-

Résultats 1 - 10 sur un total 35 pour  Wikipedia / Joachim von Sandrart / Wikipedia    (2010593 articles)

Joachim von Sandrart Imprimer cet articleFrise de Joachim von Sandrart

MUC_Ruhmeshalle_32_Joachim_Sandrart

Sandrart descend d'une vieille famille de Mons (Bergen en néerlandais), dans le Hainaut , qui remonte à Jean Sandrart (1449-1509), capitaine de la garde papale . Ce dernier reçut du pape Alexandre VI les terres de Lescaille et Fay, près de Mons, et fut anobli. Ses descendants s'installèren

Joachim Patinier Imprimer cet article

Joachim_Patinier_par_Cornelis_Cort_1572

localement dans la région sous la forme Patigny ou Patinet [ 9 ] . Les faits avérés concernant Joachim Patinier étant fort limités, les suppositions les plus hardies ternissent souvent ses biographies. Ainsi, certains commentateurs pensent que Henri Bles ( Herri met de Bles ), maître

Albrecht Dürer Imprimer cet articleFrise de Albrecht Dürer

D%C3%BCrer_-_Selbstbildnis_im_Pelzrock_-_Alte_Pinakothek

Albrecht Dürer est un artiste qui a beaucoup voyagé, connu un grand succès et réellement pensé l'art. Héritier d'une tradition nordique, il a pleinement intégré les avancées italiennes de son temps pour devenir un artiste réputé et célébré de son vivant. Enfance et première

Âge d'or de la peinture néerlandaise Imprimer cet article

Rembrandt_van_Rijn-De_Nachtwacht-1642

L' âge d'or de la peinture néerlandaise est le nom donné à la peinture des Pays-Bas durant le siècle d'or néerlandais , une période de l'histoire de ce pays qui correspond à peu près au XVII e  siècle. Les Provinces-Unies forment alors la nation la plus prospère d'Europe et dominent

Israhel van Meckenem Imprimer cet article

Meckenem

ont été avancés pour localiser « Meckenem », bien qu'aucun ne porte ce nom exact : ainsi, Joachim von Sandrart , qui évoque «  Israel von Mecheln [ 2 ]  », ferait venir la famille de Malines (en néerlandais Mechelen ) dans le Brabant et Karel van Mander qui parle d'« 

Joachim Wtewael Imprimer cet articleFrise de Joachim Wtewael

Joachim_Wtewael_-_Self-portrait_-_Google_Art_Project

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d' appels de notes . Joachim Wtewael Joachim Wtewael, Autoportrait (1601), Utrecht , Centraal Museum . Naissance 1566 Utrecht Décès 1 er août 1638 Utrecht Nom de naissance Joachim Anthonisz Wtewael

Joos van Cleve Imprimer cet article

Joos_van_Cleve_Self_portrait

Joos van Cleve a été identifié comme le Maître de la mort de la Vierge, peintre anonyme auteur de deux triptyques aujourd'hui conservés à la Pinakothek de Munich et au Wallraf-Richartz Museum de Cologne [ réf. 2 ] . Dans son Schilder-boeck , Van Mander le confond avec son fils Cornelis

Joannes Meyssens Imprimer cet article

Jan_Meyssens_by_his_son_Cornelis

contenaient des notes souvent très informatives. Les historiens de l'art Filippo Baldinucci , Joachim von Sandrart et Arnold Houbraken en usèrent abondamment. Références ↑ a et b (nl) «  Fiche de Joannes Meyssens  » , sur RKD (consulté le 11 juillet 2015 ) . ↑

Richard Collin Imprimer cet article

Teutsche_Academie_Pb-1096

Richard Collin est né dans la ville de Luxembourg [ 1 ] . Il a été l'élève du peintre et graveur allemand Joachim von Sandrart à Rome [ 2 ] , et est devenu maître à son tour au sein de la guilde de Saint-Luc d' Anvers en 1650-1651 [ 1 ] . Il a ainsi principalement travaillé

Paulus Moreelse Imprimer cet article

Paulus_Moreelse_-_Zelfportret

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Paulus Moreelse Autoportrait de Paulus Moreelse Naissance Utrecht 1571 Décès 6 mars 1638 Utrecht Nom de naissance Paulus Jansz. Moreelse Nationalité néerlandaise