Résultats 1 - 10 sur un total 2559 pour  Wikisource / ouïr / Wikisource    (1821697 articles)

Anciens Poètes français - Guillaume de Saluste, seigneur du Bartas Imprimer cet article

les rendit à leurs saintes montagnes, les replongea en leurs saintes fontaines, et ne leur fit ouïr que de pures et divines chansons. Par malheur, les vers ne répondent pas tout-à-fait à l'intention. Les stances de son Uranie manquent tout d'abord à la loi de l'entrelacement des rimes

wikisource.org | 2010/7/26 15:04:57

De l’Universalité de la langue française Imprimer cet article

Pourquoi mérite-t-elle cette prérogative ? Est-il à présumer qu’elle la conserve ? ______________ U ne telle question, proposée sur la langue latine, aurait flatté l’orgueil des Romains, et leur histoire l’eût consacrée comme une de ses belles époques : jamais, en effet

wikisource.org | 2016/3/26 4:41:32

La Poésie homérique et l’ancienne poésie française Imprimer cet article

Traduire un chant d'Homère en langage français du XIIIe siècle est un essai qui réclame toutes sortes de justifications et d'explications. Un pareil travail ne peut se présenter sans un passeport, et je conviens tout le premier que si, en tournant les feuillets de cette Revue , on rencontrait

wikisource.org | 2010/10/18 16:22:40

Chefs d’œuvre lyriques (Malherbe)/Notice Imprimer cet article

C omme Ronsard au seizième siècle, Malherbe sera aux dix-septième et au dix-huitième siècles, le chef de chœurs de notre poésie. On peut contester la grandeur propre de son œuvre, mais non pas celle de son influence. S’il n’a pas créé un nouveau lyrisme, il a imposé une discipline

wikisource.org | 2019/2/18 15:17:24

Petit Traité de versification française (Quicherat) Imprimer cet article

AUTORISATION UNIVERSITAIRE &th’ de la lettre adre~ee à M. L. QutCMERAT, par M. le Ministre de l’Instruction pHMtgMe. Paris, )e2aou)d839. Monsieur, Vous avez présenté au suffrage universitaire un Petit Traité de ~e ;’st~cait0 !t /e ? !peMe. Cet ouvrage a été examiné en séanc

wikisource.org | 2016/1/22 3:35:10

Dictionnaire classique de la langue française Rivarol/Discours Imprimer cet article

Le temps semble venu de dire le monde français , comme autrefois le monde romain ; et la philosophie, lasse de voir les hommes toujours divisés par les intérêts divers de la politique, se réjouit maintenant de les voir, d’un bout de la terre à l’autre, se former en république sous

wikisource.org | 2016/2/28 19:13:08