-

Résultats 1 - 10 sur un total 52 pour  Wikipedia / Taanit Esther / Wikipedia    (2010094 articles)

Taanit Esther Imprimer cet article

Le jeûne d’ Esther (en hébreu  : תענית אסתר ( Ta’anit Esther )) est un jeûne mineur du judaïsme , observé de l’aube au crépuscule du 13 Adar , à la veille de la fête de Pourim , en commémoration du jeûne de trois jours prescrit par la reine Esther aux Juifs de

wikipedia.org | 2019/8/13 21:29:46

Taanit Imprimer cet article

Maurycy_Gottlieb_-_Jews_in_the_Synagogue_1878

Un ta'anit ( hébreu  : תענית « mortification ») désigne une période de privation de nourriture et de boissons à titre volontaire, privé ou public, dans un but de repentir , de deuil ou d'abstinence. Il joue également un rôle important chez les mystiques juifs . Outre le

Talmud Imprimer cet article

KaufmannManuscript

Le Talmud ( hébreu  :  תַּלְמוּד talmoud , « étude ») est l’un des textes fondamentaux du judaïsme rabbinique et la base de sa Halakha (« Loi »). Rédigé dans un mélange d' hébreu et de judéo-araméen et composé de la Mishna et de la Guemara , il rassemble

Point de vue du judaïsme sur Jésus de Nazareth Imprimer cet article

Le point de vue du judaïsme sur Jésus de Nazareth repose sur un double postulat : d'une part la judéité de Jésus de Nazareth , d'autre part l'opposition fondamentale entre le judaïsme et le christianisme . L'un des principes de foi du judaïsme est en effet l'affirmation d'un Dieu

wikipedia.org | 2019/8/3 20:48:28

Lekh Lekha Imprimer cet article

PikiWiki_Israel_16920_Torah_Reading

Lekh Lekha comporte trois divisions « ouvertes » (équivalant grosso modo à des paragraphes, indiquées dans les codex par un saut de ligne et dans les éditions courantes par la lettre פ), lesquelles comprennent elles-mêmes des divisions « fermées » (indiquées dans les codex

Pourim Imprimer cet article

PikiWiki_Israel_2869_Netanya_1935_%D7%92%D7%9F_%D7%94%D7%99%D7%9C%D7%93%D7%99%D7%9D_%D7%A1%D7%95%D7%9C%D7%93

dans le calendrier grégorien ). Aux pratiques traditionnelles, consignées dans le Livre d’ Esther et ordonnancées par les Sages de la Mishna , se sont ajoutées diverses coutumes, notamment culinaires, avec les hamantaschen ou deblas   (en) , ainsi que des manifestations joyeuses et

Célébrations dans le judaïsme Imprimer cet article

Judaica

Les célébrations et commémorations juives ( hébreu  : חגי ישראל ומועדיו ’haggei Israël oumoadav , « les fêtes d’Israël et ses temps fixés ») occupent environ 150 jours dans l’année juive. Tandis que les haggim (hébreu : חגים « fêtes », « festivals

Sivan Imprimer cet article

Omer_Table

C'est un mois printanier de trente jours. Il est associé dans la tradition rabbinique au don de la Torah sur le mont Sinaï , certains affirmant qu’il a eu lieu le 6 e  jour, à la date de Chavouot , et d’autres le lendemain. Sommaire 1 Sivan dans les sources juives 1.1 Dans

Lag Ba'omer Imprimer cet article

Kids_playing_with_fire_in_Lag_Ba%27omer

D’origine obscure, la fête est mentionnée pour la première fois dans la littérature rabbinique médiévale qui la rattache à Rabbi Akiva . Une tradition l’associe fortement à Rabbi Shimon bar Yohaï , légendaire auteur du Zohar , tandis que le sionisme y célèbre la vaillance de

Tisha Beav Imprimer cet article

PikiWiki_Israel_3434_9_av_kotel

Le neuvième jour du mois d’ av ( hébreu  :  תשעה באב tish°a bè'av ) est la date correspondant selon la tradition rabbinique au «  jeûne du cinquième mois  » évoqué dans le Livre de Zacharie . C'est le plus strict des quatre jeûnes d'institution prophétique . Institu