École de musique Schulich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo
Pavillon de musique Strathcona
Pavillon de musique Elizabeth Wirth

L'École de musique Schulich est une faculté de l’Université McGill à Montréal, Canada. Elle est nommée en l'honneur de Seymour Schulich, qui a contribué au financement de la construction par l'entremise de dons privés

Faits saillants[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]

Population étudiante totale: 876[1]

  • 22% viennent du Québec, 36% du reste du Canada et 42% d'autres pays[1]
  • 70% sont des anglophones de naissance, 13% sont des francophones de naissance et 17% ont une autre langue maternelle que le français ou l'anglais[1]

Diplômés[modifier | modifier le code]

Les diplômés en interprétation de l'École de musique Schulich on récemment gagné plusieurs prix prestigieux, dont

Professeurs[modifier | modifier le code]

L'École de musique Schulich a 180 professeurs et instructeurs. Chaque année, plus de 15 musiciens de rennommée internationale sont invités à l'École pour y enseigner ou y donner des récitals et des cours de maître. Plus de 20 membres du corps professoral de l'École de musique Schulich sont des musiciens à temps plein de l'Orchestre symphonique de Montréal[6].

Recherche[modifier | modifier le code]

Les professeurs de l'École de musique Schulich reçoivent actuellement l'appui financier de 132 subventions, y compris: 33 de la Fondation canadienne pour l'innovation, 25 Fonds de recherche du Québec, 37 du Conseil de recherches en sciences humaines, et 15 du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

La musique à McGill - Le début[modifier | modifier le code]

1884 : L'enseignement de la musique a commencé, bien que le programme fût à l'origine réservé aux femmes.

1889 : Un spécialiste du nom de Lord Strathcona, fut embauché à la demande des étudiants par un don du chancelier de l'Université, Donald A. Smith.

1896 : Le Collège Royal Victoria pour les femmes a été fondé par Lord Strathcona.

1899 : Le Collège a été ouvert et la pianiste Clara Lichtenstein (1860-1946) fut l'invitée de Strathcona.

1902 : Les examens du conseil associé du Royal Schools of Music de Londres ont été introduits.

Le Conservatoire de musique de McGill[modifier | modifier le code]

1904 : Introduction du diplôme de licence, baccalauréat en musique et Doctorat en musique. Les cours commencent à la Workman House avec 426 étudiants et 23 professeurs. L'inauguration officielle en présence du gouverneur général, Lord Minot, avec un récital du violoniste Albert Chamberland et de la pianiste Ellen Ballon

1908 : Harry Crane Perrin, organiste de la cathédrale de Canterbury, devient professeur et directeur. Création du premier ensemble symphonique de l'Université McGill

1909 : Création du système d'examens de musique de l'Université McGill

1911 : Charles Henry Mills reçoit le premier Doctorat en musique, pour la composition

1917 : Création de la faculté de musique, grâce à un don généreux de Sir William Macdonald

Faculté de musique[modifier | modifier le code]

1920 : Création de la faculté de musique. Perrin a combiné les postes de directeur du conservatoire et doyen de la faculté. Locaux, professeurs et budget sont partagés.

1949 : Premier diplôme honorifique à Sir Thomas Beecham

1955 : Douglas Clarke prend sa retraite. Marvin Duchow agit comme doyen de la faculté et directeur du conservatoire. Trois départements sont créés: Théorie, piano et voix, instruments. Le conservatoire est divisé en un département principal, avec des cours menant à un diplôme, et un service de premier cycle, ses cours se limitants à la formation musicale de base.

1956 : Le studio d'opéra de McGill est fondé par Luciano et Edith Della Pergola

Faculté de musique et Conservatoire de musique[modifier | modifier le code]

Les deux institutions partagent le personnel, le budget et les locaux.

