-

Résultats 1 - 10 sur un total 81 pour  Wikipedia / Gouvernement Fanfani II / Wikipedia    (2014721 articles)

Giuliano Amato Imprimer cet articleFrise de Giuliano Amato

Giuliano_Amato_-_Festival_Economia_2013

Auparavant membre du Parti socialiste italien , il siège à la Chambre des députés de 1983 à 1993 . Nommé membre du gouvernement en 1983 , il est désigné vice-président du Conseil, chargé du portefeuille du Trésor, en 1987 . En 1992 , il est nommé président du Conseil des ministres

Paolo Gentiloni Imprimer cet articleFrise de Paolo Gentiloni

Paolo_Gentiloni_2019

Francesco Rutelli , dont il est l'un des collaborateurs. Il est député depuis 2001. Dans le second gouvernement de Romano Prodi , de 2006 à 2008, il est ministre des Communications ; il contribue en 2007 à la fondation du Parti démocrate. Il siège ensuite dans l'opposition et échoue

Utilisatrice:Celette/Adp Imprimer cet article

Stragedibologna-2

principal groupe terroriste d'extrême gauche, enlèvent puis assassinent Aldo Moro , ancien chef du gouvernement et chef de la Démocratie chrétienne . L'expression « années de plomb » ne s'impose en italien qu'après 1981 . Elle est inspirée par un film allemand sorti cette anne

Propaganda Due Imprimer cet article

Italiecontemporaine

et au Vatican . La P2 a parfois été qualifiée d’« État dans l’État », ou de « gouvernement de l’ombre » [ 1 ] . La loge comprenait parmi ses membres des journalistes influents, des élus parlementaires, des industriels et des officiers militaires de haut rang. On pouvait

Mario Fanfani Imprimer cet article

modifier le code ] ↑ «  Venise: Le «Queer Lion» décerné aux «Nuits d’été» de Mario Fanfani  » , sur yagg.com , 5 septembre 2014 (consulté le 1 er février 2018 ) Liens externes [ modifier | modifier le code ] (en) Mario Fanfani sur l’ Internet Movie Database

wikipedia.org | 2018/11/4 23:40:33

Giovanni Spadolini Imprimer cet articleFrise de Giovanni Spadolini

Giovanni_Spadolini_2

coalition de cinq partis dominés par la Démocratie chrétienne (DC), devenant le premier chef du gouvernement laïc depuis 1946. Contraint de se démettre un peu plus d'un an plus tard, il se voit confier le portefeuille de la Défense en 1983, puis est élu président du Sénat de la Républiqu

Lamberto Dini Imprimer cet articleFrise de Lamberto Dini

Lamberto_dini_pl

fut durant quinze ans le directeur général, il est nommé ministre du Trésor dans le premier gouvernement de Silvio Berlusconi en 1994 . Moins d'un an plus tard, il est désigné président du Conseil par le chef de l'État, Oscar Luigi Scalfaro . Il conduit pendant quelques mois un

Adone Zoli Imprimer cet articleFrise de Adone Zoli

Adone_Zoli

est appelé, en 1957 , aux fonctions de président du Conseil des ministres , à la tête d'un gouvernement exclusivement démocrate-chrétien, conservant le ministère du Budget. Il mène le pays aux élections de 1958 , après lesquelles il cède la direction de l'exécutif. Sommaire

Mariano Rumor Imprimer cet articleFrise de Mariano Rumor

Bundesarchiv_B_145_Bild-F054628-0037,_Ludwigshafen,_CDU-Bundesparteitag,_Rumor

étrangères 23 novembre 1974 – 29 juillet 1976 Président du Conseil Aldo Moro Gouvernement Moro IV et V Prédécesseur Aldo Moro Successeur Arnaldo Forlani Président du Conseil des ministres d'Italie 7 juillet 1973 – 23 novembre 1974 ( 1 an, 4mois

Urbano Rattazzi Imprimer cet articleFrise de Urbano Rattazzi

Rattazzi_by_Disderi

et en 1867 , président du Conseil des ministres, mais en désaccord avec le roi Victor-Emmanuel II de Savoie , qui refuse de conquérir Rome , capitale du Saint-Siège , il démissionne par deux fois de son poste. Sommaire 1 Biographie 2 Vie familiale 3 Personnalité et caractère