Tour de France cycliste 2007 : 17e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dossier:Tour de France cycliste 2007
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipédia
avant 2006
2008 après

26 juillet 2007. – La 17e étape du Tour de France 2007 se déroule entre les villes de Pau dans le département des Pyrénées-Atlantiques et de Castelsarrasin dans le Tarn-et-Garonne. L'étape de plaine est longue de 188,5 km.
Après le renvoi de l'ancien maillot jaune Michael Rasmussen (  Danemark, Rabobank), Daniele Bennati (  Italie, Lampre-Fondital) part dans la bonne échappée et remporte la victoire en sprintant. Alberto Contador (  Espagne, Discovery Channel) endosse à l'arrivée le maillot jaune.

Le parcours

En partant de Pau, le parcours s'est dirigé vers l'est en franchissant la côte de Baleix de 3e catégorie longue de 1,4 km à 8 % au 23e km, puis en passant le sprint intermédiaire de Rabastens-de-Bigorre au kilomètre 44,5 avant de franchir les côtes de Villecomtal, de Miélan, de Sainte-Dode-aux-Croix et de Theux, toutes de catégorie 4 entre les bornes kilomètriques 54 et 72,5. Le ravitaillement est donné à Masseube au 86e km. En passant Simorre, le parcours commence à longer la rivière Gimone et remonte vers le nord, dans un premier temps vers le sprint de Solomiac au kilomètre 146,5, dans un second temps vers la côte de la Montagnère, toujours de catégorie 4 et enfin vers l'arrivée à Castelsarrasin.

La météo

Tout le long du parcours, le ciel était parfaitement dégagé, la température a progressivement augmentée de 25°C au départ à 32°C à l'arrivée. Le vent de nord soufflant à 10 km/h est trop faible pour gêner les coureurs.

La course

Le départ fictif à été donné à 12h50 (heure locale soit 10h50 UTC) et celui réel à 13h00 pour les 142 coureurs encore au départ. Il y a 8 non partants Michael Rasmussen (  Danemark, Rabobank) licencié par son équipe à la suite de plusieurs mensonges concernant son lieu d'entraînement, Cristian Moreni (  Italie, Cofidis) exclu pour dopage à la testostérone et ses équipiers Sylvain Chavanel (  France, Cofidis), Stephane Augé (  France, Cofidis), Nick Nuyens (  Belgique, Cofidis), Staf Scheirlinckx (  Belgique, Cofidis), Rik Verbrugghe (  Belgique, Cofidis) et Bradley Wiggins (  Royaume-Uni, Cofidis) après concertation de la direction de l'équipe et de la société Cofidis.

Immédiatement après le départ réel, Xavier Florencio (  Espagne, Bouygues Télécom) suivi de Mickaël Delage (  France, Française des Jeux) s'échappent mais le peloton revient immédiatement sur eux.
Martin Elmiger (AG2R Prévoyance), Daniele Bennati (Lampre-Fondital), Daniele Righi (Lampre-Fondital), Markus Fothen (Gerolsteiner), Manuel Quinziato (Liquigas), Matteo Tosatto (Quick Step-Innergetic), Jens Voigt (Team CSC) et David Millar (Saunier Duval-Prodir) attaquent ensuite, des contres tentent de sortir mais si le groupe de huit coureurs s'échappe, les autres réintègrent le peloton.

Au sommet de la côte de Baleix, ces hommes ont 1’10’’ d'avance sur le peloton et même si l'équipe Bouygues Télécom commence à rouler dans le peloton, l'écart se creuse petit à petit, 2 minutes au 30e km, redescend et se stabilise à 1’30’’ au sommet de la côte de Villecomtal lorsque les équipes Discovery Channel et Caisse d'Épargne commencent à rouler alors que la moyenne de la première heure est de 47,3 km/h.
Alors qu'à 14h59, Denis Menchov (  Russie, Rabobank) décide de rentrer dans la voiture de son directeur sportif au ravitaillement, les échappés ont de nouveau 2’30’’ d'avance sur le peloton.
Avec 43,1 km parcourus dans la deuxième heure, la tête de course ralentit son allure. La vitesse moyenne depuis le départ est donc de 45,2 km/h.
Au 107e km, alors que le peloton n'est plus emmené par aucune équipe, les échappés ont 3’30’’ d'avance. 43,1 km ont été parcourus dans la troisième heure par les hommes de tête, soit une moyenne de 44,5 km/h, ceci alors qu'à 50 km de l'arrivée, ils ont 7’50’’ d'avance et que personne n'imprime de rythme conséquent dans le peloton. Après une crevaison, Voigt revient tranquillement dans le groupe de tête.