1964 : Helmut Blume devient doyen de l'école, une position qu'il conservera jusqu'en 1979. Le studio de musique électronique est établi sous la direction d'Istvan Anhalt

1966 : Le Conservatoire de musique de McGill devient l'École préparatoire de musique de McGill

1968 : Création du MMA en musique pour la composition et la musicologie

1970 : Création du MMA en musique pour la théorie. Les deux institutions se séparent, mais restent sous la même direction jusqu'en 1978

1971 : Les deux institutions se déplacent au Collège Royal Victoria, qui fut rénové et rebaptisé le Pavillon de musique Strathcona

1975 : Création du MMA en musique pour l'interprétation. Overture de la salle de concert Pollack le 10 avril

1976-77 : Les MMA deviennent la maîtrise en composition, la maîtrise en Interprétation, la maîtrise en théorie et la maîtrise en musicologie

1978 : L'École préparatoire devient le Conservatoire de musique de McGill. Les programmes de doctorat en musicologie, théorie et l'éducation musicale sont introduits

1979: Introduction de la maîtrise en enregistrement sonore

1981 : McGill devient la première université au Canada à offrir un baccalauréat en interprétation jazz. L'orgue Hellmuth Wolff (un modèle classique français avec une action mécanique) est inauguré dans la salle Redpath

1989 : Le studio d'opéra McGill est rebaptisé Opéra McGill, avec Bernard Turgeon en tant que directeur et Timothy Vernon comme chef d'orchestre

2003 : Début de la construction des nouvelles installations de la Faculté de musique

2004 : La Faculté de musique célèbre ses 100 ans à l'Université McGill

École rebaptisée[modifier | modifier le code]

2005 : Le nouveau pavillon de musique est ouvert et la Faculté devient l'École de musique Schulich de l'Université McGill

2008 : Rénovations commencent sur les salles de répétitions situées dans l'aile Est

2009 : Travaux de rénovations des salles de pratique dans l'aile Est et des salles de répétition sont terminés

2010 : Saison inaugurale de l'Académie internationale de quatuor à cordes de McGill (MISQA)

2015 : Le Nouveau pavillon de musique est rebaptisé le Pavillon de musique Elizabeth Wirth suivant un don de 7,5M$.

Départements[modifier | modifier le code]

Interprétation[modifier | modifier le code]

Les programmes d'interprétation à l'École de musique Schulich fournissent aux étudiants des cours privés et des possibilités de concerts avec les ensembles universitaires, en plus des études en histoire et théorie.

Domaines[modifier | modifier le code]

Domaine Chaire (2017)[8]
Musique ancienne Lena Weman
Jazz Jean-Michel Pilc
Opéra Patrick Hansen
Orgue Hans-Ola Ericsson
Piano Kyoko Hashimoto
Cordes Axel Strauss
Voix Stefano Algieri
Vents Jacqueline Leclair
Cuivres Alain Cazes
Percussions Fabrice Marandola
Ensembles et direction Jean-Sébastien Vallée

Recherche[modifier | modifier le code]

Domaines[modifier | modifier le code]

Domaine Chaire (2017)[8]
Composition Jean Lesage
Éducation Lisa Lorenzino
Musicologie / Histoire de la musique Steven Huebner
Technologie Gary Scavone
Théorie Robert Hasegawa
Enregistrement de son Richard King

Diplômes et programmes[modifier | modifier le code]

Baccalauréat en musique (BMus)[9]

  • Composition
  • Éducation
  • Histoire
  • Théorie
  • Interprétation (Musique ancienne, Guitare, Piano, Voix, Instruments d'orchestre, Jazz, Orgue)
  • Programme de faculté général
  • Programme de faculté jazz

Licence en musique (LMus)[10]

Le diplôme de Licence en musique est un programme de trois ans pour les étudiants qui veulent se concentrer sur leurs compétences pratiques, en limitant leurs études théoriques et en histoire.

Diplôme professionnel en interprétation de la musique (GDP)[11]

Le diplôme professionnel en interprétation de la musique est un programme d’un an pour les étudiants qui veulent affiner leurs compétences pratiques en se préparant pour le Diplôme d’artiste.

