite sur une villa romaine[2]. L'église apparait pour la première fois dans un texte écrit lorsqu'elle est mentionnée dans une bulle papale d'Agapet II, en 951. À cette époque, elle appartenait à l'Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse. L'édifice actuel pourrait avoir été construit au XIe siècle, à l'exception du clocher et de la porte situé côté ouest. Il a été surélevé[1].

Le lieu de culte a été successivement un prieuré, puis un ermitage[2].

Description[modifier | modifier le code]

L'église est bâtie en galets issus du fleuve Agly qui coule à proximité. Elle est constituée d'une nef unique et d'un clocher-mur. Un autre bâtiment prend appui sur un mur de l'église[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Mallet 2003, p. 94, 95
  2. a et b Vivier et Lapique 2011, p. 303

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Géraldine Mallet, Églises romanes oubliées du Roussillon, Montpellier, Les Presses du Languedoc, , 334 p. (ISBN 978-2-8599-8244-7)
  • Julie Vivier et Sylvain Lapique (préf. Virginie Czerniak), Guide des Pyrénées romanes, Toulouse, Éditions Privat, , 365 p. (ISBN 978-2-7089-6902-5)
  • Roland Serres-Bria, Les Ermitages du Roussillon et leurs ermites, vol. CX, Perpignan, Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, , 191 p.

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail des Pyrénées-Orientales
  • Portail de l’architecture chrétienne