-

Résultats 1 - 10 sur un total 65 pour  Wikipedia / Mario Monti / Wikipedia    (2010401 articles)

Mario Monti Imprimer cet article

Mario_Monti_-_Festival_Economia_2013_(cropped_2)

visant à relancer l'idée d'une Union européenne fédérale . En novembre 2011 , alors que Mario Monti vient d'être nommé sénateur à vie [ b ] , le président de la République italienne, Giorgio Napolitano , le nomme au poste de président du Conseil des ministres . Mario Monti

Aldo Moro Imprimer cet articleFrise de Aldo Moro

Aldo_Moro

Pendant la Seconde Guerre mondiale , il est professeur de droit pénal . Il est élu député en 1946 , entre pour la première fois au gouvernement en 1955 et dirige la Démocratie chrétienne entre 1959 et 1963 . Il exerce deux fois les fonctions de président du Conseil des ministres d

Mario Luzi Imprimer cet articleFrise de Mario Luzi

Mario_Luzi

de quinze recueils de poésie (et presque autant de pièces de théâtre en vers), la poésie de Mario Luzi a surtout montré un constant renouvellement, une perpétuelle remise en cause, caractéristiques d'une création toujours vive [ 6 ] , à l’instar d’un Stravinski ou d’un Matisse

Avec Monti pour l'Italie Imprimer cet article

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Avec Monti pour l'Italie ( it ) Con Monti per l'Italia Logotype officiel. Présentation Candidat à la présidence du Conseil Mario Monti

wikipedia.org | 2017/11/30 22:14:00

Mario Biondi Imprimer cet article

Biondi_Agra_small

Avant tout romancier, il doit principalement sa réputation au roman Gli occhi di una donna qui lui a valu l'attribution du Prix Campiello en 1985 . Sommaire 1 Biographie 1.1 Voyages et mémoires de Voyage 2 Œuvres 2.1 Poèmes 2.2 Romans 2.3 Récits de voyage 2.4

Enrico Letta Imprimer cet articleFrise de Enrico Letta

Enrico_Letta_2013

Neveu du journaliste Gianni Letta , il entre en politique dans le giron de la gauche démocrate chrétienne, intégrant successivement la Démocratie chrétienne puis le Parti populaire italien . Il devient à 32 ans ministre pour les Politiques communautaires en 1998, étant le plus jeune

Matteo Renzi Imprimer cet article

Matteo_Renzi_2015.

Candidat au secrétariat du PD lors de la primaire de 2012, espérant mener la campagne de la coalition de centre-gauche «  Italie. Bien commun  » pour les élections parlementaires de 2013 , il est cependant défait par le sortant, Pier Luigi Bersani  ; un an plus tard, quelques mois

Giovanni Spadolini Imprimer cet articleFrise de Giovanni Spadolini

Giovanni_Spadolini_2

Ancien journaliste au Corriere della Sera , il commence sa carrière politique en 1972 après avoir été élu sénateur. Deux ans plus tard, il est nommé ministre pour les Biens culturels , fonction nouvellement instituée, puis est brièvement ministre de l'Instruction publique en 1979.

Paolo Gentiloni Imprimer cet articleFrise de Paolo Gentiloni

Paolo_Gentiloni_2019

Rome , où il commence à fréquenter le mouvement étudiant dirigé par l'activiste de gauche Mario Capanna . Après ses études en science politique à l' université La Sapienza , il rejoint les rangs du Parti d'unité prolétarienne pour le communisme . En 1984 , il entre à la rédaction

Giuliano Amato Imprimer cet articleFrise de Giuliano Amato

Giuliano_Amato_-_Festival_Economia_2013

Auparavant membre du Parti socialiste italien , il siège à la Chambre des députés de 1983 à 1993 . Nommé membre du gouvernement en 1983 , il est désigné vice-président du Conseil, chargé du portefeuille du Trésor, en 1987 . En 1992 , il est nommé président du Conseil des ministres