Diplôme d'artiste (AD)[12]

Le diplôme d'artiste est un programme pour les étudiants doués qui travaillent vers une carrière professionnelle comme interprètes.

Maîtrise en arts (MA)[10]

  • Éducation de musique
  • Technologie de musique
  • Musicologie
  • Théorie de musique

Maîtrise en musique (MMus)[10]

  • Composition
  • Interprétation
  • Enregistrement de son

Doctorat en musique (DMus)[10]

  • Composition
  • Interprétation

Doctorat de philosophie (PhD)[10]

  • Composition
  • Éducation de musique
  • Technologie de musique
  • Musicologie
  • Enregistrement de son
  • Théorie de musique

Ensembles[modifier | modifier le code]

Orchestres[13][modifier | modifier le code]

  • Orchestre symphonique de McGill (MGSO)
  • Ensemble de musique contemporaine (CME)
  • Orchestre à vent de McGill
  • Orchestre baroque
  • Orchestre de Beethoven

Jazz[14][modifier | modifier le code]

  • Orchestre de Jazz I de McGill
  • Orchestre de Jazz II de McGill
  • Combos de jazz
  • Ensemble de jazz de chambre
  • Ensemble de jazz vocal de McGill
  • Ensembles des sections de rythme de McGill

Voix[modifier | modifier le code]

  • Opéra McGill
  • Chœur Schulich
  • Chœur Universitaire
  • Cappella Antica
  • Grand Chœur de McGill

Opéra McGill[15][modifier | modifier le code]

Opéra McGill est le seul programme de formation en opéra au Canada qui produit chaque année trois opéras avec mise en scène et orchestre.

Dans les deux dernières décennies, Opéra McGill a produit chaque année un opéra baroque avec instruments d'époque. C'est le seul programme de formation de ce genre en Amérique du Nord à le faire à chaque année. En 2016, Opéra McGill a fêté ses 60 ans[15].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Ensembles de musique de chambre
  • Ensembles de la musique ancienne
  • Interprétation de chant
  • Ensemble de percussions
  • Ensembles de piano
  • Ensemble de tabla

Installations[modifier | modifier le code]

L'École de musique Schulich a deux édifices sur le campus de McGill : Le pavillon de musique Strathcona et le pavillon de musique Elizabeth Wirth. L'École de musique Schulich occupe un espace de 148 650 pieds carrés, qui comprend :

  • 113 salles de pratique
  • 13 salles de cours
  • 10 salles pour ensemble
  • Quatre salles de concert : Salle Pollack, Salle Redpath, Salle Tanna Schulich, Salle Clara Lichtenstein
  • La salle MMR, une salle de musique, médias et technologie
  • Le Studio d’opéra Wirth
  • Le Bibliothèque Marvin Duchow
  • Le Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie (CIRMMT)

 L'École de musique Schulich met 817 instruments de musique à la disposition de ses étudiants, dont:

  • 117 pianos
  • 55 pianos électriques
  • 160 instruments à percussion
  • 485 bois, cuivres et cordes[16]

Le Pavillon de musique Strathcona était à l'origine le Collège Royal Victoria[17]. Présentement, le pavillon comprend deux ailes (l'aile du centre et l'aile est) L'aile du centre abrite une salle de concert (Salle Pollack), une petite salle de récital (Salle Clara Lichtenstein), une salle de conférence, des studios d'enseignement, des salles de classe et des espaces de répétition. La salle Pollack est la plus grande salle de concert à l'École de musique Schulich avec plus de 600 sièges. L'aile est se trouve entre l'aile du centre et le Pavillon de musique Elizabeth Wirth. Les deuxième, troisième, quatrième et cinquième étages abritent les bureaux des assistants d'enseignement et les salles de répétition pour musiciens[18].

