-

Résultats 1 - 10 sur un total 295 pour  Wikisource / Todd Kane / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/286 Imprimer cet article

19 septembre. — Je me lève aux premières lueurs du jour, afin de donner encore un coup d’œil aux chutes de Kakabakka, qui, à mes yeux, surpassent en grandeur celles du Niagara. Je rejoins alors les canots en grande hâte, et nous nous lançons, pendant quarante milles, sur le courant

wikisource.org | 2019/6/5 12:42:29

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/285 Imprimer cet article

Leurs peaux, comme celles des lapins du Canada, sont bien inférieures à celles d’Europe. Le seul emploi qu’on en fasse est dans la confection des habits de peaux ; on coupe les peaux en lanières, puis on les tresse ensemble, de manière à conserver le poil en dehors, des deux côté

wikisource.org | 2019/6/5 12:41:34

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/77 Imprimer cet article

Je fis un dessin d’après Us-koos-koosich ou le jeune gazon , un brave de la tribu cree. Il était très-fier de montrer ses blessures et fut mécontent de mon travail, parce que je n’avais pas indiqué toutes ses cicatrices, quel que fût leur emplacement. Son frère cadet avait ét

wikisource.org | 2019/6/8 14:18:37

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/78 Imprimer cet article

Nous fûmes accompagnés par une troupe de chasseurs qui se rendaient à un piège à bisons placé à six milles de distance. On ne peut établir ces pièges que dans le voisinage des forêts, parce qu’ils sont faits de bûches grossièrement entassées, hautes de cinq pieds, sur un terrain

wikisource.org | 2019/6/8 14:18:39

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/79 Imprimer cet article

Le troupeau entré dans l’enceinte, on ferme de suite la porte avec des pieux ; les bisons courent en rond les uns après les autres, essayant rarement de sortir, ce qui ne serait cependant pas difficile ; si un d’entre eux y songeait, tous les autres pourraient s’échapper. À ce moment

wikisource.org | 2019/4/8 20:27:56

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/104 Imprimer cet article

23 novembre. — Campement à trois milles au-dessous des chutes. Pendant la nuit, des Indiens qui rôdent aux environs nous enlèvent des vêtements, ce qui nous contrarie vivement, vu l’état mesquin de notre garde-robe. 24 novembre. — Atteint le grand Rapide, qu’il fallait faire passer

wikisource.org | 2019/5/23 23:07:30

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/48 Imprimer cet article

Je m’adressai au chef Waw-gas-kontz « le petit Rat, » pour faire son portrait ; mais il refusa, dans la crainte qu’il lui arrivât quelque chose ; cependant lorsque Jacaway « le Grand Parleur » eut laissé faire le sien, Waw-gas-kontz sembla honteux et me tourmenta, pour poser

wikisource.org | 2019/6/6 18:40:54

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/49 Imprimer cet article

8 juin. — Nous continuons notre marche en descendant la rivière Winnipeg, coupée par de nombreux rapides et des chutes superbes ; c’est certainement la plus jolie rivière que nous ayons encore vue. Notre pilote prend un brochet qui, en apparence, avait deux queues, une à chaque bout

wikisource.org | 2019/6/6 18:42:48

Page:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu/50 Imprimer cet article

9 juin. — Nous passons la chute de Jacques, ainsi nommée d’un homme qui, mis au défi par un de ses compagnons, de lancer son canot sur une chute de quinze à vingt pieds, partit sans hésiter avec sa frêle enbarcation ; comme il doublait une petite île, il sauta, tandis que son compagnon

wikisource.org | 2019/6/6 18:44:37

Livre:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu Imprimer cet article

Livre:Paul Kane - Les Indiens de la baie d'Hudson.djvu La bibliotheque libre. Sauter a la navigation Sauter a la recherche Titre Les Indiens de la baie d’Hudson Sous-titre Promenades d'un artiste parmi les Indiens de l'Amérique du Nord Auteur Paul Kane Traducteur Édouard

wikisource.org | 2019/11/12 2:24:33