Tour de France cycliste 2007 : 10e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Dossier:Tour de France cycliste 2007
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipédia
avant 2006
2008 après

18 juillet 2007. – La 10e étape du Tour de France 2007 se déroule entre les villes de Tallard dans le département des Hautes-Alpes et de Marseille, préfecture du département des Bouches-du-Rhône. L'étape longue de 229.5 kilomètres est la plus longue après la 3e étape, mais après les Alpes et les étapes de montagne, les coureurs roulent de nouveau dans les plaines. Il n'y a en effet que 4 côtes très rapides et peu difficiles.
Après une longue échappée, Cédric Vasseur (  France, Quick Step-Innergetic) remporte la victoire au sprint devant ses compagnons d'échappée.

Le parcours

De Tallard, le parcours part plein sud, quitte les contreforts des Alpes en passant par Sisteron au kilomètre 39,5. Au 57e kilomètre, les coureurs doivent passer la côte de Châteauneuf-Val-Saint-Donat de catégorie 4 dont la longueur n'est que de 3,3 km à 3,1 %, elle n'a rien à voir avec les ascensions d'hier longues de plus de 12 km à de forts pourcentages. Le premier sprint de bonifications a été placé à Oraison au kilomètre 82,5, puis au 93e kilomètre, la côte de Villedieu aussi de catégorie 4 (1,1 km à 5,2 %) est franchie.

Les coureurs entrent une première fois dans le département du Var vers le 100e kilomètre, franchissent le Verdon à Vinon-sur-Verdon au kilomètre 108,5, ils entrent alors dans le département des Bouches-du-Rhône pour le ravitaillement de Cadarache au kilomètre 116,5 avant de revenir dans le département du Var en passant par Rians et Saint-Maximin-la-Sainte-Baume où se déroule le second sprint intermédiaire au kilomètre 154,5. Ils quittent définitivement le Var pour les Bouches-du-Rhône après la ville de Saint-Zacharie située au kilomètre 171 et avant la ville d'Auriol au kilomètre 177,5.

Au kilomètre 201,5, la côte des Bastides de catégorie 3 (7,5 km à 2,9 %) est franchie, les coureurs passent alors par Roquefort-la-Bédoule avant de revenir sur Cassis, sur le col de la Gineste de catégorie 3 (7,5 km à 3,2 %) situé au kilomètre 219,5 et enfin sur Marseille où l'arrivée a été placée en face du stade Vélodrome.

La météo

Il a fait très chaud et beau sur l'étape du jour. La température a continuellement flirté avec les 30°C et le vent était défavorable car venant du sud à 20 km/h.

La course

Le départ fictif a été donné à 12h10 (heure locale soit 10h10 UTC) et celui réel à 12h14 pour les 171 coureurs au départ. Juan José Cobo (  Espagne, Saunier Duval-Prodir) chute 2 minutes plus tard mais remonte sur son vélo sans difficultés. Six coureurs attaquent dès 12h18, le groupe est composé de Simon Gerrans (  Australie, AG2R Prévoyance), Claudio Corioni (  Italie, Lampre-Fondital), Anthony Charteau (  France, Crédit Agricole), Manuel Quinziato (  Italie, Liquigas), Philippe Gilbert (  Belgique, La Française des Jeux) et Andriy Grivko (  Ukraine, Team Milram). Ils ont rapidement 35 secondes d'avance sur le peloton au kilomètre 4.