Le Pavillon de musique Elizabeth Wirth, auparavant le Nouveau pavillon de musique, fut construit en 2005 grâce à un don de 20 millions de dollars de la part de Seymour Schulich. L'édifice a 8 étages au-dessus du sol et deux au sous-sol. L'étage inférieur comprend le Studio d'opéra Wirth (nommé pour Manfred et Eliza Wirth), la Salle de multimédias (MMR), ainsi que des studios d'enregistrement plus petits. Le premier étage abrite un hall d'accueil spacieux qui donne accès à la Salle Tanna Schulich, une salle de concert intime qui peut accueillir 187 personnes. Au troisième, quatrième et cinquième étage, on peut trouver la Bibliothèque de musique Marvin Duchow, ainsi que la Bibliothèque Gertrude Whitley et la salle d'ordinateurs des étudiants de musique. Le sixième étage est réservé aux bureaux de la faculté. Au septième étage, on trouve les bureaux de l'administration de l'École de musique Schulich et au huitième étage, on trouve les bureaux de CIRMMT. Le 30 avril, 2015, l'édifice fut rebaptisé le Pavillon de Musique Elizabeth Wirth, grâce à un don de 7.5 million de dollars de la part d'Elizabeth Wirth[19].

Des concerts et récitals sont souvent présentés à la Salle Redpath, sur le campus de l'Université McGill[20].

Design architectural du Pavillon de musique Elizabeth Wirth[modifier | modifier le code]

L’édifice comprend une bibliothèque, une salle de récital, des studios multimédias, des bureaux et des salles de classe. Construit au coin du campus, là où la rue Aylmer change de direction pour se diriger vers le mont Royal, le nouvel édifice semble vouloir interpréter les couches de l’histoire géologique du site. Conçu de façon à refléter les couches sédimentaires du sol, chaque étage représente une couche différente tout comme les fonctions de ces étages. Formé d’un système linéaire à l’extérieur comme à l’intérieur, on retrouve un mouvement lyrique dans l’escalier qui se trouve à l’intérieur. Comme une mélodie qui se promène entre les temps d’une mesure, on peut y remarquer une envolé lyrique dans un système plus linéaire.

Les deux étages qui se trouvent sous la terre sont faits de pierre et de ciment, des matériaux solides et durs, ce qui donne une impression au bâtiment d’être fixé et de faire plus qu’un avec le sol. Les deux prochains niveaux s’ouvrent d’un côté vers l’extérieur tout en invitant les passants à assister à la vie de la faculté. Un grand hall vitré invite les passant à entrer, alors que la salle de récital pique leur curiosité par sa transparence qui leur permet d’assister aux performances qui y seront présentées. Le reste de l’édifice est entouré d’une série de panneaux de zinc blanc et gris qui font référence à la stratification géologique du sol. La façade est est revêtue d’aluminium poli sur lequel se reflètent les édifices qui l’entourent. La bibliothèque est l’élément le plus important du fait que c’est une des raisons pour lesquelles l’édifice fut construit. Situé dans les étages supérieurs de l’édifice, la bibliothèque est visible de toutes les directions durant la nuit. Elle agit comme un phare qui affiche sa présence sur le campus de l’université McGill. La nouvelle extension est reliée au reste de la faculté par un pont de verre qui permet aux étudiants de passer d’un édifice à l’autre sans avoir à passer par l’extérieur durant les jours froids d’hiver.

CIRMMT (Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie)[modifier | modifier le code]

CIRMMT est le Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie, un groupe de recherche pluridisciplinaire basé à l'École de musique Schulich. CIRMMT réunit des chercheurs, ainsi que leurs étudiants, de trois institutions québécoises – l’Université McGill, l’Université́ de Montréal), et l’Université́ de Sherbrooke. La communauté CIRMMT comprend également le personnel administratif et technique, les associés de recherche, les chercheurs invités, les musiciens, et les partenaires de l’industrie. CIRMMT occupe une place unique au niveau international, ayant développé des partenariats de recherche très poussés avec d’autres institutions académiques et centres de recherche, ainsi qu’avec divers partenaires de l’industrie partout dans le monde[21].

