Résultats 1 - 10 sur un total 450 pour  Wikisource / La Figure de proue / Wikisource    (1821697 articles)

La Figure de proue/Confrontation Imprimer cet article

À travers la douceur de tes jeunes jardins, Je m’avance vers loi, Tunis, ville étrangère.         Je te vois du haut des gradins De ta colline d’herbe et de palmes légères. Tu es si blanche, au bord de ton lac, devant moi ! Je m’étonne du bleu de ton ciel sans fumée

wikisource.org | 2017/2/19 18:15:55

La Figure de proue/Cimetières Imprimer cet article

Le cimetière, avec sa flore d’abandon Et le silence heureux de la mort musulmane, S’ouvre parmi l’odeur d’épices qui émane De la belle Tunis, la ville d’amidon. Ils ont clos pour jamais leurs yeux mélancoliques, — Néant si simple sous la mousse ou les épis ! — Tous

wikisource.org | 2017/2/19 18:27:17

La Figure de proue/Texte entier Imprimer cet article

Le hasard, désormais, la guette à chaque rive, Car, sur la proue aiguë où son destin la rive, Qui sait quels océans laveront son front nu ? Elle naviguera dans l’oubli des tempêtes Sur l'argent des minuits et sur l'or des midis, Et ses yeux pleureront les havres arrondis Quand

wikisource.org | 2017/2/19 17:12:29

La Figure de proue/Dialogue Imprimer cet article

La Figure de proue /Dialogue La bibliothèque libre. La Figure de proue Aller à : navigation , rechercher Lucie Delarue-Mardrus La Figure de proue Eugène Fasquelle ,  1908 ( pp.   279 - 280 ). ◄   Visitation Ainsi soit-il   ► Dialogue

wikisource.org | 2017/2/26 17:53:21

La Figure de proue/Visitation Imprimer cet article

Ton cimetière avec ses quelques croix debout M’attendait. Avec moi, quand j’ai poussé la porte, Le premier soir d’Octobre est entré d’un seul coup Assombrir ce coin d’herbe et d’humanité morte. — Grand’mère, je m’avance ; écoute-moi marcher. Pour la première

wikisource.org | 2017/2/26 17:45:38

La Figure de proue/Déclaration Imprimer cet article

Moi qui viens des gens que tu parques Entre ton port et ton clocher, Qui pourra jamais arracher Mon cœur de toi, ville des barques ? De jour et de nuit, combien j’aime Les voir gagner les horizons, À la fois oiseaux et poissons, Ces barques que le vent essaime ! Honfleur, ô

wikisource.org | 2017/2/26 17:05:34

La Figure de proue/Hymne Imprimer cet article

Qui nierait ta splendeur, ô province natale, Ma Normandie, amour fidèle de mes yeux, Morceau d’ouest français sur qui la mer s’étale, Terre civilisée au labour copieux ? La dure cathédrale et le mol toit de chaume Depuis des siècles voient s’entasser tes moissons. Tes charrettes

wikisource.org | 2017/2/26 16:40:39

La Figure de proue/Triomphe Imprimer cet article

Le cimetière où dort un peu de Normandie Repose, étroit et vert, dans la fin de l’été. Il nous plaît, visitant chaque pierre tiédie, Lire les noms des morts sans immortalité. Le secret des défunts et de leur chair changeante, Tout ce matériel et variable après Est sous l

wikisource.org | 2017/2/26 16:11:45