Résultats 1 - 10 sur un total 21 pour  Wikisource / Jacques Brel sorti / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/382 Imprimer cet article

Main, 501) mari, ‘et de a Jutltal, son filSN a (D. Mura, Pr. I, col. 424 ; Bulletin de FAss. BreL , t. Iil, Mém, p. 194.) LÏéglise de Shunt-SauveutLdes-Laudes nous apparaît donc ici comme la demeure s-épttlchrale des premiers possesseurs de la terre de Fougères et des membres, de

wikisource.org | 2018/1/16 10:23:14

Santez Trifina/Préface Imprimer cet article

Mon premier mot doit être un mot de remerciement pour les organisateurs de cette belle fête, qui m’ont fait le grand honneur de m’inviter à la présider. Cet honneur, je ne l’ai reçu sans un certain étonnement. Rien ne me désignait, semblait-il, pour en être l’objet. Champenois

wikisource.org | 2016/1/30 16:30:18

Page:Dictionnaire de la langue française du seizième siècle-Huguet-Tome1.djvu/508 Imprimer cet article

Amyot , César, 66. Cimber avec les deux rn.ains Iuy avalla sa robbe de dessus les espaules.. ID, , Brel -tus, 17. S’estant elle mesme accoustree„ cl ayant avallé son vestement autour d’elle, sans vouloir souffrir qu’autre personne s’approcha st. d’elle ny la regardast, sinon le

wikisource.org | 2019/8/30 0:49:40

Page:Dictionnaire de la langue française du seizième siècle-Huguet-Tome1.djvu/349 Imprimer cet article

elle l’a imoi t comme son pere, et ne le voulut applaudir comme ses sœurs. LE BAUD, Hist. de BreL , ch. 2 (G., Corne). lin blanc laurier1.. vint jusques a la personne dudit comte, lequel il commença a cherir et applaudir+ ib„ ch. 39 (G., Compl.). Applauseinent. Applaudissement. Je te

wikisource.org | 2019/8/27 6:11:14

Analyse du Kandjour/Çer-chin Imprimer cet article

Selon l’index, la deuxième grande division du Bkah-hgur est le Çes-rab-kyi-pha-rol-tu-phyin-pa ཤེས་རབ་ཀྱི་པ་རོལ་ཏུཔྱིན་པ (contracté en ཤེར་པྱིན Çes-phyin que l’on prononce Cher-tchhin : Sk. Prajñâ-pâramitâ, «

wikisource.org | 2019/5/30 15:33:11

Page:Mélanges de littérature française du moyen âge.djvu/195 Imprimer cet article

lutte terrible s'engage; enfin Pépin peut tirer son couteau et tue le lion : « Après vint a son cheval, qui mult estoit navreis, et ata- chat le lion a la couwe de son cheval et l'amenât avuec li a l'oust. » Rentré en France, « adont fist le petis Pépin ameneir avuec ly sour une

wikisource.org | 2016/10/27 23:40:05

Page:Mélanges de littérature française du moyen âge.djvu/197 Imprimer cet article

compte de la moins grande dimension du pied au xiii" siècle. Mais d'autres ont été beaucoup plus loin : le roman du Comte de Poitiers ne lui donne que trois pieds et demi ', que la petite Chronique en vers des rois de France lui accorde à peine ^ ; à l'exi- guïté la 5^;-/^ franco-vénitienn

wikisource.org | 2016/10/27 23:49:43

Page:Mélanges de littérature française du moyen âge.djvu/217 Imprimer cet article

tion, destiné à jeter de l'odieux sur les compétiteurs du jeune Charles et h montrer dans quel péril et dans quel abandon il se trouve jeté à la mort de son père. Pépin, d'après la tradition épique, laissa quatre enfants : les deux bâtards Heldri et Rainfroi, Charles, et une fille

wikisource.org | 2016/10/28 3:22:27

Page:Michaud - Biographie universelle ancienne et moderne - 1843 - Tome 44.djvu/53 Imprimer cet article

patantss ïpe furent point enregistrées. Boasuet observe qu’on n’eut en France aucun égard i sa brel’ , et que l’on fut obllgé, pour l’instruction des nouveaux catholiques, de répandre des milliers d’exemplaires de la messe en français (Lam à son usant. L mai 1699). L’abb

wikisource.org | 2016/12/31 3:30:41

Page:Archives israelites 1851 tome12.djvu/323 Imprimer cet article

Ces mains tfhommes sont celles des ouvriers, des conduc- teurs, des cantonniers qui tendent le brel pour lIl0nlt‘st‘ li route sa œsvd. ' · · · · Verset 9. Leurs alles étalent jointes Puce a Feutre; ils ne se retour- assaut palnt quand tts amdnslnt, mats ellesa allais droit devant

wikisource.org | 2017/2/23 22:34:11