Élection présidentielle française de 2012 : le Front national est pour le déremboursement de l'IVG

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Aliot.

11 février 2012. – C'est d'un « oui » laconique que Louis Aliot répond à Yves Calvi dans l'émission de France 2 Mots croisés, lorsqu'il lui demande si le Front national veut dérembourser l'interruption volontaire de grossesse. M. Aliot met en avant un usage « de confort » pour les cas non thérapeutiques. Avant de poursuivre que « tout est fait pour qu'elles le laissent, cet enfant. Tout est fait pour inciter à l'avortement et rien n'est fait pour préserver la vie ».

Daniel Cohn-Bendit présent sur le plateau, lui réponds que « c'est aux femmes de décider, pas à vous ».

Pour M. Aliot, il suffit d'aller dans un planning familial « et vous verrez la détresse des jeunes filles qui voudraient garder leurs enfants. Mais elles ne le peuvent pas ». Cela signifie un retour en partie sur la Loi Veil promulguée en 1975.

Sources


Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page
  • « France »
  • de Wikinews. Créer un article