-

Résultats 1 - 10 sur un total 60 pour  Wikisource / Michel Bouquet / Wikisource    (1821697 articles)

Raphaël et Michel Ange, leur vie mondaire et politique, leurs poésies et leurs amours Imprimer cet article

en furent débattus si bien qu’à la seconde édition Vasari remania complètement la vie de Michel -Ange, sans revenir toutefois à sa biographie de Raphaël autrement que pour y faire quelques additions. « Raphaël est la joie de mon âme, s’écriait jadis la comtesse Hahn-Hahn dans

wikisource.org | 2018/11/25 9:20:08

Mémoires de Louise Michel/Chapitre XIII Imprimer cet article

seconde attaque d’apoplexie. C’est son portrait qui était près de mon lit, en face d’un bouquet d’œillets rouges. — Ses fils me laissèrent, comme à une sœur, ma part de souvenirs. Après la mort de M me  Vollier, une grande tristesse m’envahit ; mais on n’avait pas

wikisource.org | 2016/1/18 20:47:33

Mémoires de Louise Michel/Chapitre XVII Imprimer cet article

Un ami avait encore une bannière de 71 ; il l’apporta, les ossements y sont enveloppés. Un bouquet d’œillets rouges y est enfermé. Avez-vous remarqué, en regardant la vie, qu’elle apparaît noire ; les souvenirs y gravitent, attirés les uns par les autres, comme les mondes

wikisource.org | 2016/1/18 20:49:05

Page:Michel Corday - La Houille Rouge, 1923.djvu/220 Imprimer cet article

ma porte pour pénétrer dans le clos avec de galantes tourangelles, et faire l’amour sous un bouquet d’arbres. Catégorie  : Page validée

wikisource.org | 2016/12/5 21:21:20

Page:Michel - La Commune, 1898.djvu/372 Imprimer cet article

acclimatent à la terre après l’onde mouvante. La mouche feuille (la psilla) qui vole pareille à un bouquet de feuilles, et quelquefois la mouche fleur plus Catégorie  : Page validée

wikisource.org | 2016/3/28 9:22:03

Page:Mémoires de Louise Michel.djvu/407 Imprimer cet article

revenir près de ma mère. Je rapportais pour la tombe de Marie Ferré, comme un souvenir sacré, le bouquet donné par les ouvrières de Lille. Malheureusement, des malfaiteurs , — je maintiens le mot — firent à la fin de la semaine, croire à quelques travailleuses crédules que les

wikisource.org | 2010/12/7 18:26:12

Page:Mémoires de Louise Michel.djvu/458 Imprimer cet article

Page:Mémoires de Louise Michel .djvu/458 La bibliothèque libre. Aller à : navigation , rechercher Cette page a été validée par deux contributeurs. Devant le n°45 du boulevard Ornano, l’affluence était telle que toute circulation était devenue impossible. À onze

wikisource.org | 2015/9/8 8:05:12

Mémoires de Louise Michel/Chapitre II Imprimer cet article

elle leur eût ri au nez. La vieille Biche avait une habitude assez drôle : si je tenais un bouquet , elle se l’offrait, et me passait sa langue sur le visage. Et les vaches ? la grande Blanche Bioné , les deux jeunes Bella et Néra , avec qui j’allais causer dans l’étable, et

wikisource.org | 2015/9/12 17:01:22

Michel Strogoff/Partie 1/Chapitre 11 Imprimer cet article

C’était comme un appel désespéré, évidemment jeté par quelque voyageur en détresse. Michel Strogoff, prêtant l’oreille, écoutait. L’iemschik écoutait aussi, mais en secouant la tête, comme s’il lui eût semblé impossible de répondre à cet appel. « Des voyageurs

wikisource.org | 2016/1/17 17:13:51

Michel Strogoff/Partie 1/Chapitre 16 Imprimer cet article

ce que l’on a dit des Turcs : « Là où le Turc passe, l’herbe ne repousse jamais ! » Michel Strogoff devait donc prendre les plus minutieuses précautions en traversant cette contrée. Quelques volutes de fumée qui se tordaient au-dessus de l’horizon indiquaient que bourgs et

wikisource.org | 2016/1/17 17:18:49