Photographie/Fabricants/Kyocera

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 2/03/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 184 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

  • marques, modèles, etc. par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




  • Catégorie et sous-catégories photo Catégorie:Photographie




Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Frédéric Boissonnas (10 février)
  2. Ariel Varges (8 février)
  3. Andreas Gursky (9 janvier)
  4. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  5. Cosina CS-3 (7 janvier)
  6. Cosina CS-2 (7 janvier)
  7. Cosina CS-1 (7 janvier)
  8. Cosina CT-1 (7 janvier)
  9. Vivitar XV-3 (7 janvier)
  10. Vivitar XV-2 (7 janvier)
navigation rapide


FabricantsPersonnalitésThèmes

Éditeurs de cartes postalesFormulaires

BibliographieGlossaireModèles pour le livre




Historique[modifier | modifier le wikicode]

La société Kyocera, à l'origine un fabricant de céramiques techniques, a été fondée en 1959 sous le nom de Kyoto Ceramic Co. Ltd. et rebaptisée Kyocera en 1982. Elle entreprit la production d'appareils photographiques en octobre 1983 lorsqu'elle fit l'acquisition de la société Yashica.

Au départ, elle continua à produire les appareils existants sous les marques Yashica et Contax, comme par exemple les Yashica FX-3 et Contax 159 MM. L'appareil à mise au point manuelle FX-103 Program, lancé en 1985, s'est inscrit dans la tradition des appareils reflex Yashica et Contax, il restait compatible avec les flashes et les autres accessoires de la marque. Les deux séries d'appareils ont continué à utiliser la baïonnette C/Y, ce qui rendait possible l'usage de tous les objectifs, aussi bien les moins chers que ceux de la prestigieuse série Contax Zeiss T*, sur tous les appareils.

Lorsqu'apparut le Minolta 7000, premier appareil reflex autofocus à être mis sur le marché et qui fut un grand succès, les autres marques ont dû s'efforcer de rattraper leur retard. Kyocera décida de repositionner tous ses appareils à mise au point manuelle comme une « entrée de gamme », de concevoir son propre système de reflex autofocus 35 mm et de lancer une nouvelle série d'objectifs pour soutenir la compétition avec les appareils révolutionnaires Minolta Maxxum/Dynax.

En décembre 1986, Kyocera lança son nouveau système d'appareils reflex et d'objectifs, portant tous sauf un la marque Yashica pour le marché international. Malheureusement ce système arriva en retard par rapport aux autres marques, qui par ailleurs pouvaient offrir une gamme optique beaucoup plus large. La série des Samurai, des reflex compacts à l'aspect de caméscopes et pouvant être utilisés d'une seule main, eut un peu plus de succès. Le Samurai Z était même produit dans une version pour gauchers, le Samurai Z-L.

Par la suite, l'excellente série des objectifs Contax Carl Zeiss T* ne fut plus seulement une option, dans la mesure où aucun nouvel objectif Yashica ne fut lancé avec la nouvelle monture. Kyocera encouragea les propriétaires d'appareils reflex à mise au point manuelle à migrer vers l'autofocus, en leur proposant un adaptateur 1,6x qui leur permettait d'utiliser leurs anciennes gammes d'objectifs à mise au point manuelle sur les nouveaux boîtiers, mais le succès ne fut pas au rendez-vous. Les appareils reflex Yashica ont encore été déclinés dans des séries économiques jusqu'en 1994, date à laquelle l'ensemble de la gamme autofocus fut abandonnée, après dit-on de lourdes pertes.

Kyocera lança également un certain nombre d'appareils compacts autofocus qui connurent un succès non négligeable sur le marché, avec pour point culminant le Yashica T-4 fabriqué en 1992. Cet appareil était équipé d'un objectif de haute qualité de 35 mm f/3,5 Carl Zeiss T* et son traitement anti ruissellement en fit un appareil apprécié des voyageurs. Les dernières séries d'appareils reflex furent assemblés en Chine ou à Hong Kong pour réduire les coûts, la dernière série des 107/108/109MP ne connut pas le succès, mais le vieux Yashica FX-3, dans sa version Super 2000, continua de bien se vendre jusqu'à l'arrêt définitif de sa fabrication en 2002.

