-

Résultats 1 - 10 sur un total 38 pour  Wikisource / Jacques de Lévis, comte de Caylus / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Mercœur - Œuvres complètes, II, 1843.djvu/111 Imprimer cet article

Valois. Enfin, un d’entre eux, poussé à bout, se déclara le champion du roi, et le gant de Jacques de Lévis , comte de Caylus , fut jeté comme gage de défi aux pieds de Charles de Balzac d’Entragues. Catégorie  : Page non corrigée

wikisource.org | 2019/1/6 15:49:45

Causeries du lundi/Tome II/Mme de La Tour-Franqueville et Jean-Jacques Rousseau Imprimer cet article

On a publié en 1803 une Correspondance, jusque-là inédite, de Jean Jacques Rousseau avec une dame du temps, femme d’esprit et de ses grandes admiratrices, M me de La Tour-Franqueville. Cette Correspondance dans laquelle Rousseau n’entra qu’à son corps défendant, et où, du premier

wikisource.org | 2017/9/17 17:02:57

Jacques et Marie, souvenir d’un peuple dispersé/4 Imprimer cet article

Cinq années de combats continuels et acharnés suivirent ces événements. En Canada, l’attention générale des colons fut toute absorbée par cette lutte gigantesque qu’entreprit de soutenir une poignée d’hommes héroïques pour garder à la France la moitié d’un continent, et

wikisource.org | 2017/11/28 0:58:20

Page:Bourassa - Jacques et Marie, souvenir d'un peuple dispersé, 1866.djvu/285 Imprimer cet article

est dans celui-là que je sers. — Alors, vous l’avez bien véritablement connu, ce pauvre Jacques , mon vrai fils !… car les autres étaient des adoptés, des orphelins proscrits. — Vous voulez sans doute parler du capitaine Jacques Hébert ?… — Oui, monsieur, Jacques Héber

wikisource.org | 2017/11/25 5:32:35

Page:Bourassa - Jacques et Marie, souvenir d'un peuple dispersé, 1866.djvu/76 Imprimer cet article

troubadours qui chantaient la Bretagne… « Abaissez vite, au-devant du vainqueur, Les ponts levis , cria la châtelaine. C’est lui ! c’est lui ! il revient, mon seigneur, Il n’est pas mort, j’entends sa voix lointaine. » « Accourez tous, mes pages, mes valets, Préparez

wikisource.org | 2017/11/21 13:41:46

Page:Bourassa - Jacques et Marie, souvenir d'un peuple dispersé, 1866.djvu/250 Imprimer cet article

travail, on brûla tous les arbres fruitiers !… Parmi les réfugiés de l’île St.-Jean, Jacques reconnut plusieurs des anciens habitants de la Missaguache, mais il ne revit aucuns de ses parents et personne ne put rien lui en dire. Cela lui laissa l’espoir qu’il les retrouverait

wikisource.org | 2017/11/24 16:04:04

Page:Bourassa - Jacques et Marie, souvenir d'un peuple dispersé, 1866.djvu/251 Imprimer cet article

corps qui avaient hiverné dans les villages de se rendre en toute diligence sur les bords de la petite rivière Jacques -Cartier, où il les rejoignit. C’est le 28 avril, au matin, que Lévis fit son apparition à la tête de toutes ses forces, au bord du plateau de Ste.-Foy, en vue de

wikisource.org | 2017/11/24 16:12:30

Page:Bourassa - Jacques et Marie, souvenir d'un peuple dispersé, 1866.djvu/252 Imprimer cet article

été vainqueurs sur ce continent ; leur avant-garde avait eu le temps d’arriver sur le terrain. Lévis la fit courir aussitôt sur deux points : à droite, pour occuper une redoute élevée par les Anglais l’année précédente ; à gauche, pour s’adosser au moulin et à la ferme

wikisource.org | 2017/11/24 16:20:15

Page:Bourassa - Jacques et Marie, souvenir d'un peuple dispersé, 1866.djvu/253 Imprimer cet article

toute l’armée s’est précipitée sur le champ de bataille et a pu prendre ses positions. Lévis , profitant des avantages de sa gauche et du mouvement considérable de troupes que Murray avait dirigées contre elle, donne l’ordre de reprendre la redoute du Foulon, sur sa droite. Les

wikisource.org | 2017/11/24 17:10:34