Photographie/Techniques scientifiques/Radiographie

Un livre de Wikibooks.
Photographie | Techniques scientifiques
Aller à : Navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Le 31 décembre 2011, le Wikilivre de photographie a atteint 3 000 articles
plan du chapitre en cours

Techniques scientifiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Projet
Ébauche

des articles

En cours
Avancé
Terminé



Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 5 dernières mises à jour notables
  1. Sony DSC-RX100 (14 juin)
  2. Panasonic Lumix DMC-SZ7 (13 juin)
  3. Canon EF 40 mm f/2,8 Pancake (13 juin)
  4. Sony DT 18-135 mm f/3,5-5,6 SAM (13 juin)
  5. Edward Sheriff Curtis (11 juin)
navigation rapide


FabricantsPersonnalitésThèmes

BibliographieGlossaireModèles pour le livre




Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

En radiographie au vrai sens du terme, le rayonnement X impressionne directement une surface sensible argentique qui est ensuite développée. En radiophotographie le rayonnement arrive sur un écran fluorescent qui est ensuite photographié sur un film de petit format.


Évolutions récentes

Les techniques de radiographie numérique appartiennent aujourd'hui à deux grandes catégories :

Les techniques numériques de radiographie jouent aujourd'hui un rôle essentiel dans le domaine de la santé publique. Les systèmes modernes assurent l'acquisition des informations, leur transfert, leur stockage et leur disponibilité pour l'affichage sur les postes informatiques autorisés des hôpitaux.

Avant l'apparition de la radiographie numérique, une fois la prise de vue effectuée, il fallait traiter les films et les afficher sur un négatoscope. Aujourd'hui les délais dus au traitement sont supprimés. Plusieurs praticiens peuvent examiner les mêmes clichés sur des postes de travail différents et donner leur avis sans avoir à se déplacer pour consulter les radios. Dans les cas d'urgence, lorsque le transfert d'un patient d'un hôpital à un autre est nécessaire, les clichés radiographiques pris dans le premier hôpital arrivent dans le second alors que le patient est encore dans l'hélicoptère, ce qui permet de prendre par avance les dispositions utiles en toute connaissance de cause.

Sur le plan technique, les avantages sont également considérables. Lorsque l'on avait auparavant une radiographie trop dense et impossible à lire, il fallait refaire le cliché, exposer à nouveau le patient à une dose de radiations et perdre beaucoup de temps. Aujourd'hui un traitement informatique permet généralement d'améliorer suffisamment les images pour les rendre directement utilisables.

Il est par ailleurs plus facile transporter et de classer les images informatiques que les radiographies sur film et de plus on peut multiplier facilement les exemplaires en les gravant sur des cédéroms, de sorte que chaque médecin disposant d'un ordinateur peut les examiner, les imprimer ou encore les montrer à ses patients. Il est également facile de visualiser à la suite les uns des autres des clichés pris à différents moments, par exemple pour suivre l'évolution d'une pathologie ou le processus de consolidation d'une fracture. On peut aussi très facilement associer des notes ou des commentaires aux images.

Application au diagnostic dentaire

Des caméras numériques à haute résolution remplacent aujourd'hui les techniques radiographiques traditionnelles. Les images finement détaillées qu'elles fournissent en font d'excellents outils de diagnostic et d'enseignement. En permettant d'accéder à tous les recoins d'une bouche, elles facilitent en outre le dialogue avec les patients, mais aussi avec les mécaniciens-dentistes qui fabriquent les couronnes, les bridges et les prothèses.

Techniques scientifiques
© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html