-

Résultats 1 - 10 sur un total 57 pour  Wikipedia / Gouvernement Forlani / Wikipedia    (2014721 articles)

Arnaldo Forlani Imprimer cet articleFrise de Arnaldo Forlani

Arnaldo_Forlani_2

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Arnaldo Forlani Arnaldo Forlani en 1983. Fonctions Président du Conseil des ministres italien 18 octobre 1980 – 26 mai 1981 ( 7 mois et 8jours

Giuliano Amato Imprimer cet articleFrise de Giuliano Amato

Giuliano_Amato_-_Festival_Economia_2013

Auparavant membre du Parti socialiste italien , il siège à la Chambre des députés de 1983 à 1993 . Nommé membre du gouvernement en 1983 , il est désigné vice-président du Conseil, chargé du portefeuille du Trésor, en 1987 . En 1992 , il est nommé président du Conseil des ministres

Propaganda Due Imprimer cet article

Italiecontemporaine

et au Vatican . La P2 a parfois été qualifiée d’« État dans l’État », ou de « gouvernement de l’ombre » [ 1 ] . La loge comprenait parmi ses membres des journalistes influents, des élus parlementaires, des industriels et des officiers militaires de haut rang. On pouvait

Élections générales italiennes de 1979 Imprimer cet article

Benigno_Zaccagnini

après le scrutin et trois mandats exploratoires infructueux, le chef de l'État assermente le gouvernement minoritaire de l'ancien ministre de l'Intérieur démocrate chrétien Francesco Cossiga . Sommaire 1 Contexte 1.1 Un résultat historique pour le PCI 1.2 La non-défiance du

Acqualagna Imprimer cet article

Italy_relief_location_map

La ville se trouve à la confluence des fleuves Burano et Candigliano, à sud-ouest des gorges du Furlo. Le climat est chaud et tempéré. Il y a des précipitations importantes tout au long de l’année, même dans les mois les plus secs il y a beaucoup de précipitations (842 mm de pluie

Adone Zoli Imprimer cet articleFrise de Adone Zoli

Adone_Zoli

est appelé, en 1957 , aux fonctions de président du Conseil des ministres , à la tête d'un gouvernement exclusivement démocrate-chrétien, conservant le ministère du Budget. Il mène le pays aux élections de 1958 , après lesquelles il cède la direction de l'exécutif. Sommaire

Giovanni Spadolini Imprimer cet articleFrise de Giovanni Spadolini

Giovanni_Spadolini_2

coalition de cinq partis dominés par la Démocratie chrétienne (DC), devenant le premier chef du gouvernement laïc depuis 1946. Contraint de se démettre un peu plus d'un an plus tard, il se voit confier le portefeuille de la Défense en 1983, puis est élu président du Sénat de la Républiqu

Lamberto Dini Imprimer cet articleFrise de Lamberto Dini

Lamberto_dini_pl

fut durant quinze ans le directeur général, il est nommé ministre du Trésor dans le premier gouvernement de Silvio Berlusconi en 1994 . Moins d'un an plus tard, il est désigné président du Conseil par le chef de l'État, Oscar Luigi Scalfaro . Il conduit pendant quelques mois un

Mariano Rumor Imprimer cet articleFrise de Mariano Rumor

Bundesarchiv_B_145_Bild-F054628-0037,_Ludwigshafen,_CDU-Bundesparteitag,_Rumor

étrangères 23 novembre 1974 – 29 juillet 1976 Président du Conseil Aldo Moro Gouvernement Moro IV et V Prédécesseur Aldo Moro Successeur Arnaldo Forlani Président du Conseil des ministres d'Italie 7 juillet 1973 – 23 novembre 1974 ( 1 an, 4

Paolo Gentiloni Imprimer cet articleFrise de Paolo Gentiloni

Paolo_Gentiloni_2019

Francesco Rutelli , dont il est l'un des collaborateurs. Il est député depuis 2001. Dans le second gouvernement de Romano Prodi , de 2006 à 2008, il est ministre des Communications ; il contribue en 2007 à la fondation du Parti démocrate. Il siège ensuite dans l'opposition et échoue