-

Résultats 1 - 10 sur un total 27 pour  Wikipedia / Patrologie Latine eveques / Wikipedia    (2001953 articles)

Grégoire de Nazianze Imprimer cet articleFrise de Grégoire de Nazianze

Sv_Gr_Bogoslov_Simonopetra_kr18v

Issu d'une famille chrétienne, Grégoire fait ses études à Alexandrie puis à Athènes , où il rencontre Basile de Césarée , qui devient son ami. Il rentre à Nazianze , où il est ordonné prêtre par son père. Ordonné ensuite contre son gré évêque de Sasimes par Basile de César

Patrologie Latine Imprimer cet article

La Patrologie Latine est une collection majeure de textes de l'Antiquité, de l'Antiquité tardive, et de textes médiévaux, contenant les écrits des Pères de l’Église et d’auteurs ecclésiastiques publiée par Jacques-Paul Migne entre 1844 et 1855, dont les indices (les 'index

wikipedia.org | 2010/11/18 8:48:18

Athanase d'Alexandrie Imprimer cet articleFrise de Athanase d'Alexandrie

Ikone_Athanasius_von_Alexandria

il est le probable rédacteur du mémorandum envoyé en 322 par Alexandre à ses collègues évêques pour expliquer et justifier le synode d' Alexandrie de 321 qui a déposé le prêtre Arius et les membres de sa faction ; c'est un de ses premiers textes connus. Il participe en qualit

Patristique et patrologie Imprimer cet article

Good_shepherd_01_small

discipline qui traite de la vie, de l'œuvre et de la doctrine des Pères de l'Église  ; la patrologie désigne l'ensemble des œuvres des Pères de l'Eglise, et le mot désigne aussi les recueils qui en ont été faits. Ainsi distingue-t-on traditionnellement, d'une part, la patrologie

Henri de Lubac Imprimer cet articleFrise de Henri de Lubac

Jesuitinas

Daniélou , il rejoint le père Victor Fontoynont en 1942 , pour travailler à la collection de patrologie , Sources chrétiennes . 1939-1945 : les années de guerre [ modifier | modifier le code ] Pendant la Seconde Guerre mondiale , il s'engage à sa manière dans la Résistance  

Jacques-Paul Migne Imprimer cet article

Portrait_of_Jacques-Paul_Migne_(1800-1875)

peuple et des éditions d’œuvres des pères de l'Église en langue originale (avec traduction latine pour les auteurs grecs) [ 4 ] . Bientôt, il fut à la tête d’un vaste établissement, auquel il donna le nom d’« Imprimerie catholique », et où plus de 300 ouvriers compositeurs

Cyrille de Jérusalem Imprimer cet article

Saint_Cyril_of_Jerusalem

étend peu à peu à tout l’Orient et trouve des appuis auprès des chrétiens et même des évêques . Constantin , soucieux de l’unité de son empire, convoque tous les évêques en concile œcuménique à Nicée en 325 . Il y est déclaré que le Fils est « de même substance

Eusèbe de Césarée Imprimer cet articleFrise de Eusèbe de Césarée

Eusebius_of_Caesarea

début 325 , au cours du concile anti-arien d'Antioche organisé par Ossius, il est l'un des trois évêques qui refusent de souscrire à la profession de foi et sont excommuniés. Ils sont néanmoins autorisés à se repentir et à réintégrer la communion [ 6 ] . La même année, il participe

Concile in Trullo Imprimer cet article

Pentarchy_year_1000

Constantinople nommée αίθουσα Τρούλου (« salle de Troullos »). Il rassemble 220 évêques , dans leur grande majorité (183) issus du patriarcat de Constantinople [réf. nécessaire] . Les actes du Concile in Trullo sont incomplets mais les patriarches d' Alexandrie

Bernard de Clairvaux Imprimer cet articleFrise de Bernard de Clairvaux

Eglise_Fontaine-les-Dijon_004

Directeur de conscience et important promoteur de l' ordre cistercien (ou ordre de Cîteaux ), il recherche l'amour du Christ par la mortification la plus dure. Bernard de Fontaine fait preuve, toute sa vie, d'une activité inlassable pour instruire ses moines de Clairvaux, pour émouvoir