Associations d'étudiants[modifier | modifier le code]

Premier cycle[modifier | modifier le code]

L'Association des étudiants de musique de premier cycle (connue comme MUSA), représente tous les étudiants de premier cycle à l'École de musique Schulich. MUSA est responsable pour d'activités telles qu'une série de santé de musiciens, pendant laquelle les étudiants peuvent participer à des ateliers. MUSA est aussi responsable du yoga pour les musiciens, offert deux fois par semaine durant les semestres d'automne et d'hiver.

Cycles supérieurs[modifier | modifier le code]

La société des étudiants de musique des cycles supérieurs (connue comme MGSS) représente tous les étudiants des cycles supérieurs à l'École de musique Schulich.

Artistes invités et Artistes Catherine Thornhill-Steele[modifier | modifier le code]

Chaque année, plusieurs artistes internationaux rendent visite à l'École de musique Schulich dont[22] :

  • Dick Oatts, saxophone
  • Claire Chase, flûte
  • Eugene Rousseau, saxophone
  • Peter Sullivan, trombone
  • Steven Dann, alto
  • Larry Combs, ancien clarinette solo avec le Chicago Symphony Orchestra
  • Carlo Colombo, basson solo avec l’Opéra national de Lyon
  • Renee Rosnes and Bill Charlap, piano
  • Jeanne Baxtresser, ancien flute solo avec le New York Philharmonic Orchestra·
  • Stefan Schilli, hautbois solo avec le Bavarian Radio Symphony Orchestra
  • James Thompson, ancien trompette solo avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l'Atlanta Symphony Orchestra, Phoenix Symphony Orchestra, State of Mexico Orchestra)
  • Jens Lindemann, trompette (professeur à l’University of Los Angeles, California)
  • Stefan Dohr, cor solo avec le Berlin Philharmonic Orchestra
  • Jörgen Van Rijen, trombone solo avec le Royal Concertgebouw Orchestra, Amsterdam
  • Gene Pokorny, tuba solo avec le Chicago Symphony Orchestra
  • Anton Kuerti, piano
  • Menahem Pressler, piano
  • Theo Bleckmann, voix jazz
  • David Dolan, improvisation
  • Hae-Sun Kang, violon
  • Barthold Kuijken, chef d’orchestre
  • Marie-Nathalie Lacoursière, danse baroque
  • Daniel Matsukawa, basson
  • Robert McDonald, piano
  • Sam Newsome, saxophone jazz
  • Roland Auzet, percussions et compositeur
  • Gordon Bitner, baryton-basse
  • Donna Brown, soprano
  • Benjamin Butterfield, ténor
  • Rihab Chaieb, mezzo-soprano
  • Gerald Finely, baryton
  • Hollenbeck Large Ensemble, orchestre de jazz
  • Christopher Larkin, chef d’orchestre
  • Nouveau Quatuor à cordes Orford (Jonathan Crow, Andrew Wan, Eric Nowlin et Brian Manker)
  • Tara Helen O'Connor, flûte
  • Brian O'Kane, trompette jazz
  • Daniel Phillips, violon
  • Anthony Prisk, trompette
  • Adam Rogers, guitare jazz
  • Philippe Sly, baryton
  • Janis Steprans, saxophone jazz
  • Steven Van Gulick, trompette
  • Jacqueline Woodley, soprano
  • Cristina Zacharias, violon

Prix[modifier | modifier le code]

Le Prix du violon d’or de l'Écoole de musique Schulich est la plus grande bourse de musique financée par le secteur privé au Canada. Le prix de 25 000 $ est attribué au musicien (d'instrument à cordes) du plus haut niveau, qui approche la fin de ses études et a démontré un grand potentiel pour une carrière d'interprète. Le Violon d'or, en étain et plaque d'or, reste en permanence dans la Bibliothèque de musique Marvin Duchow de l'Université McGill. Les gagnants reçoivent également une épinglette en or 14 carats[23].

