-

Résultats 1 - 10 sur un total 259 pour  Wikisource / Histoire socialiste/La Commune / Wikisource    (1821697 articles)

Histoire socialiste/La Commune/06 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p317

formidable et troublant de la situation. L’émotion qu’à ces débuts ressentirent les hommes de la Commune , le narrateur la ressent à son tour. À cette heure, les minutes valaient des siècles. Les manœuvres préparatoires pouvaient être, devaient être d’une importance exceptionnelle

Histoire socialiste/La Commune/10 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p373

car c’est là en somme que se déroula tout le drame. Il existait à l’époque une capitale socialiste  ; il n’existait pas encore une France socialiste . Paris avait sur le restant de la nation une avance de vingt ans et plus. Lyon s’ébranla dès l’abord : c’était la deuxièm

Histoire socialiste/La Commune/15 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p421

L’isolement de la Commune allait donc croissant au fur et à mesure que les semaines s’écoulaient. Dès la mi-avril, à Paris, le divorce était devenu irréparable entre les diverses classes de la population. Dès lors ne lutteront, ne combattront pour la cause de la Révolution que

Histoire socialiste/La Commune/18 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p469

ou d’un idéal de vie supérieur et qui se larguent de représenter en face des bandits se la Commune expirante la moralité et la civilisation. C’est que ces « honnêtes gens » ont eu peur ; le mince vernis qui recouvre chez eux comme chez tous la brute ancestrale éclate et ils

Histoire socialiste/La Commune/19 Imprimer cet article

victoire est tenté bien souvent de se montrer le plus sévère. C’est pourquoi, sans doute, la Commune a obtenu et obtient encore si peu d’indulgence de la part des intellectuels, même sympathisants, qui ont bien voulu s’occuper d’elle. La Commune n’a trouvé grâce, en somme

wikisource.org | 2015/11/12 7:48:31

Histoire socialiste/La Commune/05 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p309

cinq à six cents, drapeau rouge en tête, et aux cris de : « Vive la République ! Vive la Commune  ! » Ce fut la seule manifestation notable de la journée. Dans la plupart des sections, les dispositions préparatoires au scrutin avaient été prises par des délégués du Comité

Histoire socialiste/La Commune/14 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p413

à nouveau et profondément les dispositions de la classe moyenne parisienne à l’égard de la Commune . Après avoir oscillé pendant les dernières semaines de mars entre l’abstention et le ralliement au gouvernement insurrectionnel, les éléments bourgeois du commerce, de l’industrie

Histoire socialiste/La Commune/13 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p397

Cette élite ardente et croyante, mais trop réduite, qui fit la résistance acharnée de la Commune aux avant-postes et aux remparts, nous la retrouvons la même dans les Conseils de la Révolution, aux postes utiles, aux fonctions délicates et vitales, cherchant à obvier à l’anarchie

Histoire socialiste/La Commune/02 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p269

dans les fourgons de Coblentz. Patriote, républicain, rejoignaient, pour le moment du moins, le socialiste et le révolutionnaire du siège et allaient faire bloc avec lui. Paris, dans son unité, se dressait enfin pour la République et, contre l’ennemi extérieur et contre l’ennemi

Histoire socialiste/La Commune/09 Imprimer cet article

Jaures-Histoire_Socialiste-XI-p357

révolutionnaire qui flambait en lui et exaltait ses énergies. La Commission exécutive de la Commune siégeant en permanence, avait pris les premières mesures que la situation commandait : fermeture des portes, armement des remparts. Au cours de l’après-midi, elle faisait placarder