France : Bruno Le Maire pour un collège diversifié

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Bruno Le Maire en campagne pour la présidence de l’UMP à Strasbourg le 21 novembre 2014.

17 mai 2015. – Bruno Le Maire, éventuel candidat aux primaires, a donné sa position sur la réforme du collège, qu'il souhaite diversifié plutôt qu'unique, à l'occasion d'une entrevue publiée le 15 mai. Pour lui, l'école a échoué dans son rôle qui consiste à donner des perspectives de réussite sociale.

Il critique la réforme entamée sous le ministère de Najat Vallaud-Belkacem : « elle uniformise, au lieu de diversifier, elle nivelle, au lieu de tirer vers le haut. Ce n’est pas comme cela qu'on offrira les mêmes chances à chacun ».

A cette réforme, il préfère la diversité, estimant que certains enfants peuvent avoir plus d'intelligence dans le domaine manuel que dans la connaissance d'une deuxième langue.

Au sujet de l'enseignement des langues étrangères, il souhaite la suppression de la deuxième langue pour tous en cinquième, et préfère le système de classe bilingue même s'il est plus élitiste : il dit préférer « une égalité réelle à une égalité théorique ». Il considère que si des élèves en classe de troisième ne savent pas parler français, il est inutile de les former à une deuxième langue. Il préfère que l'on se focalise sur la « maîtrise des connaissances fondamentales ».

Pour lui, l'objectif de l'école ne doit pas être d'avoir 80 % d'une classe d’âge au baccalauréat (cet objectif était celui défini en 1985 par le ministre de l’Éducation nationale de l'époque, Jean-Pierre Chevènement), mais 100 % avec un emploi.

A cette fin, il souhaite un collège diversifié, focalisé sur un tronc commun d'une vingtaine d'heures de quatre disciplines fondamentales : le français, les maths, l'histoire et une langue étrangère. Un accompagnement personnalisé pour les plus nécessiteux permettrait une maîtrise parfaite de ces quatre disciplines. Les autres disciplines seraient optionnelles, comme des disciplines techniques. Ces disciplines techniques permettraient ensuite d'orienter les élèves vers des voies professionnelles plutôt que vers l'université qui a formé des millions de chômeurs sous les différents gouvernements selon lui. Il est opposé à ce que le programme d'histoire mette en avant la traite négrière et la colonisation alors que les Lumières deviendraient facultatives.

Au niveau de la profession, cet agrégé, spécialiste de Marcel Proust, souhaite un corps unique de professeurs, commun à l'école primaire et au collège. Il souhaite également que, comme dans le secteur privé, une deuxième carrière puisse être ouverte aux enseignants après dix à quinze années d'exercice professionnel.

Au niveau de ses opinions, il estime que la gestion des carrières est détenue par les syndicats d'enseignants, et que les enseignants devraient pouvoir bénéficier de salles de travail plus dignes.

Il faut remplacer le collège unique par un collège diversifié

— Bruno Le Maire

Pour rappel, Bruno Le Maire a envoyé une lettre ouverte au président de la République, avec la signature de 250 parlementaires et de plus de 20 000 citoyens, pour contester l'actuel projet de réforme de l'enseignement au collège.


Sources[modifier | modifier le wikicode]


Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 17 mai 2015

Jour suivant avant