Le Prix d’art vocal Wirth a été constitué en 2015 grâce à l’immense générosité d’Elizabeth Wirth à l’égard de l’Université McGill. Ce prix souligne et récompense un étudiant qui fait preuve d’un talent aussi exceptionnel que prometteur pour le développement d’une carrière nationale et internationale. Les professeurs d’interprétation vocale de l’École de musique Schulich ont soumis des candidatures d’étudiants de premier et de deuxième cycles à temps plein qui démontrent un niveau élevé de réussite scolaire. Les candidats sélectionnés ont dû préparer un programme varié de pièces qui doivent être interprétées dans un minimum de trois langues et qui comprend au moins un air tiré d’un opéra[24].

Autres prix à l’École de musique Schulich inclut [25]:

  • Andrew Svoboda Memorial Prize for Orchestral Composition
  • Austrian Society Scholarship
  • Concours de musique de chambre
  • Compositeur en résidence
  • Concours de concerto
  • Dean's Essay Prize
  • Eleanor Stubley Recording Prize
  • International Grant Competition
  • John Rea Travel Award in Composition
  • Luba Zuk Piano Duo Composition Prize

Conservatoire de McGill[modifier | modifier le code]

Le Conservatoire de McGill était fondé en 1904 par Mme Clara Lichstenstein sous le nom de McGill Conservatorium, Le Conservatoire de McGill est le programme pour la collectivité de l'École de musique Schulich de l'Université McGill. Son mandat est résolument axé sur le rayonnement communautaire et l'offre de formation musicale à des élèves de tous âges et niveaux d'aptitude. La formation musicale dispensée au Conservatoire de McGill est principalement axée sur la musique classique, mais comprend aussi des cours de théorie et d'instrument dans tous les genres de musique, y compris le jazz et la musique populaire. Les élèves du Conservatoire de McGill sont issus du public de la région de Montréal ou de l'effectif étudiant de l'Université McGill. Pour mieux desservir ces deux types de clientèle, le Conservatoire a deux succursales, l'une au centre-ville, au Pavillon Strathcona de l'École de musique Schulich, l'autre au Campus Macdonald à Sainte-Anne-de-Bellevue[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Discover our School | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  2. « OSM - Gagnants du concours »
  3. (en) « Isabel Overton Bader Canadian Violin Competition | Isabel Bader Centre for the Performing Arts », sur www.theisabel.ca (consulté le 26 juin 2017)
  4. (en) « LAURÉATS », sur www.prixdeurope.ca (consulté le 26 juin 2017)
  5. (en) « 2016 Stepping Stone: The Winners are… - - Canadian Music Competition », sur montreal.cmcnational.com (consulté le 26 juin 2017)
  6. (en) « Profiles List | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  7. (en) « Funded Projects and Collaborations | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  8. a et b (en) « Areas of Study | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  9. (en) « Bachelor of Music | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  10. a, b, c, d et e (en) « Programs | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  11. (en) « Artist Diploma (Graduate) | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  12. (en) « Graduate Diploma in Performance | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  13. (en) « Orchestras | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  14. (en) « Jazz | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  15. a et b (en) « Opera McGill | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  16. (en) « Classrooms & Practice Rooms | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  17. David Johnson, « Royal Victoria College - the Early Years », sur cac.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  18. (en) « Strathcona Music Building | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  19. (en) « Elizabeth Wirth Music Building | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  20. David Johnson, « Redpath Hall & Library », sur cac.mcgill.ca (consulté le 26 juin 2017)
  21. (en) « Aperçu et la Mission — CIRMMT », sur www.cirmmt.org (consulté le 26 juin 2017)
  22. (en) « Visiting Scholars and Artists | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 27 juin 2017)
  23. (en) « The Golden Violin Competition | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 27 juin 2017)
  24. (en) « Wirth Vocal Prize | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 27 juin 2017)
  25. (en) « Competitions & Prizes | Music - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 27 juin 2017)
  26. « Conservatoire de McGill - McGill University », sur www.mcgill.ca (consulté le 27 juin 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la musique classique
  • Portail de Montréal
  • Portail de l’éducation