-

Résultats 1 - 10 sur un total 41 pour  Wikipedia / Karel van Mander / Wikipedia    (2009537 articles)

Carel van Mander Imprimer cet articleFrise de Carel van Mander

Karel-van-mander-schilderboeck

Né à Meulebeke (près de Courtrai ) en mai 1548, second fils du bailli Corneille van Mander , Carel van Mander fut envoyé étudier à Gand vers 1560. Refusant d'embrasser la carrière de commerçant en toile (métier pratiqué par son propre frère), Carel décida de se consacrer aux

Pieter Brueghel l'Ancien Imprimer cet article

Pieter_Bruegel_the_Elder_-_The_Painter_and_the_Buyer,_1565_-_Google_Art_Project

2.1 Les peintures 2.2 Les dessins 2.3 Les gravures 3 Fortune critique 3.1 Carel van Mander 3.2 Abraham Ortelius 3.3 Francesco Guicciardini 3.4 Dominique Lampson 3.5 Dirck Volkertszoon Coornhert 3.6 Giovanni Paolo Lomazzo 3.7 Michel de Ghelderode 3.8 Autres 4 L

Joachim Patinier Imprimer cet article

Joachim_Patinier_par_Cornelis_Cort_1572

parfois chercher ce petit bonhomme comme la chouette dans les œuvres de Henri de Bles. » écrit Karel van Mander dans son Schilder-boeck [ 15 ] . Joachim Patinier semble avoir eu recours à divers collaborateurs pour exécuter les figures de premier plan de bon nombre de ses tableaux

Âge d'or de la peinture néerlandaise Imprimer cet article

Rembrandt_van_Rijn-De_Nachtwacht-1642

L' âge d'or de la peinture néerlandaise est le nom donné à la peinture des Pays-Bas durant le siècle d'or néerlandais , une période de l'histoire de ce pays qui correspond à peu près au XVII e  siècle. Les Provinces-Unies forment alors la nation la plus prospère d'Europe et dominent

Cornelis van Dalem Imprimer cet article

Dalem,_Cornelis_-_Landscape_with_Farmhouse_-_1564

de grandes similitudes avec celles de son maitre, figure parmi ses élèves. C’est de lui que Karel van Mander tient ses informations sur van Dalem pour le début des années 1560, de sorte que ces données peuvent être considérés comme fiables. En 1565, il est contraint de quitter

Henri Bles Imprimer cet article

Henri_Met_de_Bles_par_Jan_Wierix_1572

Patenir, reçu maître à la guilde de Saint-Luc d'Anvers en 1535, n'est pas assurée [ 6 ] . Karel Van Mander écrit à son propos [ 7 ]  : « J'ai peu de renseignements sur Henri, si ce n'est que ses œuvres, que l'on trouve en maint endroit chez les amateurs, témoignent de la patience

Jacob Cornelisz van Oostsanen Imprimer cet article

ZelfportretJacobCornelisz

On connait peu de chose de la vie de Jacob Cornelisz van Oostsanen. Son nom indique qu'il est né à Oostzaan, à l'est de la Zaan , au nord d' Amsterdam où sa famille possédait des terres. Tous les membres de sa famille sont peintres. Il a pour frères les peintres Cornelis Buys I , dont

Lucas Gassel Imprimer cet article

Lucas_Gassel_-_Pictorum_1610

quitte Helmond , sa ville natale, vers 1520 pour s'installer à Anvers , puis à Bruxelles . Selon Karel van Mander [ 1 ]  : « Il faisait de bons paysages à l'huile et à la détrempe, mais produisait peu. C'était un homme aimable et un conteur intéressant. » Il était ami avec

Cornelis van Cleve Imprimer cet article

Cornelis_van_cleve21

emprunts à Raphaël, à Andrea del Sarto et à Léonard de Vinci. Dans son Schilder-boeck , Van Mander consacre un chapitre à son père, mais le confond avec son fils, d'où le titre Josse van Cleef, dit « le fou », excellent peintre d'Anvers [ 2 ] . Sa mort est signalée en 1567 [

Jacob Matham Imprimer cet article

Gulden_Cabinet_-Jacob_Matham_p_475

reproduction . En 1592 , il grave diverses scènes de la parabole de l'enfant prodigue d'après Karel van Mander . En 1603 , il grave une série d'après quatre peintures de Pieter Aertsen . Il fait divers cadres de Rubens à partir de 1611 - 1615 [ 4 ] . Rubens préfère travailler avec