Dans la côte de la Montagnère, Millar puis Fothen tentent d'attaquer mais sans succès. Après le passage au sommet, Voigt, Fothen, Elmiger et Bennati ont 8 secondes d'avance, écart qui se creuse puisqu'à 10 km de l'arrivée, ils ont 1 minute d'avance sur Millar et Tosatto. Le peloton pointe toujours à près de 8 minutes.
Voigt attaque à 4 km de l'arrivée mais sans succès, Fothen accélère sous la banderole du dernier kilomètre mais est repris. À 200 m de l'arrivée, Fothen tente de nouveau sa chance mais Daniele Bennati (Lampre-Fondital) est plus fort au sprint et remporte finalement la victoire.

Le peloton arrive avec 09' 37" de retard et c'est Tom Boonen (  Belgique, Quick Step-Innergetic) qui y remporte le sprint devant Sébastien Chavanel (  France, Française des Jeux) et Robert Hunter (  Afrique du Sud, Barloworld)

Conclusion

Daniele Bennati (Lampre-Fondital) remporte sa première victoire sur le Tour de France.

De son côté, le nouveau maillot jaune Alberto Contador (  Espagne, Discovery Channel) sur qui des soupçons pèsent a déclaré « Je suis un coureur clair, sinon je ne serais pas là. Je n’ai raté aucun contrôle, ni en compétition, ni hors compétition. Et je n’ai aucun lien avec l’opération Puerto. Je me suis simplement retrouvé au moment dans la mauvaise équipe ».
La vitesse moyenne est finalement de 44,516 km/h, c'est d'après les estimations des organisateurs une vitesse normale.

Les classements

Classements principaux

Classement étape
1. Daniele Bennati  Italie, Lampre-Fondital en 4h 14' 04"
2. Markus Fothen  Allemagne, Gerolsteiner + m.t.
3. Martin Elmiger  Suisse, AG2R Prévoyance m.t.
4. Jens Voigt  Allemagne, Team CSC m.t.
5. David Millar  Royaume-Uni, Saunier Duval-Prodir 2' 41"
6. Matteo Tosatto  Italie, Quick Step-Innergetic 2' 43"
7. Manuel Quinziato  Italie, Liquigas 3' 20"
8. Daniele Righi  Italie, Lampre-Fondital m.t.
9. Tom Boonen  Belgique, Quick Step-Innergetic 9' 37"
10. Sébastien Chavanel  France, Française des Jeux m.t.
Classement général
1. Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel en 80h 42' 08"
2. Cadel Evans  Australie, Predictor-Lotto + 1' 53"
3. Levi Leipheimer  États-Unis, Discovery Channel + 2' 49"
4. Carlos Sastre  Espagne, Team CSC + 6' 02"
5. Haimar Zubeldia  Espagne, Euskaltel-Euskadi + 6' 29"
6. Alejandro Valverde  Espagne, Caisse d'Épargne + 10' 18"
7. Kim Kirchen  Luxembourg, T-Mobile + 11' 36"
8. Yaroslav Popovych  Ukraine, Discovery Channel + 12' 50"
9. Mauricio Soler  Colombie, Barloworld + 13' 31"
10. Mikel Astarloza  Espagne, Euskaltel-Euskadi + 13' 42"


Classements annexes

Classement par points
Coureur Total
Tom Boonen  Belgique, Quick Step-Innergetic 212 pts
Robert Hunter  Afrique du Sud, Barloworld 190 pts
Erik Zabel  Allemagne, Team Milram 187 pts
Classement de la montagne
Coureur Total
Mauricio Soler  Colombie, Barloworld 206 pts
Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 128 pts
Yaroslav Popovych  Ukraine, Discovery Channel 104 pts


Classement du meilleur jeune
Coureur Total
Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 80h 42' 08"
Mauricio Soler  Colombie, Barloworld + 13' 31"
Amets Txurruka  Espagne, Euskaltel-Euskadi 45' 54"
Classement par équipes
Équipe Total
Discovery Channel  États-Unis 242h 20' 41"
Team CSC  Danemark + 15' 22"
Caisse d'Épargne  Espagne 16' 48"


Prix de la combativité

Sources


  • Page « Cyclisme » de Wikinews. L'actualité cycliste dans le monde.