Tour de France cycliste 2007 : 5e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Dossier:Tour de France cycliste 2007
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipédia
avant 2006
2008 après

12 juillet 2007. – La 5e étape du Tour de France 2007 se déroule entre les villes de Chablis dans l'Yonne et d'Autun dans la Saône-et-Loire. L'étape est longue de 184 kilomètres, passe sur le flanc ouest du massif du Morvan et compte pas moins de 8 cols dont un de 2e catégorie et 3 sprints intermédiaires.
Filippo Pozzato (  Italie, Liquigas) gagne l'étape au sprint.

Le parcours

Les coureurs vont en direction du sud, mais ils contournent par l'ouest le massif du Morvan, ils vont donc direction sud-sud-est jusqu'à Mouron-sur-Yonne puis vont direction sud-est jusqu'à Autun.

Ils partent de Chablis dans l'Yonne, vont plein sud en passant l'Autoroute française A7 au kilomètre 14 après le passage de Nitry, le premier sprint intermédiaire était placé à Avallon au kilomètre 36. La côte des Grandes-Châtelaines suit au kilomètre 39,5, c'est une côte de 4e catégorie longue de 1,5 km pour une pente moyenne de 6,7 %. La côte de Domecy-sur-Cure de même catégorie, plus courte de 200 m et d'une pente moyenne de 6,2 % arrive ensuite au kilomètre 52,5.

Les coureurs entrent ensuite dans le département de la Nièvre et passent dès le kilomètre 58,5 la côte de Champignolles-le-Bas de catégorie 3, longue de 2 km pour 6,5 %. Ils passent ensuite au kilomètre 86,5 la côte de Coulon de catégorie 4, de 1 km de long pour 6,2 % de pente moyenne et arrivent ensuite à Mouron-sur-Yonne situé quasiment à mi-course (au kilomètre 89), après cette ville, ils partent plus vers l'est et vers le second sprint de bonifications de Montreuillon au kilomètre 94,5. Quatre kilomètres plus loin, la côte de Saint-Maurice de catégorie 3, longue de 3 km à 5,2 % doit être franchie, cela avant le ravitaillement de Saint-Gy au kilomètre 112,5. La côte de Château-Chinon de catégorie 4 de 2,5 km à 3,8 % est franchi au kilomètre 119.

La difficulté la plus importante du jour a été placée au kilomètre 135,5 par les organisateurs, le Haut-Folin de catégorie 2 mesure 901 mètres et est le plus haut sommet du Morvan, pour le grimper, il faut utiliser une route de 12,9 km pour une pente moyenne de 3,7 %. Le parcours est alors entre les départements de la Nièvre et de la Saône-et-Loire. Finalement au kilomètre 145, pour le sprint de Bibracte-Mont-Beuvray, les coureurs entrent définitivement en Saône-et-Loire. Ils passent ensuite par Étang-sur-Arroux avant de se diriger vers l'est, d'abord vers la côte de la Croix de la Libération au kilomètre 174 qui est une côte de catégorie 3 longue de 3,4 km à 5,4 % puis enfin vers Autun où se déroule l'arrivée.

La météo

La météo a été bonne et commence même à être chaude avec des températures atteignant 22°C, seul le vent ouest de 20 km/h a un peu gêné les coureurs, même s'il était favorable pour la fin de l'étape.

La course

Le départ fictif a été donné à 12h50 (heure locale soit 10h50) et celui réel à 12h56, il reste 185 coureurs après l'abandon de Rémi Di Grégorio (  France, La Française des Jeux) hier dans la soirée.

Le meilleur grimpeur Stéphane Augé (  France, Cofidis) tente une accélération au 8e km mais sans succès puisqu'il est repris 1 minute plus tard. Environ 7 minutes plus tard, au kilomètre 13,9, Sylvain Chavanel (  France, Cofidis) tente lui aussi de sortir, accompagné 5 minutes plus tard par Leif Hoste (  Belgique, Prédictor-Lotto) et Inaki Isasi (  Espagne, Euskaltel-Euskadi) mais sont tous les trois repris au kilomètre 17.
À 13h32, Sylvain Chavanel (  France, Cofidis) attaque de nouveau avec Philippe Gilbert (  France, La Française des Jeux) et William Bonnet (  France, Crédit Agricole), Giampaolo Cheula (  Italie, Barloworld) part ensuite en contre-attaque, une dizaine de minutes plus tard, les écarts sont de 1’10’’ sur l'intercalé Cheula et 2’50’’ sur le peloton. Sur la première heure, la vitesse moyenne a été de 38,7 km/h, comme les jours précédants, la vitesse est inférieure à celle prévue par les organisateurs.

