Photographie/Fabricants/Optique et Précision de Levallois

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 8/08/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 321 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

  • marques, modèles, etc. par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




  • Catégorie et sous-catégories photo Catégorie:Photographie




Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




La société Optique et Précision de Levallois (OPL) a vendu des appareils photographiques sous la marque Foca.

Pierre Selme est entré dans cette société en 1944.

Photos en réserve[modifier | modifier le wikicode]

Appareils reflex 24x36[modifier | modifier le wikicode]

OPL Focaflex (1958)[modifier | modifier le wikicode]

Focaflex, 1er modèle
Caractéristiques :

Type d'appareil : appareil reflex 24x36 •  Format de film : 135 •  Objectif : Oplar-Color 1/2,8 50 mm à 4 lentilles traitées anti-reflet •  Monture des objectifs : fixe; monture avant 42 mm à emboîtement •  Diaphragme : à iris, 7 crans équidistants (2,8 - 4 - 5,6 - 8 - 11 - 16 - 22). La bague des diaphragmes est conjuguée à celle des vitesses •  Présélection du diaphragme : oui (visée à pleine ouverture) •  Viseur : système reflex spécial comportant deux miroirs, l'un, escamotable à 45°, semi-réfléchissant et tourné vers le bas, l'autre, concave, en bas de la chambre et tourné vers le haut, et un petit prisme en toit entièrement logé sous le capot plat de l'appareil. Deux caches occultent, l'un, le film pendant la visée (volet basculant), l'autre, le viseur pendant la prise de vues (obturateur à deux pales). L'examen de l'image se fait sans verre dépoli ni lentille de Fresnel. L'image est réelle ("aérienne"), localisée au voisinage immédiat du miroir concave. Celui-ci est constitué d'une lentille plan convexe argentée et comporte une fenêtre centrale rectangulaire légèrement désaxée formant télémètre à coïncidence de lignes (stigmomètre). L'absence de dépoli compense la perte de luminosité due à l'emploi d'un miroir semi-réfléchissant. Cette solution est facilitée (probablement) par la distance qui sépare l'image du système oculaire, bien plus grande que dans la formule conventionnelle. Le retour du miroir n'étant pas automatique, la visée n'est possible que si l'obturateur est armé •  Informations dans le viseur : aucune (mis à part le stigmomètre) •  Mise au point : de 1 m à l'infini par rotation de la lentille frontale •  Obturateur : central Atos à 5 pales, 9 vitesses de 1 s à 1/250e s (1, 1/2, 1/4, 1/8, 1/15, 1/30, 1/60, 1/125, 1/250) et pose B. La bague des vitesses est à crans équidistants et est conjuguée à la bague des diaphragmes •  Retardateur : oui •  Prise de flash : coaxiale, griffe porte-accessoires sans contact électrique •  Synchro flash : M et X •  Flash intégré : non •  Déclencheur : large bouton encastré sur le dessus du boîtier avec filetage pour déclencheur souple. Le déclenchement est instantané •  Contrôle de l'exposition : manuel, facilité par une échelle d'indices de lumination entre les bagues de diaphragme et de vitesse •  Avance du film : levier d'armement encastré et fenêtre de contrôle de défilement du film •  Compteur de vues : dégressif, avec système de blocage en bout de film •  Expositions multiples : blocage du déclencheur après chaque vue, débrayable par bouton encastré sous le boîtier •  Touche de profondeur de champ : non •  Dimensions : 140 x 87 x 75 mm (objectif compris) •  Poids (boîtier seul, sans pile) : 690 g (objectif compris) •  Accessoires : sac tout prêt en cuir armé (345 g, 37,33 FF en 1960); bonnettes correctrices d'oculaire; filtres, bonnettes d'approche, pare-soleil •  Prix : 605,60 FF en 1960 (prix conseillé par le fabricant). •  Remarques : châssis en alliage d'aluminium moulé sous pression. Double capot supérieur étanche en laiton chromé. Cet appareil, présenté en 1958, a été produit à 11500 exemplaires de 1959 à 1962. Quelques modifications sont intervenues en 1961: le télémètre rectangulaire a été remplacé par un télémètre circulaire à prismes croisés; l'accès au miroir inférieur a été simplifié pour faciliter son nettoyage.

OPL Focaflex automatique (1960)[modifier | modifier le wikicode]

Caractéristiques :

