-

Résultats 1 - 10 sur un total 139 pour  Wikisource / Julien (empereur romain) / Wikisource    (1821697 articles)

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 5/XXV Imprimer cet article

décisive, et le paganisme , relevé et soutenu avec tant de soin et de tendresse par l’adresse de Julien , prive désormais de la faveur dont l’environnait le sourire du maître, tomba dans la poussière pour ne s’en relever jamais. On ferma ou on déserta les temples de la plupart

wikisource.org | 2019/5/4 23:56:33

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 3/XVIII Imprimer cet article

le dégrada du rang qu’il avait acquis parmi les plus respectables souverains de l’Empire romain . Dans la vie d’ Auguste , nous voyons le tyran de la république devenir par degrés le père de la patrie et du genre humain. Dans celle de Constantin, soit que la fortune l’eût corrompu

wikisource.org | 2019/5/7 1:45:15

Page:Argens - Julien l’Apostat - Deffense du paganisme par l’empereur Julien.djvu/47 Imprimer cet article

jamais y consentir, & par un cas assés singulier, ce fut sous ses fils, Honorius & Arcadius, que commença l’entiere décadence de l’Empire romain . S. Augustin se crut obligé de prendre la deffense du Christianisme : il s’attacha à prouver, dans sa Cité de Dieu, que ce n’était

wikisource.org | 2019/4/28 18:38:24

Page:Gibbon - Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, traduction Guizot, tome 4.djvu/295 Imprimer cet article

venaient de dompter, sur les bords du Rhin , les plus belliqueuses nations de la Germanie . Tandis que Julien , dans ses quartiers d’hiver à Paris, dévouait ses heures laborieuses à l’administration du pouvoir, qui était pour lui l’exercice du bien, il vit avec étonnement arriver

wikisource.org | 2019/2/26 23:32:28

Tao Te King (Stanislas Julien)/Légende fabuleuse Imprimer cet article

derniers Hoang , il eut le nom de Kin-kiue-ti-hiun (le Prince de la porte d’or) ; du temps de l’ empereur Fo-hi , on l’appelait Yo-hoa-tseu (le Fils de la fleur Yo) ; du temps de Chin-nong , Khieou-ling-Lao-tseu ( Lao-tseu neuf fois divin) ; du temps de Tcho-yong , Kouang-cheou

wikisource.org | 2017/11/19 18:26:59

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 4/XIX Imprimer cet article

Lorsque les deux neveux de Constantin, Gallus et Julien , furent sauvés de la fureur des soldats, le premier avait environ douze ans, et Julien en avait à peu près six. Comme l’aîné passait pour être d’une santé faible et valétudinaire, ils obtinrent moins difficilement de la feinte

wikisource.org | 2019/5/5 2:02:02

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 4/XXII Imprimer cet article

venaient de dompter, sur les bords du Rhin , les plus belliqueuses nations de la Germanie . Tandis que Julien , dans ses quartiers d’hiver à Paris, dévouait ses heures laborieuses à l’administration du pouvoir, qui était pour lui l’exercice du bien, il vit avec étonnement arriver

wikisource.org | 2019/5/5 1:56:56

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 4/XXIV Imprimer cet article

Dans les momens paisibles de la réflexion, Julien donnait la préférence aux vertus utiles et bienfaisantes de Marc-Aurèle ; mais la gloire d’Alexandre enflammait son ambition, et il recherchait avec une égale ardeur l’estime des sages et les applaudissemens de la multitude. À cette

wikisource.org | 2019/5/5 1:56:38

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 4/XXIII Imprimer cet article

ses précepteurs chrétiens l’éducation, non pas d’un héros, mais celle d’un saint. L’ empereur , moins jaloux des couronnes du ciel que d’un trône de ce monde, se contentait du mérite imparfait de catéchumène, tandis qu’il procurait les avantages du baptême [5] aux neveux

wikisource.org | 2019/5/5 1:56:49

Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, traduction Guizot, tome 2/XIII Imprimer cet article

issue d’une guerre civile dont la rage ne s’étendit pas au-delà du champ de bataille. L’ empereur donna sa confiance au principal ministre de la maison de Carus , Aristobule. Il respecta la vie, la fortune, la dignité de ses adversaires ; et même les serviteurs de Carin [m 4]

wikisource.org | 2019/3/10 17:33:49