Comme cette étape est l'une des dernières pour les échappés, les équipes qui ne sont pas représentées à l'avant roulent derrière, c'est le cas de Bouygues Télécom en ce début d'étape et l'écart est ramené à 20 secondes au 9e kilomètre. Jérôme Pineau (  France, Bouygues Télécom) et Thomas Voeckler (  France, Bouygues Télécom) tentent par ailleurs de contre-attaquer mais sans succès à cause de la présence de l'équipe Rabobank qui se place à l'avant du peloton pour maîtriser la course. À 12h48, l'écart augmente pour se stabiliser à 1 minute 15 au kilomètre 25,5, les équipes Bouygues Télécom et Cofidis se placent à l'avant. Des coureurs de la Gerolsteiner viennent aussi à l'avant. À 13h01, l'échappée est reprise par le peloton, Fabian Wegmann (  Allemagne, Gerolsteiner) attaque alors mais est repris quelques kilomètres plus loin. Pendant cette première heure de course, la vitesse a été très rapide, 48,3 km/h pour le peloton maintenant groupé.

Amets Txurruka (  Espagne, Euskaltel-Euskadi), Daniele Bennati (  Italie, Lampre-Fondital), Thomas Voeckler (  France, Bouygues Télécom), Freddy Bichot (  France, Agritubel), Sylvain Chavanel (  France, Cofidis), Frederik Willems (  Belgique, Liquigas) et Sébastien Chavanel (  France, La Française des Jeux) attaquent au kilomètre 54 mais sont repris peu avant le sommet de la côte de Châteauneuf-Val-Saint-Donat au 57e kilomètre. Burghardt passe devant Florencio et Popovych. Marcus Burghardt (  Allemagne, T-Mobile) continue son effort et est devient échappé.

Une contre-attaque est menée par Jens Voigt (  Allemagne, Team CSC), Juan Antonio Flecha (  Espagne, Rabobank), Paolo Bossoni (  Italie, Lampre-Fondital), Patrice Halgand (  France, Crédit Agricole), Staf Scheirlinckx (  Belgique, Cofidis), Michael Albasini (  Suisse, Liquigas) et Aliaksandr Kuchynski (  Biélorussie, Liquigas), Sandy Casar (  France, La Française des Jeux), Cédric Vasseur (  France, Quick Step-Innergetic) et Andriy Grivko (  Ukraine, Team Milram).
Ces coureurs rattrapent Burghardt au kilomètre 80. Au sprint d'Oraison, le peloton passe avec un retard de 4’20’’. 44,5 kilomètres ont été parcourus dans la deuxième heure de course, soit une moyenne de 46,4 km/h depuis le début de l'étape.
Au 101e kilomètre, l'écart est de 7’50’’ et au 116e km, de 11’15’’. Après le début d'étape très rapide, la moyenne diminue, seuls 39,8 kilomètres ont été parcourus par les hommes de tête dans la troisième heure, soit une moyenne de 44,2 km/h depuis le début de l’étape. L'écart grandi encore au kilomètre 127.5, il est de 14 minutes.
À 15h52, l'écart a quelque peu diminué et se stabilise à 10 minutes 30 et comme tous les jours, Vinokourov est dans les derniers rangs du peloton dès que ce dernier accélère et va voir les voitures médicales.

À 40 km de l'arrivée, l'écart est toujours de 11 minutes.
Dans la côte des Bastides, Voigt est le premier a attaqué alors qu'il reste 32 km à parcourir avant d'arriver au sprint final situé devant le Parc Vélodrome. Le groupe se reconstitue mais Halgand suivi de Casar et Albasini. Au sommet, Halgand passe devant Albasini et Casar alors que Voigt,Vasseur, Burghardt et Scheirlinckx ne sont plus qu'à 9 secondes.
Dans la descente, un groupe de 5 est constitué, formé par Voigt, Halgand, Albasini, Vasseur et Casar. Les 6 autres anciens membres d'échappés sont distancés de 35 secondes à 20 km de l'arrivée.

Au Col de la Gineste, Casar est distancé mais revient dans le groupe peu après. Halgand passe devant Voigt Albasini et Vasseur au sommet. Les poursuivants suivent avec environ 1 minute de retard.

