-

Résultats 1 - 10 sur un total 195 pour  Wikipedia / Musée des beaux-arts de Caen / Wikipedia    (1975755 articles)

Musée des Beaux-Arts de Caen Imprimer cet article

Caen_museedesbeauxarts_entree

Le musée des Beaux -Arts de Caen est un musée situé à Caen . Fondé au début du XIX e  siècle, il est détruit en 1944 et reconstruit en 1971 . Sommaire 1 Situation 2 Histoire 2.1 Ouverture du musée en 1809 2.2 Développement du musée et premières monographies

Eugène Isabey Imprimer cet articleFrise de Eugène Isabey

Isabey,_Eug%C3%A8ne,_Nadar,_Gallica

Laure Lebreton († 1862) dont le portrait fut peint par Jean-Baptiste Isabey en 1831 (Paris, musée Carnavalet ) [ 8 ] , mariage dont en 1833 naît une fille, Marie [ 9 ] . Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1832 (il sera promu officier du même ordre en 1852 ) [ 10 ]

Charles Léandre Imprimer cet articleFrise de Charles Léandre

Le_Rire_-_Joffre

premières caricatures. En 1880, Léandre s’inscrit avec son ami Maurice Eliot à l’ École des beaux -arts de Paris [ 2 ] :15 où ils entrent dans la classe d' Adolphe Yvon [ 3 ] , puis d' Alexandre Cabanel [ 3 ] . Il y passe des concours et obtient des récompenses : celui du dessin

Musée des beaux-arts de Marseille Imprimer cet article

Palais_Longchamp

Le musée des beaux -arts de Marseille , en Provence-Alpes-Côte d'Azur , est l'un des principaux musées de la ville. Installé dans une aile du palais Longchamp il présente une collection de peintures, sculptures et dessins du XVI e au XIX e  siècle. Sommaire 1 Historique 2

Jean Pillement Imprimer cet articleFrise de Jean Pillement

Pillement_Aqua_Julia

Portugal, où il fonda une école, puis en Espagne. C’est à ce moment qu’il peignit ses plus beaux paysages. Revenu en France en 1789 , il quitta Paris après l’éclatement de la Révolution et vécut longtemps à Pézenas . Il fut durement touché par le déclin de la mode du rococo

Anna Quinquaud Imprimer cet article

Dakar_cathedrale

fin de la Première Guerre mondiale . En 1918, elle entre à l' École nationale supérieure des beaux -arts de Paris où elle est élève de Laurent Marqueste (1848-1920) et de Victor Ségoffin (1867-1920) [ 7 ] . En 1924, elle obtient un deuxième premier grand prix de Rome en sculpture

Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ Imprimer cet article

Lecomte_du_No%C3%BCy_by_Nadar

et le frère aîné de l'architecte français André Lecomte du Nouÿ . Admis à l' École des beaux -arts de Paris , il y est successivement l'élève de Charles Gleyre , d' Émile Signol et enfin de Jean-Léon Gérôme . Issu d'un milieu conservateur et catholique, il épouse en 1876 en

Robert Tournières Imprimer cet articleFrise de Robert Tournières

Tourni%C3%A8res_par_Pierre_Lesueur_1747_Versailles

autre de Pécour , gravé par Chéreau  ; celui de l’ académicien Mosnier , à l’École des beaux -arts ; celui de Michel Corneille , à Versailles [ 4 ] . D’autres de ses œuvres du même peintre appartiennent aux fonds des musées d’Orléans, de Rennes, au musée et à la bibliothèqu

Pierre Révoil Imprimer cet articleFrise de Pierre Révoil

Pierre_Revoil-Jean_Michel_Grobon-MBA_Lyon_1982-104-IMG_0459

la Liberté. Puis il parvient à entrer à l’atelier de Jacques-Louis David à l' École des beaux -arts de Paris et il y poursuit son éducation à partir de 1795 . Le peintre [ modifier | modifier le code ] D'abord fasciné par la peinture des vases grecs, il obtient une certaine notoriét

Musée national des Beaux-Arts de Biélorussie Imprimer cet article

%D0%A5%D1%83%D0%B4_%D0%BC%D1%83%D0%B7%D0%B5%D0%B9_%D0%A0%D0%91

Le musée national des Beaux -Arts de Biélorussie (en biélorusse  :  Нацыянальны мастацкі музей Рэспублікі Беларусь , en russe  :  Национальный художественный музей Республики Беларусь ) est le