Type d'appareil : appareil reflex 24x36 •  Format de film : 135 •  Objectif : Oplar-Color 1/2,8 50 mm à 4 lentilles traitées anti-reflet •  Monture des objectifs : fixe; monture avant 42 mm à emboîtement •  Diaphragme : à iris, 7 crans équidistants de 1/2,8 à 1/22 •  Présélection du diaphragme : oui (visée à pleine ouverture) •  Viseur : système reflex identique à celui du premier modèle. Le stigmomètre est circulaire à prismes croisés •  Informations dans le viseur : aiguille sur une échelle de diaphragme; stigmomètre •  Mise au point : de 1 m à l'infini par rotation de la lentille frontale •  Obturateur : central Atos à 5 pales, 9 crans équidistants de 1 s à 1/250e s et pose B •  Retardateur : oui •  Prise de flash : coaxiale, griffe porte-accessoires sans contact électrique •  Synchro flash : M et X •  Flash intégré : non •  Déclencheur : large bouton encastré sur le dessus du boîtier avec filetage pour déclencheur souple; déclenchement instantané •  Contrôle de l'exposition : posemètre à cellule au sélénium (58 mm x 14 mm) protégée par un volet rabattable. Système de pose automatique à priorité vitesse, fonctionnant sans pile: une bague crantée du bloc optique sert à définir la sensibilité de l'émulsion; le diaphragme s'ajuste mécaniquement par pression sur une touche, à main gauche, et sa valeur s'affiche dans le viseur. La touche doit être maintenue appuyée au moment de déclencher. Le réglage peut aussi se faire manuellement par rotation de la bague des diaphragmes •  Avance du film : levier d'armement encastré •  Compteur de vues : dégressif, avec système de blocage en bout de film •  Expositions multiples : blocage du déclencheur après chaque vue, débrayable par bouton encastré sous le boîtier •  Touche de profondeur de champ : non •  Dimensions : 140 x 87 x 75 mm (objectif compris) •  Poids (boîtier seul, sans pile) : 785 g (objectif compris) •  Accessoires : sac tout prêt en cuir armé (345 g); bonnettes correctrices d'oculaire; filtres, bonnettes d'approche, pare-soleil •  Prix : 1001,00 FF en 1964 (prix conseillé par le fabricant). •  Remarques : châssis en alliage d'aluminium moulé sous pression. Capot supérieur doublé d'une paroi en laiton chromé. Cet appareil a été produit à 5100 exemplaires de 1960 à 1964. A partir de 1962, le stigmomètre est entouré d'un anneau de microprismes.

OPL Focaflex II (1962)[modifier | modifier le wikicode]

Caractéristiques :

Type d'appareil : appareil reflex 24x36 •  Format de film : 135 •  Objectif : interchangeables (Rétroplex 35 mm 1/4 à sept ou huit lentilles, de 25 cm à l'infini; Neoplex 50 mm 1/2,8 à trois lentilles, de 50 cm à l'infini; Téléoplex 90 mm 1/4 à quatre lentilles, de 1,20 m à l'infini; Supertéléoplex 150 mm 1/4 à quatre lentilles, avec pare-soleil rétractable) •  Monture des objectifs : spécifique, à baïonnette; monture avant 42 mm à emboîtement •  Diaphragme : à iris. Bague crantée conjuguée à celle des vitesses •  Présélection du diaphragme : oui (visée à pleine ouverture) •  Viseur : système reflex identique à celui du premier modèle. Stigmomètre circulaire à prismes croisés entouré d'un anneau de microprismes •  Informations dans le viseur : stigmomètre et microprismes •  Mise au point : par déplacement de l'ensemble du système optique •  Obturateur : central Prontor Reflex à 5 pales, intégré au boîtier; 9 vitesses de 1 s au 1/300e s et pose B. La bague des vitesses est crantée et conjuguée à la bague des diaphragmes •  Retardateur : oui •  Prise de flash : coaxiale, griffe porte-accessoires sans contact électrique •  Synchro flash : M, X et V •  Flash intégré : non •  Déclencheur : large bouton encastré sur le dessus du boîtier avec filetage pour déclencheur souple; déclenchement instantané •  Contrôle de l'exposition : manuel, facilité par une échelle d'indices de lumination entre les bagues des vitesses et des diaphragmes •  Avance du film : levier d'armement encastré •  Compteur de vues : dégressif, avec système de blocage en bout de film •  Expositions multiples : blocage du déclencheur après chaque vue, débrayable par bouton encastré sous le boîtier •  Touche de profondeur de champ : non •  Dimensions : 140 x 85 x 35 mm sans objectif (140 x 85 x 82 mm avec objectif 50 mm) •  Poids (boîtier seul, sans pile) : 680 g (820 g avec objectif 50 mm) •  Accessoires : sac tout prêt en cuir armé (345 g); bonnettes correctrices d'oculaire; filtres, bonnettes d'approche, pare-soleil •  Prix : boîtier seul 713,00 FF en 1964 (902,50 FF avec objectif 50 mm, prix conseillés par le fabricant). •  Remarques : châssis en alliage d'aluminium moulé sous pression. Capot supérieur doublé d'une paroi en laiton chromé. Cet appareil a été produit à 2500 exemplaires de 1962 à 1964. Le Rétroplex et le Téléoplex coûtaient respectivement 478,50 FF et 399,00 FF en 1964 (prix conseillés par le fabricant)

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

Multiplicateurs de focale[modifier | modifier le wikicode]


  • Tripleurs de focale pour les mêmes marques, en 24 x 36.

Accessoires[modifier | modifier le wikicode]

  • bagues-allonge, vendues par jeu de 3 (1977), disponibles dans les montures de la plupart des grandes marques.
  • Dupli-zoom (1977) : duplicateur de diapositives adaptable à tous les boîtiers grâce à sa monture T, il permet d'atteindre des rapports d'agrandissement allant de 1 à 2,5, prix environ 320 F en 1978.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • PONT, Patrice-Hervé .- Focaflex, bien beau, bien compliqué. In : Chasseur d'Images n° 284, juin 2006, pp. 176-177.
  • PRINCELLE, Jean-Loup et AUZELLOUX, Daniel .- Focagraphie .- Ondreville, Le Rêve Edition, 2006.
  • Foca HR-7 : sept lentilles pour mieux doubler. In : Chasseur d'Images, n° 22, 1er juillet – 30 août 1980, p. 53.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

  • marques, modèles, etc. par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




  • Catégorie et sous-catégories photo Catégorie:Photographie