-

Résultats 1 - 10 sur un total 5648 pour  Wikisource / Xiongnu chinoise / Wikisource    (1821697 articles)

Shiji/I Imprimer cet article

Cette page est consacrée à la traduction en français de zh:史記 . Si vous souhaitez participer à la traduction, il vous suffit d’éditer cette page. Merci de corriger les erreurs que vous pourrez y trouver. Sima Qian Shiji Chapitre I Annales des origines I Les cinq empereurs

wikisource.org | 2019/9/10 18:24:45

Mémoires historiques/02 Imprimer cet article

C’était au temps de l’empereur Yao  ; [ ( 105 ) les eaux énormes s’élevèrent jusqu’au ciel ; l’immense nappe entoura les montagnes et submergea les collines. A cause de cela, le peuple de la plaine fut dans l’affliction.] Yao demanda quelqu’un qui pût réprimer les eaux

wikisource.org | 2016/1/18 21:28:53

L’Homme et la Terre/II/11 Imprimer cet article

D030-Loupe_trouv%C3%A9e_dans_les_ruines_de_Lu-Lan_-liv2-ch11

Les plus anciens noms de princes — tels Fu-Chi et Chin-Nung, seuls vestiges que la tradition livre de l’existence de leurs peuples, — nous ramènent à environ trente siècles avant notre ère, mais la liste acceptée par tous les historiens ne débute qu’un millier d’années plus

La Corée, indépendante, russe, ou japonaise/Texte entier Imprimer cet article

La crise qui a récemment éclaté en Extrême-Orient rappelle l’attention sur elle. Cette crise pose, en effet, une fois de plus, devant les Puissances, le problème du sort futur de la Chine. Or, pour des raisons que ce livre est destiné à développer, la Corée est fatalement condamné

wikisource.org | 2015/10/10 14:31:05

La Chine et l’Orient romain Imprimer cet article

accompagné à son retour par une mission chargée d’offrir de la part du roi des dons à la cour chinoise . Ces dons consistaient en œufs d’oiseau (d’autruche probablement) et en prestidigitateurs du Likan (Rekem et Pitra). A propos de ces derniers, on trouve dans l’histoire de la

wikisource.org | 2015/11/21 8:32:33

Mémoires historiques/06 Imprimer cet article

p.100 Ts’in Che - hoang - ti était le fils du roi Tchoang - siang . Lorsque le roi Tchoang - siang était un prince envoyé en otage dans (le pays de) Tchao , il vit la concubine de Lu Pou - wei ( 101 ) ; elle lui plut et il l’épousa ; elle enfanta Che - hoang . La quarante-huitièm

wikisource.org | 2016/1/18 21:29:58

Mémoires historiques/28 Imprimer cet article

p.413 Les empereurs et les rois qui, depuis l’antiquité, ont reçu le décret, comment se fait-il qu’ils n’aient pas p.414 accompli les sacrifices fong et chan ( 102 ) ? C’est que les uns n’avaient pas la vertu requise pour accomplir ces cérémonies ( 103 ) ; d’autres n’avaient

wikisource.org | 2016/1/18 21:36:19

Mémoires historiques/30 Imprimer cet article

p.538 Lorsque les Han arrivèrent au pouvoir, ils héritèrent p.539 de la ruine des Ts’in  ( 102 ). Les hommes dans la force de l’âge servaient dans les rangs de l’armée ; les vieillards et les enfants étaient occupés au transport des grains et des vivres ( 103 ). Les travaux

wikisource.org | 2016/1/18 21:37:04

Mémoires historiques/Introduction/Chapitre 2 - Empereur Ou/Politique extérieure Imprimer cet article

Entre tous les peuples que les premiers souverains de la dynastie des Han occidentaux eurent à combattre, les Hiong-nou se montrèrent le plus redoutable. Ils furent vraiment leurs ennemis héréditaires. Leurs attaques incessantes attirèrent sur eux l’attention des historiens et c’est

wikisource.org | 2016/1/18 21:53:17

Mémoires historiques/05 Imprimer cet article

L’ancêtre des Ts’in est un descendant de l’empereur Tchoan - hiu ( 102 ) ; la petite fille (de Tchoan - hiu ) s’appelait Niu - sieou ( 103 ). Comme Niu - sieou tissait, un oiseau de p.2 couleur sombre laissa tomber un œuf ; Niu - sieou l’avala et enfanta un fils, Ta - ye

wikisource.org | 2016/1/18 21:29:34