Au sommet de la côte des Grandes Châtelaines, première difficulté de la journée, Chavanel passe devant Gilbert et Bonnet. Le peloton passe ensuite avec 8 minutes 40 de retard. Au sommet de la côte de Domecy-sur-Cure, les trois coureurs passent dans le même ordre, Cheula à 1 minute 40 de retard. Quand au peloton, il est pointé à 14 minutes 30 des hommes de tête. Les équipes Liquigas et Rabobank voyant que les Team CSC ne voulaient pas rouler, commencent à se poster à l'avant pour imprimer le rythme.
Pendant ce temps, au kilomètre 60, Cheula rattrape les trois hommes de tête et au sommet de la côte de Champignolles-le-Bas Chavanel passe encore devant Gilbert, Bonnet et Cheula dans cet ordre. Le peloton a alors 11’10’’ de retard. La distance parcourue durant la seconde heure est de 34,5 km, ce qui abaisse la vitesse moyenne à 36,6 km/h. À 15h08, Brett Lancaster (  Australie, Team Milram) abandonne, il reste 184 coureurs en piste. Au sommet de la côte de Coulon, les hommes de tête passent encore dans le même ordre.

À 15h38, Iban Mayo (  Espagne, Saunier Duval-Prodir) et Leif Hoste (  Belgique, Prédictor-Lotto) chutent, les équipiers de Mayo l'attendent pour le ramener rapidement dans le peloton. Au kilomètre 82, les échappés ont 7 minutes 10 d'avance.

Au sprint de Montreuillon au kilomètre 94,5, Bonnet passe devant Gilbert et Chavanel. À cet endroit, le peloton à 6 minutes 05 de retard. Tandis qu'au sommet de la côte de Saint-Maurice, Chavanel passe devant Gilbert, Bonnet et Cheula. L'équipe Discovery Channel vient alors aider les autres équipes à l'avant du peloton, les hommes de tête n'ont plus que 4 minutes d'avance.

À 15h51, au kilomètre 104, Andreas Klöden (  Allemagne, Astana) chute, deux équipiers l'aident à revenir rapidement dans le peloton.
Geoffroy Lequatre (  France, Cofidis) chute à son tour à 16h05, assez gravement, puisque le coureur est touché au coude et au genou droit. Elle a été provoquée par sa musette qu'il venait de récupérer au ravitaillement puisqu'elle s'est prise dans les rayons de la roue avant. Il repart néanmoins seul. Pendant ce temps, au sommet de la côte de Château-Chinon, les hommes de tête passent toujours dans le même ordre les côtes du parcours.
À 16h28, Bonnet et Cheula sont distancés par Chavanel et Gilbert à 3 km du sommet, cela alors que les sprinters sont quasiment tous en difficulté dans cette montée. Au sommet du Haut-Folin, au kilomètre 135,5, Chavanel passe devant Gilbert puis suivent à 1 minute 10 Cheula et Bonnet et à 2’10’’ Michael Rasmussen (  Danemark, Rabobank) et Sérgio Paulinho (  Portugal, Discovery Channel).
Cheula et Bonnet sont repris au kilomètre 142, alors que l'écart est de 2’10’’ pour Chavanel et Gilbert. Au sprint de Bibracte-Mont-Beuvray, Gilbert passe devant Chavanel et Hunter suivent avec le peloton à 1 minute 55.

À 17h02, Alexandre Vinokourov (  Ukraine, Astana) chute alors qu'il est l'un des favoris du Tour, toute son équipe à l'exception de Klöden qui est un outsider l'attendent et commence un contre la montre par équipe contre le peloton afin de ramener Vinokourov dans le peloton.
Malgrès leurs efforts, le groupe de Vinokourov pointe à environ 1 minute du peloton. Les équipiers de l'équipe Liquigas sont toujours à la tête du peloton et l'écart avec les 2 hommes de tête n'est plus que d'une minute. Fabian Wegmann (  Allemagne, Gerolsteiner tente une sortie du peloton mais est repris une minute plus tard par l'équipe Rabobank qui donne le rythme. À 17h22, Gilbert puis Chavanel sont repris par le peloton.
David De la Fuente (  Espagne, Saunier Duval-Prodir) tente une sortie mais est repris immédiatement, au sommet de la côte de la Croix de la Libération, Lefèvre passe devant Kirchen, Rasmussen et Rodriguez. À 17h32, dans la descente et à 4 km de l’arrivée, le maillot jaune Fabian Cancellara évite de justesse une chute dans un virage, puisqu'il allait tout droit.

