-

Résultats 1 - 10 sur un total 12 pour  Wikisource / Gabriel Sionite / Wikisource    (1821697 articles)

Louÿs – Archipel, précédé de Dialogue sur la danse/Archipel 6. Imprimer cet article

Si l’on demandait à un lecteur occidental comment il se représente l’héroïne d’un poème arabe où il est parlé d’amour, j’imagine que le lecteur serait d’abord surpris de s’entendre interroger sur le cours élémentaire de ses connaissances générales ; qu’ensuite, et

wikisource.org | 2016/11/24 14:44:22

Page:Louÿs - Œuvres complètes, éd. Slatkine Reprints, 1929 - 1931, tome 11.djvu/85 Imprimer cet article

contrées, jusqu’au xix e siècle, cette chemise même ne lui est pas donnée avant son mariage. Gabriel Sionite , savant religieux des Maronites du Liban, qui devint, en 1614, professeur d’arabe au Collège de France, nous dit son étonnement d’avoir rencontré dans les rues du Caire

wikisource.org | 2016/11/24 14:40:22

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 10.djvu/312 Imprimer cet article

qui n’étant point de véritables Grecs, suivent néanmoins leurs opinions. C’est pourquoi Gabriel Sionite , dans son traité de la religion & des mœurs des Orientaux, leur donne indifféremment le nom de Grecs & de Melchites. Voyez Grec . Il observe encore qu’ils sont répandus dans

wikisource.org | 2011/1/12 16:17:22

Ladvocat - Dictionnaire historique - 1821 - Tome 5/S Imprimer cet article

HISTORIQUE, PHILOSOPHIQUE ET CRITIQUE. S. SERRE ( Jean Puget de la ), écrivain fécond, né à Toulouse vers 1600, fut garde de la bibliothèque de Monsieur, frère du roi, et eut le titre d’historiographe. Il composa un très-grand nombre d’ouvrages en vers et en prose dont toutes

wikisource.org | 2019/9/17 17:07:50

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 2.djvu/229 Imprimer cet article

Syriaques, & cette version a été insérée dans la Bible de Philippe II. avec la traduction Latine. Gabriel Sionite a publié aussi à Paris en 1525 une très-belle édition des Pseaumes en Syriaque, avec une version Latine. Quant à l’ancien Testament, les Syriens en ont deux sortes

wikisource.org | 2013/4/22 12:22:59

Page:Michaud - Biographie universelle ancienne et moderne - 1843 - Tome 12.djvu/180 Imprimer cet article

fortifier dans cette langue. Duval entretint aussi des liaisons fort étroites avec Jean Hesronite et Gabriel Sionite , maronites très savants. Quoi qu’il en soit, sa réputation comme orientaliste est très médiocre ; mais il paraît qu’il avait acquis une grande connaissance des médaille

wikisource.org | 2019/6/28 6:56:26

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 8.djvu/151 Imprimer cet article

mais Tilly ayant saccagé cette ville en 1622, il passa à Paris, pour s’y perfectionner sous Gabriel Sionite , professeur au college royal en chaldéen & en arabe, homme unique en son genre, qui avoit cessé d’enseigner, parce qu’il n’avoit pas deux écoliers dans tout le royaume

wikisource.org | 2012/6/12 19:56:54

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 17.djvu/602 Imprimer cet article

mention du traité d’alliance conclu, à ce que l’on prétend, entre Mahomet & les chrétiens. Gabriel Sionite publia cette piece en France, d’après l’original qu’on disoit avoir été trouvé dans un monastere de Mont-Carmel. Elle fut réimprimée en Allemagne par les soins de

wikisource.org | 2013/2/4 14:12:33

Dictionnaire universel d’histoire et de géographie Bouillet Chassang/Lettre E Imprimer cet article

ÉBELMEN (J. Joseph), chimiste, né en 1814 à Baume-les-Dames (Doubs), mort en 1852. Élève distingué de l'Ecole des Mines, il devint professeur dans cet établissement et fut nommé en 1845 administrateur de la manufacture de porcelaine de Sèvres. Il fit connaître en 1847 une nouvelle

wikisource.org | 2016/3/23 18:58:35