Résultats 1 - 10 sur un total 25 pour  Wikipedia / Tisha Beav / Wikipedia    (2014721 articles)

Tisha Beav Imprimer cet article

PikiWiki_Israel_3434_9_av_kotel

observé le lendemain. La tradition juive rappelle que le 9 Av est suivi, six jours plus tard, par Tou Beav qui était l’un des jours les plus joyeux de l'année juive à l’époque des Temples de Jérusalem. Elle enseigne aussi que le 9 Av deviendra un jour de fête après la venue du

Les trois semaines Imprimer cet article

Jeremiah_lamenting

Elles sont marquées par des manifestations croissantes d'affliction, commençant avec l'abstention d'activités plaisantes, dont la tenue de mariages, et culminant avec la restriction de viande et de vin (en-dehors du chabbat ). Elles comportent aussi quelques particularités liturgiques.

Lag Ba'omer Imprimer cet article

Kids_playing_with_fire_in_Lag_Ba%27omer

D’origine obscure, la fête est mentionnée pour la première fois dans la littérature rabbinique médiévale qui la rattache à Rabbi Akiva . Une tradition l’associe fortement à Rabbi Shimon bar Yohaï , légendaire auteur du Zohar , tandis que le sionisme y célèbre la vaillance de

Ælia Capitolina Imprimer cet article

CardoAeliae

En pratique, Aelia tout court est plus employé que le nom officiel « et ceci durant plusieurs siècles, jusqu'à la période islamique [ 1 ] . » En 638 , après la conquête musulmane 'Umar conserve ce nom sous la forme «  Iliya  » ( إلياء ), mais remplace la référence

Kinot Imprimer cet article

TishaBeav

Les kinot ( hébreu  : קינות qinot « complaintes » ou « lamentations » ; singulier kina ) sont des pièces liturgiques juives de lamentation, prenant parfois une forme élégiaque . Elles sont pour la plupart rédigées en hébreu . Elles se rencontrent déjà dans la Bible

Shabbat Hazon Imprimer cet article

Buchbinder-Rabbi_Praying

Le chabbat devant donner lieu à tous les plaisirs permissibles tandis que le 9 av devrait être observé par toutes les marques de deuil concevables, la question d’un chabbat coïncidant avec ou précédant le 9 av fait l’objet d’une discussion dans le Talmud : une tradition orale

Les neuf jours Imprimer cet article

Francesco_Hayez_017

Comme les deux Temples de Jérusalem ont, selon la tradition, été détruits au neuvième jour de ce mois , un strict niveau de deuil est observé, en particulier chez les juifs ashkénazes [ 1 ] . Outre les interdictions en vigueur depuis le 17 tammouz , viande et vin sont définitivement

Èli Tsion Ve-Areiha Imprimer cet article

JerusalemWailingWall

Inspirée du Livre des Lamentations , cette pièce liturgique juive est construite en acrostiche , égrenant au fil de l’ alphabet hébreu les calamités qui s’abattent sur les Judéens lors de la destruction des Temples de Jérusalem et de la ville [ 1 ] . Elle suit dans sa structure

Mont du Temple Imprimer cet article

Jerusalem-2013(2)-Aerial-Temple_Mount-(south_exposure)

Le mont du Temple (en hébreu הר הבית, transl . har ha Bayit ) est le lieu le plus sacré du judaïsme . C'est le site sur lequel se trouvait le Temple de Jérusalem , détruit en 70 par l'empereur Titus . La partie occidentale des murs monumentaux, bâtis par Hérode pour agrandir

Va'et'hanan Imprimer cet article

Dead_Sea_from_Mt_Nebo

La lecture de la parasha à la synagogue le sabbath est traditionnellement divisée en sept sections, pour lesquelles un membre différent de la congrégation est appelé à lire. La première lecture, le rishon , échoit traditionnellement à un cohen , la seconde, appelée sheni , à un