L'alcool tuerait 500 000 personnes par an en Russie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi
  • France : première plainte au pénal à la suite d'un décès dû aux pesticides
  • Japon : projet de démentèlement de Fukushima reporté
  • France : un homme tire sur son voisin bruyant
  • Etats-Unis : des cancers du seins causés par l'utilisation de DDT
  • France : les enfants d'ouvriers touchés par le surpoids
Ensemble des articles sur le sujet
  • Santé
Voir aussi la santé sur

16 juin 2009. – En Russie, l'alcool tue annuellement 500.000 personnes, l'abus de boissons alcooliques étant la principale cause d'une espérance de vie masculine inférieure à celle du Bangladesh, du Honduras, du Tadjikistan, témoigne un rapport de la Chambre civile de Russie.

Le rapport « Abus d'alcool en Russie : conséquences socio-économiques et mesures de lutte » a été rédigé par une commission pour la politique sociale et démographique de la Chambre civile de Russie.

« Chaque année, l'abus d'alcool provoque en Russie la mort prématurée d'environ 500.000 personnes. La qualité des produits alcoolisés ne constitue pas le facteur-clé de la vague de mortalité », poursuit le rapport.

« La vague d'alcoolisme a débouché sur le fait qu'en Russie la mortalité des hommes en liberté est trois fois supérieure à celle-ci des hommes emprisonnés de la même tranche d'âge », notent les auteurs du rapport.

« Environ 80 % des assassins sont ivres au moment du meurtre. Le même état est constaté chez 40 % des personnes commettant un suicide », indique le rapport.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti intitulée
«  L'alcool tue 500.000 personnes par an en Russie (rapport) » datée du 16 juin 2009.

Sources



  • Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.
Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.