Résultats 1 - 10 sur un total 42 pour  Wikisource / Oannès / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Mallarmé - Œuvres complètes, 1951.djvu/1297 Imprimer cet article

Xisuthro, un juste, qui échappa, dans une arche, à un grand déluge inondant toute la Babylonie. Oannès , le dieu-poisson de Babylone, comme émergeant journellement de la mer et possédant une sagesse mystérieuse, est, manifestement, le même personnage que le Protée grec. Catégorie

wikisource.org | 2019/8/28 8:34:39

La Tentation de saint Antoine – Éd. L. Conard (1910)/La Tentation de saint Antoine/V Imprimer cet article

Nabuchodonosor ne m’avait pas tant ébloui. La reine de Saba ne m’a pas si profondément charmé. Sa manière de parler des dieux inspire l’envie de les connaître. Je me rappelle en avoir vu des centaines à la fois, dans l’île d’éléphantine, du temps de Dioclétien. L’empereur

wikisource.org | 2018/12/28 11:56:33

Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/717 Imprimer cet article

recherche Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé. 717 NOTES O Oannès , 128 ; 472 ; 624. Dieu des Chaldéens. Moitié homme, moitié poisson, il sortit de la mer pour enseigner aux hommes les principes de tous les arts. Odollam , 579. Localité juive

wikisource.org | 2018/12/26 9:50:21

Page:Reinach - Orphéus, histoire générale des religions, 1921.djvu/99 Imprimer cet article

sommet d’un rocher. Cette légende est peut-être d’origine babylonienne ; Vishnu poisson rappelle le dieu babylonien Oannès . 14. Les textes appelés Védas (de vid, « savoir ») sont des recueils d’hymnes et de prières constituant un rituel de sacrifices, que l’on attribuait

wikisource.org | 2018/9/30 9:37:52

Page:Revue des Deux Mondes - 1868 - tome 74.djvu/480 Imprimer cet article

ont aussi leurs attributs particuliers. Anou , en qui l’on doit sans doute reconnaître l’ Oannès mentionné par Bérose, règle les destinées ; il reçoit l’épithète d’impénétrable. Salman-Nisroch , roi du fluide, seigneur des mystères, préside au mariage. Samas , l’arbitre

wikisource.org | 2018/7/19 10:44:12

Dissertation sur un temple octogone et plusieurs bas-reliefs trouvez à Cestas/Dissertation Imprimer cet article

Jaubert_-_Dissertation_sur_un_temple_octogone_et_plusieurs_bas-reliefs_trouvez_%C3%A0_Cestas,_gravure_p44

Si l’injure du tems a causé quelque tort considérable au monument qu’on veut expliquer, plus de gloire pour le Sçavant, il rétablit par ses travaux, ce qui paroît n’être pas possible de reparer, il en est non-seulement le Restaurateur, j’ose dire encore plus, il en est l’Auteur

Une Sotie au XIXe siècle - la tentation de Saint Antoine de Gustave Flaubert Imprimer cet article

Ce n’est pas la première fois que l’art de notre siècle avec ses prétentions philosophiques emprunte des sujets à l’imagination naïve du moyen âge. Goethe s’est approprié la légende de Faust, M. Edgar Quinet a fait sortir une épopée de la complainte du Juif-Errant; tous deux

wikisource.org | 2011/5/14 11:46:09

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/296 Imprimer cet article

dans la belle & riche vallée de Cathmoss, à 74 milles de Londres. Long. 16. 45. lat. 52. 38 . OANNÈS , s. m. ( Mythol .) les Babyloniens rendirent leurs hommages à l’eau en général, comme élément, sous le nom d’ Oannes , moitié femme & moitié poisson, telle qu’étoit la figure

wikisource.org | 2011/3/15 23:33:59

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/402 Imprimer cet article

un dieu des anciens Chaldéens ou Babyloniens ; c’est selon Selden & Vossius le même que Oannès . Voyez Oannès . ( D. J .) OESEL, ( Géog .) en latin Osilia  ; île de la mer Baltique sur la côte de Livonie, près du golfe de Riga. Elle appartient à la Russie. Long. 39. 40’

wikisource.org | 2011/3/16 0:46:00

Dialogues d’Évhémère/Édition Garnier/11 Imprimer cet article

plus, tout le monde sait qu’en Chaldée il y avait autrefois dans l’Euphrate un brochet nommé Oannès [5] qui venait prêcher le peuple deux fois par jour : c’est lui qui est le patron de ceux qui parlent en chaire. Le dauphin qui porta Arion est devenu le patron des postillons. Voil

wikisource.org | 2015/10/19 17:41:36