Photographie/Personnalités/B/Louis Désiré Blanquart-Evrard

Un livre de Wikilivres.
Photographie | Personnalités | B(Redirigé depuis Louis Désiré Blanquart-Evrard)
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 24/11/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer



Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Louis Désiré Blanquart-Evrard en 1869

Louis Désiré Blanquart-Evrard était un chimiste, imprimeur et photographe français (Lille, 1802 - Lille, 1872.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il fut l'assistant de Frédéric Kuhlmann à la chaire municipale de chimie, rue du Lombard à Lille) à partir de 1826. Il étudia le procédé de la calotypie inventé par William Henry Fox Talbot et fit huit communications à l'Académie des sciences sur ce procédé à partir de 1847. C'est en 1850 qu'il inventa le procédé d'impression à l'albumine.

En 1851, il créa à Loos, près de Lille, avec Hippolyte Fockedey, l'Imprimerie photographique. Dans les années 1850, il publia le travail de nombreux artistes tels que Hippolyte Bayard, Charles Marville et Henri Le Secq.

En 1853, il contribua à fonder le musée industriel, rue du Lombard à Lille, puis en 1854 l'École des arts industriels et des mines (École centrale de Lille).

Impressions photographiques[modifier | modifier le wikicode]

Blanquart-Evrard a contribué à la vulgarisation de la photographie en créant « l'imprimerie photographique », un procédé permettant la multiplication des épreuves photographiques. Dans un contexte où la photographie tentait de gagner ses lettres de noblesse face à la peinture, il allait favoriser la diffusion de masse des images en leur ôtant ce que Walter Benjamin appelait « l'aura » de l'œuvre unique.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • GAUTRAND, Jean-Claude et BUISINE, Alain .- Blanquart-Évrard .- Douchy-les-Mines, Centre régional de la photographie du Nord-Pas-de-Calais, 1999, 177 p. (ISBN 2-904538-62-3)
  • JAMMES, Isabelle .- Blanquart-Évrard et les origines de l'édition photographique française : catalogue raisonné des albums photographiques édités, 1851-1855 .- Paris, École pratique des hautes études, mémoire, janvier 1980, 325 p.
  • Albums photographiques édités par Blanquart-Évrard .- Chalon-sur-Saône, Musée Nicéphore Niepce, 1978