Résultats 1 - 7 sur un total 7 pour  Wikipedia / Sionides / Wikipedia    (2014721 articles)

Sionides Imprimer cet article

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Les sionides ( hébreu  :  שירי ציון shirei Tsion , « chants de Sion ») sont des hymnes lyriques exprimant les languissements du peuple juif

wikipedia.org | 2017/4/8 4:29:27

Histoire des Juifs en terre d'Israël Imprimer cet article

1759_map_Holy_Land_and_12_Tribes

L' histoire des Juifs en terre d'Israël (hébreu : ארץ ישראל - Eretz Israel) se développe sur près de 3000 ans et témoigne, malgré la dispersion des Juifs , de l'importance particulière, pour eux, de la terre d'Israël. La terre d'Israël [ 1 ] , appelée terre sainte par

Juda Halevi Imprimer cet articleFrise de Juda Halevi

%D7%A8%D7%99%D7%94%D7%9C_%D7%A8%D7%90%D7%9C%D7%99

Judah Halevi perd très jeune ses parents. Il se rend à Lucerne pour étudier le Talmud et la grammaire hébraïque auprès du maître de l'Académie rabbinique de la ville, rabbi Isaac el-Fassi (dit le Rif), une sommité rabbinique de l'époque. Il rejoint Tolède pour y poursuivre des

Kinot Imprimer cet article

TishaBeav

Les kinot ( hébreu  : קינות qinot « complaintes » ou « lamentations » ; singulier kina ) sont des pièces liturgiques juives de lamentation, prenant parfois une forme élégiaque . Elles sont pour la plupart rédigées en hébreu . Elles se rencontrent déjà dans la Bible

Littérature rabbinique Imprimer cet article

Talmud_Babli_bokhylle

La littérature rabbinique comprend tout ce qui fut écrit par les rabbins du Moyen Âge à nos jours. Les Juifs distinguent traditionnellement la Sifrout ' Hazal (« littérature de nos Sages, de mémoire bénie »), couvrant la période d'élaboration de la Mishna à la clôture du

Chronologie du sionisme Imprimer cet article

Adolphe_Cr%C3%A9mieux_by_Lecomte_du_Nouy

Partisan du retour à Sion , Juda Halevi (auteur d' élégies , regroupées sous le nom de «  Sionides  » ou chiré Tsion [ 2 ] ) arrive à Alexandrie , puis au Caire où il meurt en 1141 avant d’avoir pu s’embarquer pour la Palestine . La légende le fait mourir aux portes de Jérusale

Samouil Marchak Imprimer cet article

1987_CPA_5886

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Samouil Marchak Timbre soviétique à l'effigie de Samouil Marchak, 1987 Biographie Naissance 22 octobre 1887 ou 23 octobre 1887 Voronej Décès 4 juillet