-

Résultats 1 - 10 sur un total 25 pour  Wikipedia / Guerre civile grecque / Wikipedia    (2014721 articles)

Réfugiés grecs de la guerre civile Imprimer cet article

Deca_begalci_1

Les réfugiés et déportés de la guerre civile grecque étaient des partisans et des sympathisants du parti communiste grec ayant fui le royaume hellène après la victoire des forces monarchistes en 1949 . On estime qu'après l'évacuation de l' Armée démocratique de Grèce à Tashkent

Basilique civile Imprimer cet article

Severan_Basilica

Une basilique civile , ou simplement basilique (en latin : basilica ), désigne durant l' Antiquité un grand édifice public destiné à abriter des activités commerciales, financières et judiciaires. Contrairement aux basiliques médiévales et modernes , les basiliques antiques n'ont

Gendarmerie grecque Imprimer cet article

Chalkis_1830s

La gendarmerie grecque (en grec moderne  : Ελληνική Χωροφυλακή / Elliniki Chorofylaki ) était une force de police jusqu'en 1984 , année où elle fusionna avec la Police urbaine pour former la Police grecque . La gendarmerie grecque témoigne de l'influence militaire

Aléxandros Papágos Imprimer cet article

Papagos_alexandros

décès 4 octobre 1955 (à 71 ans) Lieu de décès Athènes , Grèce Nationalité Grecque Parti politique Rassemblement grec   (en) Ελληνικού Συναγερμού Profession militaire Religion Christianisme orthodoxe ( Église de Grèce )

Georges Grivas Imprimer cet article

Georgios_Grivas_1967

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références  » En pratique

Manólis Glézos Imprimer cet article

Manolis_Glezos_with_LAE_3

passa sept mois et demi en prison avant de s'évader le 21 septembre de la même année. Guerre civile et dictature des colonels [ modifier | modifier le code ] La fin de la Seconde Guerre mondiale ne mit pas fin aux ennuis de Glézos. Le 3 mars 1948, en pleine guerre civile grecque

Márkos Vafiádis Imprimer cet article

est arrêté, emprisonné à Nauplie , puis exilé sur l'île de Gavdos Résistance et guerre civile [ modifier | modifier le code ] En mai 1941, l' occupation nazie de la Grèce lui permet de quitter Gavdos. Il commence alors un travail de sape contre l'occupation allemande. En 1942,

wikipedia.org | 2018/6/18 16:24:21

Níkos Beloyánnis Imprimer cet article

Treskowallee_FHTW_Beloyannis_1

devient commissaire politique de l' Armée démocratique de Grèce (DSE) au cours de la guerre civile grecque  ; en mars 1946, secrétaire général du KKE, il boycotte les élections législatives et reprend la lutte armée. Il est un des derniers à quitter le pays en 1949 après la défait

Dimítrios Adámou Imprimer cet article

Formé à l'école d'instituteurs de Ioannina , il prend part à la Résistance grecque en Épire pendant la Seconde Guerre mondiale , puis à la guerre civile grecque , dans les rangs communistes . Après la défaite de ceux-ci, il vit vingt-cinq ans en exil dans plusieurs pays d' Europe

wikipedia.org | 2016/1/17 5:49:14

Front de libération nationale (Grèce) Imprimer cet article

Apeleftherotikó Métopo , d'où les initiales EAM) est le principal mouvement composant la résistance grecque durant la période d' occupation de la Grèce par les puissances de l'Axe , pendant la Seconde Guerre mondiale . Fondé par le Parti communiste grec (KKE), le Front de libération

wikipedia.org | 2018/8/20 14:05:49