Laurent Lefèvre (  France, Bouygues Télécom) qui n'a toujours pas été rattrapé depuis le sommet a toujours une petite avance sur le peloton, il a été rejoint par David Millar (  Royaume-Uni, Saunier Duval-Prodir) jusque sous la flamme rouge du dernier kilomètre.
L'équipe Liquigas lance alors le sprint pour Filippo Pozzato (  Italie, Liquigas) et dans les 300 derniers mètres, ce dernier creuse un écart suffisant sur les autres sprinters et termine devant Oscar Freire (  Espagne, Rabobank) et Daniele Bennati (  Italie, Lampre-Fondital) avec qui le vainqueur de l'étape a eu un contact.

Conclusion

Filippo Pozzato (  Italie, Liquigas) gagne l'étape, Sylvain Chavanel (  France, Cofidis) le maillot du meilleur grimpeur, Alexandre Vinokourov (  Ukraine, Astana) perd 1 minute 20 sur les autres favoris à cause de sa chute. Geoffroy Lequatre (  France, Cofidis) arrive hors délais mais les juges de course l'ont repêché. Si ses blessures se calment, il pourra participer à l'étape de demain. Andreas Klöden (  Allemagne, Astana) est parti directement après son arrivée à l'hôpital pour passer des examens approfondis. Enfin, Erik Zabel (  Allemagne, Team Milram) remporte le maillot vert du meilleur sprinter.

Nous pouvons aussi ajouter que la vitesse moyenne a été de 39,568 km/h sur cette étape, les coureurs ont donc encore une fois roulés moins vite que la vitesse nommée lente par les organisateurs définie à 40km/h pour cette étape, la vitesse moyenne rapide était elle fixée à 44km/h.

Les classements

Les classements principaux

Classement étape
1. Filippo Pozzato  Italie, Liquigas en 4h39’01’’
2. Oscar Freire  Espagne, Rabobank + m.t.
3. Daniele Bennati  Italie, Lampre-Fondital m.t.
4. Kim Kirchen  Luxembourg, T-Mobile m.t.
5. Erik Zabel  Allemagne, Team Milram m.t.
6. George Hincapie  États-Unis, Discovery Channel m.t.
7. Cristian Moreni  Italie, Cofidis m.t.
8. Stefan Schumacher  Allemagne, Gerolsteiner m.t.
9. Bram Tankink  Pays-Bas, Quick Step-Innergetic m.t.
10. Jérôme Pineau  France, Bouygues Télécom m.t.
Classement général
1. Fabian Cancellara  Suisse, Team CSC en 24h28’56’’
2. Andreas Klöden  Allemagne, Astana + 33’’
3. Filippo Pozzato  Italie, Liquigas 35’’
4. David Millar  Royaume-Uni, Saunier Duval-Prodir 41’’
5. George Hincapie  États-Unis, Discovery Channel 43’’
6. Vladimir Gusev  Russie, Discovery Channel 45’’
7. Vladimir Karpets  Russie, Caisse d'Épargne 46’’
8. Mikel Astarloza  Espagne, Euskaltel-Euskadi 49’’
9. Thomas Dekker|  Belgique, Rabobank 51’’
10. Benoît Vaugrenard  France, Française des Jeux 52’’


Classements annexes

Classement par points
Coureur Total
Erik Zabel  Allemagne, Team Milram 102 pts
Tom Boonen  Belgique, Quick Step-Innergetic 98 pts
Robbie McEwen  Australie, Predictor-Lotto 84 pts
Classement de la montagne
Coureur Total
Sylvain Chavanel  France, Cofidis 37 pts
Philippe Gilbert  Belgique, Française des Jeux 23 pts
William Bonnet  France, Crédit Agricole 15 pts


Classement du meilleur jeune
Coureur Total
Vladimir Gusev  Russie, Discovery Channel 24h29'41’’
Thomas Dekker|  Pays-Bas, Rabobank + 6’’
Benoît Vaugrenard  France, Française des Jeux 7’’
Classement par équipes
Équipe Total
Team CSC  Danemark 73h29'08’’
Discovery Channel  États-Unis + 3’’
Caisse d'Épargne  Espagne 16’’


Prix de la combativité

Sources


Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.