-

Résultats 1 - 10 sur un total 74 pour  Wikipedia / Ganadería / Wikipedia    (2014721 articles)

Juan José Padilla Imprimer cet articleFrise de Juan José Padilla

JuanJosePadilla-Arcos-Dsc03547

Madrid  : 13 juillet 1990 aux côtés de Juan Pedro Galán et Vicente Bejarano . Novillos de la ganadería de Los Bayones. Alternative  : Jerez de la Frontera le 18 juin 1994 . Parrain, Pedro Castillo  ; témoin, «  Niño de la Taurina  ». Taureaux de la ganadería de Benitez

Joselito (José Gómez Ortega) Imprimer cet articleFrise de Joselito (José Gómez Ortega)

Joselito,_Torero

aux côtés de José Puerta, « Pepete », et José Garate «  Limeño  ». Becerros de la ganadería de Don Cayetano de la Riva. Présentation à Madrid  : 13 juin 1912 en mano a mano avec « Limeño ». Cinq novillos de la ganadería de Don Eduardo Olea et un de la ganadería

Simon Casas Imprimer cet articleFrise de Simon Casas

Simon_Casas

Nîmes, le 16 mars 1975 . Parrain : Ángel Teruel  ; témoin, Paco Alcalde . Taureaux de la ganadería de Dioniso Rodríguez. Il prend enfin l’alternative à Nîmes le 16 mai 1975, et se coupe la coleta (« prend sa retraite ») dès le lendemain, considérant qu’il ne serait jamais

Élevage bovin en Espagne Imprimer cet article

TudancaCow

L' Espagne est un pays d' élevage où la race bovine tient une place très importante. Le contexte géographique a façonné de nombreuses races bouchères. En revanche, les races autochtones sont de mauvaises à moyennes laitières, aussi des races purement laitières ont été importées

Pepín Liria Imprimer cet articleFrise de Pepín Liria

Pep%C3%ADn_Liria_(despedida)

Débuts en novillada sans picadors  : 14 septembre 1988 à Murcie , où il tue un novillo de la ganadería de Tomás Sánchez Cajo dans la partie sérieuse du spectacle comique « El Bombero Torero ». Débuts en novillada avec picadors : Cehegín le 8 avril 1990 , aux côtés de

Rodolfo Gaona Imprimer cet articleFrise de Rodolfo Gaona

Rodolfo_Gaona_2

district de Tetuán , le 31 mai 1908 . Parrain, Manuel Lara «  El Jerezano  ». Taureaux de la ganadería de Basilio Peñalver. Confirmation d’alternative à Madrid  : 5 juillet 1908 . Parrain, «  Saleri  » ; témoin, Tomás Alarcón «  Mazzantinito  ». Taureaux de la ganadería

Antonio Fuentes Imprimer cet articleFrise de Antonio Fuentes

Antonio_Fuentes,_de_Compa%C3%B1y

Alternative  : Madrid le 17 septembre 1893 . Parrain, Fernando « El Gallo » . Taureaux de la ganadería de José Clemente. Premier de l’ escalafón en 1901 et 1903 . Retraite [

Juan Bautista Imprimer cet articleFrise de Juan Bautista

Juan_bautista_arles_130908

Fils de Luc Jalabert (1951-2018), rejoneador puis éleveur de taureaux et directeur des arènes d'Arles , Jean-Baptiste grandit dans une grande familiarité avec les taureaux et manifeste très rapidement le désir de devenir torero. Il est marié à Anne-Céline Jalabert qui a donné naissance

Manolete Imprimer cet articleFrise de Manolete

Linares_-_Monumento_a_Manolete

côtés de Bienvenido Sánchez « Niño de Palma del Río » et Antoñito Flores. Novillos de la ganadería de Flores Albarrán. Présentation à Madrid  : 25 mai 1935 aux côtés des mexicains Liborio Ruiz, Silverio Perez et de l'espagnol Bonifacio Fresnillo « Valerito chico ».