-

Résultats 1 - 10 sur un total 20 pour  Wikipedia / José Ortega Cano / Wikipedia    (2014721 articles)

Pepín Liria Imprimer cet articleFrise de Pepín Liria

Pep%C3%ADn_Liria_(despedida)

Arles le 10 septembre 1994 devant Calista de l'élevage Terrubias en alternance avec José Ortega Cano et Javier Vásquez . Il se présente à Mexico le 15 octobre 1994, dans la plaza El Toreo aujourd'hui détruite, en compagnie de Manzanares (José María Dolls Abellán) [ 1 ] . En

El Juli Imprimer cet articleFrise de El Juli

Juli%C3%A1n_L%C3%B3pez_Escobar

alternative le 18 septembre 1998 à Nîmes, des mains de «  Manzanares  », en présence de José Ortega Cano . Dès l'année suivant son alternative, « El Juli » accède, en compagnie de Enrique Ponce , aux sommets de l' escalafón [ 3 ] . Le jeune prodige qui enchantait les foules

Fernando Cepeda Imprimer cet articleFrise de Fernando Cepeda

Fernando_Cepeda

En Amérique latine , il débute à Bogota devant des taureaux de Huachicono en compagnie de Ortega Cano et de César Rincón . Il confirme son alternative à Mexico le 14 janvier 1990 devant du bétail de Teófilo Gómez avec pour parrain Jorge Gutiérez et pour témoin César Rincó

Montoneros Imprimer cet article

Les Montoneros étaient une organisation politico-militaire argentine péroniste qui pratiqua la lutte armée entre 1970 et 1979 , avec une intensité maximale jusqu'en 1976 . Ses objectifs étaient : la déstabilisation du gouvernement autoproclamé «  Révolution Argentine  » ( Juan

wikipedia.org | 2019/6/10 0:27:14

Escalafón 1999 Imprimer cet article

On trouvera ci-après l’ escalafón des matadors , novilleros et rejoneadores de l’année 1999 , pour l’Europe ( Espagne + France ) [ 1 ] , ainsi que séparément pour l’Espagne et la France. Dans chaque catégorie, les toreros sont classés selon le nombre de corridas  ; les ex

wikipedia.org | 2019/10/5 23:49:15

Litri (Miguel Báez Spínola) Imprimer cet articleFrise de Litri (Miguel Báez Spínola)

Huelva_Spain_02

Confirmation d’alternative à Madrid : 16 mai 1991 . Parrain, « Manzanares »  ; témoin, José Ortega Cano . Taureaux de la ganadería de Juan Andrés Garzón. Voir aussi [ modifier | modifier le code ] Liste de matadors Portail de la tauromachie Catégories  : Torero andalou

Alonso Cano Imprimer cet article

Alonso_Cano_Statue

» En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? Alonso Cano Statue d'Alonso Cano à Grenade Naissance 19 février 1601 Grenade Décès 3 septembre 1667 (à 66 ans) Grenade Activités Peintre , architecte , sculpteur Mouvement Baroque

Monastère de San Juan de Ortega Imprimer cet article

Monast%C3%A8re_San_Juan_Ortega

Le monastère de San Juan de Ortega est dédié au «  saint cantonnier  » San Juan de Ortega , c'est-à-dire en français « saint Jean des Orties ». Il est situé dans la localité de San Juan de Ortega , qui fait partie de la commune de Barrios de Colina , au nord de l’ Espagne

Nacho Cano Imprimer cet articleFrise de Nacho Cano

Nacho_Cano_en_el_South_Summit_2017

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Nacho Cano Biographie Naissance 26 février 1963 (56 ans) Madrid Nom de naissance Ignacio de la Macarena Cano Andrés Nationalité Espagnol Formation Our

Rubén Cano Imprimer cet article

Peu après sa naissance à San Rafael (Argentine), ses parents espagnols l'inscrivent au consulat espagnol de la ville de Mendoza. Rubén Cano commence à jouer dans le club de San Rafael avant de passer dans les rangs du Club Atlético Atlanta. En 1974, il débarque en Espagne pour jouer

wikipedia.org | 2019/10/6 11:53:56