À 4 km de l'arrivée, Voigt attaque mais est repris immédiatement par les autres échappés, de même que Vasseur. Dans les 2 derniers kilomètres, l'allure diminue et les échappés s'observent, à 500m de l'arrivée, Voigt à la mauvaise place puisqu'il est devant et ne voit pas tous les autres coureurs. Vasseur profite d'être à l'arrière pour déborder sur la droite de la route et surprendre les autres échappés à 250 m de la ligne. Vasseur le dit lui même « À 300 mètres de la ligne, les quatre autres ont regardé à gauche, j'ai vu une petite ouverture sur la droite, un petit trou, j'en ai profité pour surprendre mes compagnons d'échappée ». Casar est le premier à réagir, Albasini, Halgand et Voigt ne peuvent que suivre.
Au final, Cédric Vasseur (  France, Quick Step-Innergetic) remporte la victoire sur Sandy Casar (  France, La Française des Jeux) d'à peine 2 cm sur la photo finish, ce qui représente un peu plus que le boyau de leurs vélos.
Burghardt termine à 1 minute 1, Kuschynski et Flecha à 2’34’’, Grivko à 3’42’’ et le peloton à 10’36’’.

Conclusion

Alors que Cédric Vasseur (  France, Quick Step-Innergetic) a déjà annoncé son départ à la retraite à la fin de la saison, il remporte sa 2e victoire d'étape sur le tour, 10 ans après la première. Les porteurs de maillots distinctifs ne changent pas par rapport à hier et aucun coureur n'a abandonné.

Les classements

Classements principaux

Classement étape
1. Cédric Vasseur  France, Quick Step-Innergetic en 5h20’24’’
2. Sandy Casar  France, Française des Jeux + m.t.
3. Michael Albasini  Suisse, Liquigas m.t.
4. Patrice Halgand  France, Crédit Agricole m.t.
5. Jens Voigt  Allemagne, Team CSC m.t.
6. Staf Scheirlinckx  Belgique, Cofidis 36’’
7. Paolo Bossoni  Italie, Lampre-Fondital m.t.
8. Marcus Burghardt  Allemagne, T-Mobile 1'01’’
9. Aliaksandr Kuchynski  Biélorussie, Liquigas 2'34’’
10. Juan Antonio Flecha  Espagne, Rabobank m.t.
Classement général
1. Michael Rasmussen  Danemark, Rabobank en 49h23’48’’
2. Alejandro Valverde  Espagne, Caisse d'Épargne + 2'35’’
3. Iban Mayo  Espagne, Saunier Duval-Prodir 2'39’’
4. Cadel Evans  Australie, Predictor-Lotto 2'41’’
5. Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 3'08’’
6. Christophe Moreau  France, AG2R Prévoyance 3'18’’
7. Carlos Sastre  Espagne, Team CSC 3'39’’
8. Andreas Klöden  Allemagne, Astana 3'50’’
9. Levi Leipheimer  États-Unis, Discovery Channel 3'53’’
10. Kim Kirchen  Luxembourg, T-Mobile 5'06’’


Classements annexes

Classement par points
Coureur Total
Tom Boonen  Belgique, Quick Step-Innergetic 160 pts
Erik Zabel  Allemagne, Team Milram 144 pts
Robert Hunter  Afrique du Sud, Barloworld 114 pts
Classement de la montagne
Coureur Total
Michael Rasmussen  Danemark, Rabobank 96 pts
Mauricio Soler  Colombie, Barloworld 79 pts
Yaroslav Popovych  Ukraine, Discovery Channel 70 pts


Classement du meilleur jeune
Coureur Total
Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 49h26'56’’
Linus Gerdemann  Allemagne, T-Mobile + 3'37’’
Mauricio Soler  Colombie, Barloworld 3'41’’
Classement par équipes
Équipe Total
Team CSC  Danemark 148h20'49’’
Caisse d'Épargne  Espagne + 5'02’’
Discovery Channel  États-Unis 5'08’’


Prix de la combativité

Sources