Kyocera a continué de fabriquer des appareils argentiques compacts sous son propre nom et sous le nom de Yashica, ainsi que des appareils haut de gamme à télémètre et des reflex. Ces fabrications comprennent les Contax G et G2, ainsi que la série des reflex Contax-N. La société a aussi pénétré le marché des appareils numériques en 1997 avec des appareil signés Kyocera, Yashica et Contax. Un appareil de moyen format accompagné d'une gamme d'objectifs interchangeables dédiés, le Contax 645 AF, vit le jour en 1999.

En 2005, Kyocera a cédé son département photo à Cosina et annoncé la cessation de toutes les fabrications d'appareils Yashica, Kyocera et Contax.

Appareils pour films 35 mm[modifier | modifier le wikicode]

Appareils reflex à mise au point manuelle[modifier | modifier le wikicode]

Ces apparreils sont déjà répertoriés chez Yashica.

Appareils reflex autofocus[modifier | modifier le wikicode]

Ces appareils possèdent la monture AF Kyocera/Yashica :

Les Contax[modifier | modifier le wikicode]

Contax est le nom d'une fameuse gamme d'appareils fabriqués à partir de 1932 par Zeiss Ikon ; ce nom fut utilisé par la suite pour une gamme d'appareils reflex innovants fabriqués à partir de 1947 par la branche est-allemande de Zeiss.

En 1973 le nom de Contax fut cédé sous licence au fabricant japonais Yashica en 1973 pour lancer une gamme d'appareils reflex 35 mm de prestige et d'objectifs en coopération avec la marque allemande. À cette époque Yashica était un géant industriel avec une expérience considérable dans le domaine des appareils photographiques électroniques, et la société envisageait une expansion de ses ventes sur le marché hautement concurrentiel des reflex 35 mm. Sous le nom de « Top Secret Project 130 » commença une collaboration avec Carl Zeiss pour lancer une nouvelle gamme reflex professionnelle à commande électronique portant la marque Contax. C'est le groupe Porsche qui fut chargé de l'étude ergonomique et esthétique des nouveaux appareils. Le Contax RTS et ses objectifs Carl Zeiss T* firent leur apparition à la Photokina en 1974 et rencontrèrent un succès immédiat.

Jusqu'en 1984, les appareils Contax furent fabriqués au Japon et munis d'objectifs de très haute qualité Carl Zeiss provenant du Japon ou d'Allemagne. Ces appareils étaient très en avance au niveau de l'électronique et ils utilisaient indifféremment les objectifs interchangeables Carl Zeiss T* ou ceux, moins onéreux, fabriqués par Yashica.

Les appareils Contax ont été fabriqués par Yashica jusqu'au rachat de la société par Kyocera en 1983.

Appareils reflex demi format (17 x 24 mm) autofocus[modifier | modifier le wikicode]


Appareils compacts autofocus[modifier | modifier le wikicode]

  • Yashica T3
  • Yashica T3 Super
  • Yashica T4
  • Yashica T4 Super
  • Yashica T4 Zoom
  • Yashica T5
  • Yashica Microtec Zoom 70

Appareil moyen format 4,5 x 6[modifier | modifier le wikicode]

  • Contax 645 AF

Appareils au format APS[modifier | modifier le wikicode]

  • Yashica Samurai 4000iX (zoom 4x et forme caméscope)
  • Yashica Profile 4000iX 30-120mm Zoom (forme caméscope)
  • Yashica Acclaim 100
  • Yashica Acclaim 200
  • Yashica Kyocera Socius

Appareils numériques[modifier | modifier le wikicode]

Flashes électroniques[modifier | modifier le wikicode]



Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

  • marques, modèles, etc. par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




  • Catégorie et sous-catégories photo Catégorie:Photographie